Entre Causses et Cévennes,
une église du 14ème siècle
, AVEYRON midi-pyrenees FR

Situation

L'édifice domine la place pittoresque d'un village riche en patrimoine tant bâti qu'environnemental. Il est situé à 100 km de Montpellier, 30 km de Millau (autoroute A75 à 10 km), entre Grands-Causses et Cévennes.

Description

Dédiée à Saint-Jacques, l'église a été construite au 14ème siècle en tant qu'édifice paroissial principal. Or, la Révolution et ses suites imposèrent aux fidèles de choisir entre la conservation de cet espace religieux ou la nouvelle affectation de la chapelle du 12ème siècle des Bénédictins alors expulsés.
La volonté générale s'est alors portée vers l'édifice roman au détriment de celui qui nous intéresse.
La nouvelle destination de l'église s'est ainsi trouvée bien éloignée de ses fonctions premières. En effet, elle a été transformée en bergerie puis en garage dès le début du 19ème siècle.
Du point de vue architectural, l'intérêt se porte à de nombreux éléments. D'une part, inspirée des édifices caussenards, l'édifice consiste en une épaisse structure de pierre calcaire sur laquelle repose une basse toiture de lause et marque par là son appartenance à un système d'édification régional.
D'autre part, subtil équilibre entre rusticité des extérieurs et richesse des intérieurs, l'enceinte dévoile un style gothique flamboyant d'un grand intérêt : les croisements d'ogives et les chapiteaux sont ornés de rinceaux finement dessinés. Les ouvertures ont fait l'objet d'un traitement riche et inspiré. Le chœur recélait un tétramorphe sculpté en cul-de-lampe dont on peut aujourd'hui encore admirer la finesse de son ange (Saint-Mathieu). Par ailleurs, des traces de polychromie probablement plus avancées, datant de la Renaissance, sont encore bien lisibles, notamment dans une fresque de damiers dont le témoignage particulièrement remarquable a échappé aux épaisseurs d'un 19ème siècle rural.
L'adjonction d'un vaste plancher soutenu par de grandes arches de pierre au début du 19ème siècle était destiné à servir la nouvelle destination de l'édifice. Il permet, quoi qu'il en soit, d'avoir sur les voûtes une possibilité inespérée d'observation et, pourquoi pas, d'aménagement.

Ce que nous en pensons

Il n'est jamais aisé de mettre en vente un édifice sacré. Notre société dont les fondements catholiques sont forts, si elle ne nous crie pas avec passion son histoire sacrée, nous la rappelle à cette occasion sans ménagement. Cela étant, de cette histoire, nous retenons aussi notre inestimable
patrimoine bâti et, que faire devant nos églises désaffectées si ce n'est, par les moyens que nous impose nos nouveaux fondements laïcs, les faire revivre ? L'église qui nous intéresse ici a connu cette « chance » d'une désaffectation, non par dépit religieux moderne, mais par la folie des hommes d'une mutation sociale dure et déraisonnée. Nous y respirons l'air, non du sacré inviolé et peut être inviolable, mais bien celui d'un patrimoine exemplaire qui n'attend que de savourer sa renaissance en toute circonstance.

Vente en exclusivité

310 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barème d'Honoraires

Référence 117271

Surface cadastrale 671 m2
Surface du bâtiment principal 600 m2 au sol m2
Nombre de chambres 0

Conseiller
Gard


Regis Senseby +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest linkedin Facebook

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus