châteaux à vendre - rhône - au cœur du beaujolais

Au cœur du Beaujolais, un château viticole Napoléon III,
ses communs, sa maison vigneronne, son tennis et son vignoble de 7 hectares

Situation

Dans les monts du Beaujolais, le château se dresse au cœur de son domaine, surplombant 7 hectares de vigne en appellation beaujolais-villages. Les appellations d'origine contrôlée -A.O.C.-, sont une subtile rencontre entre des sols, des cépages et des hommes. Ce terroir-là justifie sa réputation. Situé au seuil de la métropole lyonnaise, le Beaujolais attire les actifs autant que les touristes par son dynamisme économique et la douceur de ses paysages. Le domaine est au centre du département du Rhône, à 45 min de Lyon par l’A6, 30 min de la gare TGV de Mâcon-Loché (Paris à 1 h 30), et à 20 min du sanctuaire du curé d’Ars, de renommée mondiale.

Description

Le domaine s'étend sur un peu moins de 9 hectares aux portes d'un village où la tradition du métier de vigneron est millénaire. Ses coteaux bien exposés et son sol granitique produisent un excellent beaujolais-villages, un cru dont la renommée est mondiale. Le domaine est desservi par deux petites routes distinctes qui serpentent à travers les vignes. Le château se dresse sur un coteau exposé au sud et surplombe les 7 hectares de vigne. Il est de style Napoléon III. D'anciens bâtiments d'exploitation viticole lui sont accolés. Il est entouré d'un parc d'agrément d'environ 2 hectares. Au centre de la pelouse ovale qui orne le terre-plein sur lequel donne la façade du château : une pièce d'eau sensiblement de même forme. Des cèdres centenaires témoignent de l'ancienneté et de l'importance de la demeure. Un tennis en terre battue et un ancien verger complètent le parc. Au cœur des vignes, à l'écart du château, une ancienne maison vigneronne beaujolaise s'ajoute à la propriété.

Le château de style Napoléon III

Le château, construit au début du 19ème siècle, a adopté ensuite un style Napoléon III. Bâti sur des caves, il s'élève sur deux niveaux d'habitation coiffés d'un toit d'ardoise à forte pente. Chiens assis, œils-de-bœuf et hautes cheminées en briques rouges sont autant d'éléments de décor vers le ciel. Au nord, à l'arrière, des bâtiments d'exploitation viticole, qui forment une cour fermée disposée à l'entrée du domaine, sont en partie accolés au logis.


Rez-de-chaussée
Le perron de pierre mène à une porte d'entrée à deux vantaux en bois. Un vestibule monumental loge un escalier de pierre : la main-courante en bois de sa rampe est soutenue par des barreaux métalliques. Les murs sont décorés des fresques d'origine, réalisées en trompe l’œil. Sur ce hall s'ouvre un grand salon lumineux où le sol est recouvert de carreaux de ciment anciens blancs et noirs dans la continuité de ceux du vestibule. Sous son haut plafond, la pièce est réchauffée par des boiseries murales et une vénérable cheminée en marbre. Elle communique avec le petit salon plus intime mais richement décoré de boiseries et de tissus tendus sur les murs, d'une cheminée et d'un parquet Versailles. La pièce est largement ouverte sur le jardin, sa pelouse et son bassin. Tout comme le vestibule, le petit salon communique avec une salle à manger accolée à une cuisine. Les sols sont recouverts de carreaux de ciment, les murs de la salle à manger sont parés d'une toile de Jouy ancienne. La pièce s'ouvre également sur le jardin dans lequel deux platanes ombragent une terrasse, telle un belvédère permettant de contempler le mont Brouilly.
Premier étage
A mi-étage de l'escalier de pierre : des toilettes. Le niveau abrite quatre chambres spacieuses, lumineuses. L'une d'elles dispose d'une salle d'eau privative ainsi que d'un dressing, alors que deux autres communiquent directement avec une salle d'eau. Les plafonds soulignés de moulures sont hauts. Le sol est recouvert d'un parquet ancien. Trois des chambres ont une cheminée. Un escalier de bois mène monte aux combles entièrement réaménagés.
Combles
Le deuxième étage est aménagé dans les combles. Autrefois réservé aux gens de maison, il a été entièrement rénové. La charpente ancienne est apparente par endroit sous les pans légèrement mansardés. Dans le vestibule de répartition, la lumière pénètre abondamment par des fenêtres de toit. Le sol est entièrement recouvert de terres cuites anciennes. Le niveau, confortable, abrite trois grandes chambres, ainsi qu'une vaste salle de bain et un salon télé.
Les caves
Le château est entièrement élevé sur des caves. Elles sont constituées de l’ancien caveau du domaine viticole, d’un petit cuvage et de caves d'élevage. Un accès direct vers l'extérieur a été prévu pour manipuler aisément les tonneaux de vin. Un autre accès permet de relier l'intérieur du château et les bâtiments de l'exploitation dans les communs, par un long couloir.

Le parc et ses agréments

Le parc entoure le château et ses dépendances viticoles sur environ deux hectares. De la large esplanade devant le château la vue est imprenable sur les monts du Beaujolais et notamment le mont Brouilly. Elle est agrémentée d'un bassin ancien habité par diverses espèces de poissons rouges. L’ancien tennis en terre battue, qui nécessitera une remise en état, est séparé du jardin par de majestueux cèdes centenaires. Au bout de l’esplanade, dans un petit jardin romantique, un escalier de pierre descend vers un autre bassin, rond.
De l’autre côté du château, un chemin conduit à un ancien verger clos de mur, exposé plein sud. Il pourrait parfaitement accueillir une piscine ou un potager : plusieurs puits et forages ne demandent qu'à reprendre du service.

