En Bretagne, au centre de Quimper, une ancienne chapelle
d'environ 900 m2 avec 36 places de parking

Situation

Dans le Finistère sud, au coeur de la vieille cité de Quimper, préfecture du Finistère. A 5 mn de la gare TGV qui bientôt mettra Paris à 3h20. A 10 mn de l'aéroport qui relie la ville à Paris/Orly en 1h10. Très proche de Benodet, Pont-Aven et de la Pointe du raz, Quimper est une ville très touristique qui propose un large choix de commerces, restaurants, théâtres et cinémas.
Les écoles sont à deux pas.

Description

La chapelle se dresse dans le quartier de la Fontaine et fait partie d'un ensemble de bâtiments qui, au siècle dernier hébergeaient des séminaristes.
Tout ce quartier a été réhabilité très récemment et une annexe de la mairie y a été installée à l'emplacement d'un ancien manoir, l'ensemble composant un mélange équilibré entre architecture ancienne et moderne. La chapelle possède 36 places de stationnement au sein d'un grand parking aménagé tout autour de l'édifice.

La chapelle du grand séminaire

Avec ses 900 m² de superficie, cette grande chapelle n'a rien à envier aux églises. L'édifice fut construit à la fin du 19ème siècle à l'emplacement de l'ancien séminaire de Quimper. Après l'adoption de la loi de séparation des églises et de l'Etat en 1905, elle fut démontée puis remontée pierre par pierre dans l'enceinte du nouveau grand séminaire jusqu'à l'achèvement des travaux en 1933. Sous une couverture en ardoise, les parties hautes de ses façades en granit sont percées de baies circulaires à oculus lobés rehaussés de vitraux. A l'intérieur du bâtiment, deux escaliers de granit en vis partent de chaque côté du portail pour conduire d'abord à une tribune largement ouverte sur la nef, sous laquelle a été aménagé un "bloc sanitaire" intégrant plusieurs toilettes. Puis l'escalier se prolonge jusqu'au grenier qui révèle une impressionnante charpente en chêne. Dix alcôves abritant chacune un autel sont aménagées de part et d'autres de la nef. Cette présence s'explique par le fait qu'avant 1965 et la fin du concile Vatican II, la concélébration des messes n'était pas autorisée dans les églises, aussi fallait-il multiplier les autels pour permettre la célébration simultanée de plusieurs offices. La grande vierge qui domine le choeur est flanquée de chaque côté d'un déambulatoire qui permettait aux prêtres malades de venir assister aux messes en empruntant un passage directement relié au séminaire. La majeure partie des vitraux sont en bon état. De belle facture, ils représentent des saints bretons et sont attribués à Claudius Lavergne, peintre-verrier qui fut également inspecteur des monuments historiques pour Prosper Mérimée. Le confessionnal et le buffet d'orgue sont toujours en place. A l'arrière du bâtiment se trouve une grande sacristie d'environ 100 m².

Ce que nous en pensons

La sécularisation du lieu ne semble pas avoir affecté l'humeur bienveillante de la vierge Marie qui sourit toujours dans l'abside, et le visiteur ne manquera pas d'être happé par cette ambiance quelque peu céleste. L'ancienne chapelle est pourtant devenue un espace à vocation culturelle et le lieu a reçu toutes les autorisations nécessaires à l'accueil du public. Des pièces de théâtre avec de grands acteurs comme Jacques Weber y ont été données, un célèbre violoniste y a joué sur son Stradivarius et nombre d'expositions y ont été organisées. Outre son envergure et son emplacement en plein centre-ville, les nombreuses places de parking sont gage d'un accès facile et pratique pour les visiteurs, ce qui permettrait d'accentuer plus encore sa résurrection artistique. L'ensemble pourrait également se prêter à un projet hôtelier ou de restauration, les 100 m² de la sacristie pouvant être convertis en cuisine professionnelle ou en habitation privée.

Vente en exclusivité

960 000 €
Les prix indiqués incluent nos honoraires de négociation.

Référence 103638

Surface du bâtiment principal 926 m2

Responsable régional
Pays De Cornouaille

Gilles Baleria       +33 1 42 84 80 85


contacter

Mes favoris

Partager

envoyer à un ami Pinterest twitter Facebook Google Plus

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.


E-carte


Envoyer


En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. OK En savoir plus