châteaux à vendre - ardèche - aux portes de l'ardèche

Aux portes de l'Ardèche, sur une colline surplombant la vallée du Rhône,
un château médiéval des 12ème et 15ème s. à restaurer, son pigeonnier et sa ferme

Situation

Tout au long de la route qui file vers la Provence, la vallée du Rhône fascine par la variété de ses paysages. L'Ardèche est sur la rive droite du fleuve, caractérisée par des coteaux abrupts plantés de vigne. Ils avaient séduit les Romains qui les ont façonnés en terrasses et y ont introduit les premiers ceps de «vin mauve». Sur une colline rhodanienne et à l'écart d'un petit village de maisons de pierre et aux ruelles étroites, le château surplombe la vallée, faisant face à la chaîne des Alpes.
Entre Lyon et Valence à quinze minutes de l'axe autoroutier A7. A une heure d'une gare TGV qui met Paris à deux heures et aussi d'un aéroport international.
A deux heures trente de Marseille et deux heures de Genève.

Description

La route qui mène à la propriété quitte le village et serpente parmi des maisons de pierre, au milieu de champs plantés de diverses céréales et de vigne. Elle arrive, par une ligne droite, face à la propriété dont le château-fort, flanqué de trois tours rondes, occupe seul le centre. Autrefois, une quatrième tour en poivrière ornait l'un de ses angles. Elle s'est effondrée : ses pierres ont été réutilisées pour la construction du pigeonnier à proximité. A l'entrée de la propriété, les ruines de l'ancienne ferme témoignent du passé agricole des lieux.

Le château médiéval

Le bâti entièrement en pierre s'élève sur deux niveaux sous combles. Les murs extérieurs comportent peu d'ouvertures, afin d'assurer autrefois une défense efficace. Fenestrons et baies à meneaux ouvrent principalement sur la cour intérieure, défendue par une bretèche située à l'aplomb du porche d'entrée voûté. Des baies, vraisemblablement percées au 18ème s., éclairent les pièces de l'habitation. Celles-ci se répartissent dans l'aile exposée au sud-est et faisant face à la chaîne des Alpes et au Mont-Blanc.