Les communs

Les communs sont constitués de trois corps de bâtiments qui forment, avec un mur de pierre sur le quatrième côté, une cour carrée ouverte de part et d'autre par deux grandes portes cochères. Ils sont accolés au château par sa face nord et se trouvent à l'entrée du domaine. Ils sont les anciens bâtiments de l'exploitation viticole. Construits en pierre, ils s'élèvent sur deux niveaux coiffés d'un toit à deux pans recouverts de tuiles plates rouges. L'aile située au nord abrite au rez-de-chaussée un ancien four à pain, une remise ainsi qu'une galerie couverte servant de garages. Au premier étage : un ancien séchoir à tabac. Il est protégé par des balustrades sculptées en bois et le sol est recouvert de tomettes anciennes. Dans la continuité, et formant l'angle de la cour, se trouve la maison des vendangeurs. Sa surface est d'environ 200 m² et peut facilement être transformée en bureaux ou en appartements. Le rez-de-chaussée comprend une entrée avec un bel escalier de pierre, un grand réfectoire, une cuisine, une salle de bain avec deux douches, deux lavabos et un cabinet de toilette. Au niveau de l'entresol, l'escalier dessert une vaste pièce sous la toiture cathédrale. Elle est à rénover. A l’étage deux grandes chambres ont des sols recouverts de tomettes et des cheminées.
L’ancien cuvage est accolé au château. Ses proportions sont remarquables et il renferme encore ses anciennes cuves en béton. Il peut facilement être remis en exploitation ou être transformé en salle de réception pour l'organisation de manifestations.
L'aile exposée au sud forme un plan en L avec le château vu du jardin d'agrément. Elle abrite côté cour deux logements ainsi qu'un atelier d'artiste. Le plus grand des logements, d'environ 115 m², est composé d’un salon avec une cheminée monumentale et un sol recouvert de tomettes anciennes, de trois chambres avec trois salles de bain et d'une grande cuisine. Il dispose d’une entrée côté cour par un escalier en pierre. Le second logement, d'environ 80m², comprend une grande entrée, un salon, une chambre avec cheminée, une salle d’eau et une cuisine. Au-dessus de ces logements se trouve un atelier d’artiste à rénover ainsi que de très vastes greniers à aménager. Côté jardin, cette aile abrite les deux anciennes écuries.

Les vignes classées en AOC

Elles s'étendent sur 7 hectares environ, d'un seul tenant, et entourent le parc du château. Elles bénéficient de l' AOC beaujolais-villages. Elles sont exposées au sud, plantées en partie à flanc de coteau et en partie en terrain plat. Plusieurs chemins et murets de pierre séparent et relient les parcelles entre elles, ce qui crée un paysage typique du beaujolais. Faisant l'objet de toutes les attentions, le vignoble produit des vendanges de qualité et dégage un bon rendement. La vinification est extérieure au château mais le vin est commercialisé sous une étiquette appartenant au domaine.

La maison vigneronne

Il s’agit d’une ancienne maison de vigneron d'environ 160m² habitable dont l'architecture est typiquement beaujolaise. Bâtie en pierre, elle s'élève sur deux niveaux. La façade est décorée d'un large porche voûté et d'un escalier en pierre menant un à perron. L'ancien four à pain est abrité dans une petite dépendance accolée à la maison. Entièrement rénovée et réaménagée, la maison abrite deux logements dont l'un est actuellement loué et génère un revenu mensuel. Le jardin d'agrément est exposé au sud et chaque habitation dispose d'une entrée indépendante.

Ce que nous en pensons

Tout le Beaujolais est dans ce château : les rangs des ceps habillent le relief de couleurs qui changent avec les saisons. De l'esplanade côté façade, le regard porte loin. Le mont Brouilly évoque des plaisirs qu'il n'est pas nécessaire d'aller chercher aussi loin : ils se cueillent sur place, sous la forme d'un excellent beaujolais-villages. Les vignes qui le produisent dessinent comme une…robe étalée autour du parc de la demeure restée, elle, dans son…jus. Les dépendances ont du caractère. Certaines d'entre elles, rénovées, génèrent déjà un revenu pour compléter celui d'un vignoble exploité avec soin.

1 150 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barème d'Honoraires

Barème d'honoraires
au 1er Avril 2017

Ventes d'immeubles

À Paris et en Ile-de-France
Prix de vente au-delà de 600 000 euros       5% TTC*
Prix de vente de 400 000 à 600 000 euros   6% TTC*
Prix de vente de 200 000 À 400 000 euros   7% TTC*
Prix de vente jusqu'à 200 000 euros             9% TTC*
Honoraires à la charge du Vendeur

En Province
Prix de vente au-delà de 500 000 euros       6% TTC*
Prix de vente jusqu'à 500 000 euros   30 000 Euros TTC* (forfait)
Honoraires à la charge du Vendeur

Expertise

Avis de valeur argumenté : 1 800 Euros TTC*
Expertise à partir de 2 400 Euros TTC*
Les tarifs des expertises sont communiqués sur devis personnalisé établi sur la base d’un taux horaire moyen de 120 Euros TTC*

   

*TTC : TVA incluse au taux de 20 %

Référence 993572

Surface cadastrale 8 ha 88 a 30 ca
Surface du bâtiment principal 350 m2
Surface des dépendances 700 m2

Responsable régional
Parc Naturel Du Pilat Et Ouest Isère

Florence Granier       +33 1 42 84 80 85


contacter

Mes favoris

Partager

envoyer à un ami Pinterest twitter Facebook Google Plus

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.


E-carte

Envoyer


En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. OK En savoir plus