Rez-de-chaussée
Le rez-de-chaussée de l'aile réservée à l'habitation est principalement composé de pièces de dépendance et de caves voûtées en pierre. Il abrite une cuisine médiévale remarquable qui jouxte le petit vestibule d'entrée au sol dallé de pierre très ancienne. L'imposante cheminée en pierre occupe tout un pan de mur. Le sol de la cuisine est dallé de grandes pierres et le plafond est une voûte croisée soutenue par un pilier central qui est un élément d'architecture aussi élégant qu'authentique. Le puits, placé dans l'axe médian du mur, est accessible tant de l'intérieur de cette salle, que de l'extérieur, depuis la cour.
Les deux autres ailes du château sont occupées au rez-de-chaussée par des dépendances. L'une d'elles est une longue pièce voûtée de 80 m² éclairée par plusieurs fenestrons. Elle accueille un vieux et gros pressoir à vin et se prolonge en deux autres caves à vin voûtées en enfilade et occupées par des foudres massifs en bois. L'accès à la salle du pressoir se fait par une large porte voûtée centrale qui donne sur la cour intérieure.
Le rez-de-chaussée de la troisième aile est l'ancienne écurie. D'une surface d'environ 115 m², elle est éclairée par des fenestrons et accessible de la cour intérieure par une large porte en bois. Mangeoires et râteliers à foin témoignent encore du passage des animaux. L'écurie est surmontée à l'étage d'un grenier à foin.
Premier étage
Le grenier à foin situé au-dessus de l'écurie est accessible de la cour intérieure par un escalier en pierre. Il l'est également par un large porche voûté donnant directement en rez-de-jardin vers l'extérieur du château à équidistance des deux tours. Lesquelles sont équipées de bouches à feu pour arbalètes, couleuvrines et autres canons à main. Les fenestrons étaient autrefois protégés par des grilles de défense.
Magnifique surface de 135 m², la grange à foin communique avec une grande pièce située au-dessus de la salle du pressoir. Là, le sol est un plancher et la charpente apparente. La pièce est éclairée par une large baie à meneaux et plusieurs fenestrons. Il s'y trouve une porte de communication avec le premier étage de la partie habitée du château.
Depuis le vestibule d'entrée, un escalier de pierre monte au premier étage du logis. Le palier est dallé de vieille pierre et coiffé d'un plafond voûté. Il distribue une salle à manger dont une grande cheminée en pierre est le principal ornement et un couloir qui mène à trois chambres exposées au sud-est. Elles disposent chacune d'une cheminée et le sol y est parqueté. La chambre de maître est pourvue d'un espace supplémentaire grâce à la tour dans son encoignure. Faisant face à la salle à manger, une partie d'environ 56 m² est rénovée et habitable. Une cuisine ouverte sur une salle est réchauffée par un poêle à granulés. La baie à meneaux regarde la cour intérieure. Un passage mène à une chambre exposée au sud, dotée d'une salle d'eau et d'un cabinet de toilette.
Du palier du premier étage, l'escalier en pierre se poursuit jusqu'au second.
Combles
Le second étage est occupé par les combles. D'une surface équivalente à la partie habitable du premier étage, les charpentes y sont apparentes et d'une hauteur suffisante pour envisager l'aménagement de ce niveau en chambres et autres pièces habitables. Les sols sont couverts d'un plancher et plusieurs fenestrons éclairent l'ensemble.
Les caves
Un large escalier en pierre mènent aux caves à partir du vestibule. Elles sont très hautes, voûtées et uniquement situées sous la partie habitable. Il semblerait que l'une d'elles révèle le départ d'un ancien souterrain aujourd'hui comblé.
Ancien corps de ferme
L'ancien corps de ferme est situé légèrement à l'écart du château. Une petite remise abrite un four à pain en très bon état de conservation. De même le puits qui alimentait autrefois la ferme en eau. Le bâti est en pierre percé de nombreuses baies encadrées de brique. La ferme était composée de la maison d'habitation, d'une grange, d'un garage et de caves voûtées. De gros travaux de restauration sont nécessaires pour lui rendre son lustre d'antan. Sa belle architecture régionale en ferait une maison de gardien spacieuse et confortable.
Pigeonnier
Selon les écrits disponibles, le pigeonnier aurait été construit en utilisant les pierres de la quatrième tour construite en poivrière. Il est à proximité du château, s'élève sur deux niveaux avec un toit d'un seul pan. L'ensemble du bâti est souligné par une cimaise en pierre faisant le tour de l'édifice. Non loin, au pied d'un tilleul, deux bassins (bachats selon la terminologie locale) en pierre recueillent l'eau d'une source : c'est un endroit particulièrement romantique de la propriété.

Ce que nous en pensons

Que défend encore le château cantonné de tours rondes et encadré de hauts murs de pierre dont la noble pureté le dispute à l'austérité ? A coup sûr une des plus belles vues de France, sur la vallée du Rhône et toute la chaîne des Alpes. Mais aussi une douceur de vivre qu'on imagine facilement en pénétrant dans la cour intérieure. Le vignoble tout autour y contribue. Le calme règne au pied des montagnes de l'Ardèche qui font aussi partie du décor.

590 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barème d'Honoraires

Barème d'honoraires
au 1er Avril 2017

Ventes d'immeubles

À Paris et en Ile-de-France
Prix de vente au-delà de 600 000 euros       5% TTC*
Prix de vente de 400 000 à 600 000 euros   6% TTC*
Prix de vente de 200 000 À 400 000 euros   7% TTC*
Prix de vente jusqu'à 200 000 euros             9% TTC*
Honoraires à la charge du Vendeur

En Province
Prix de vente au-delà de 500 000 euros       6% TTC*
Prix de vente jusqu'à 500 000 euros   30 000 Euros TTC* (forfait)
Honoraires à la charge du Vendeur

Expertise

Avis de valeur argumenté : 1 800 Euros TTC*
Expertise à partir de 2 400 Euros TTC*
Les tarifs des expertises sont communiqués sur devis personnalisé établi sur la base d’un taux horaire moyen de 120 Euros TTC*

   

*TTC : TVA incluse au taux de 20 %

Référence 771639

Surface cadastrale 5420 m2

 

 Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Responsable régional
Parc Naturel Du Pilat Et Ouest Isère

Florence Granier       +33 1 42 84 80 85


contacter

Mes favoris

Partager

envoyer à un ami Pinterest twitter Facebook Google Plus

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.


E-carte

Envoyer


En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. OK En savoir plus