édifices religieux à vendre - hautes-pyrénées - midi-pyrénées

Face au pic du Midi de Bigorre, une ancienne chapelle
et une maison de la fin du 18ème siècle

Situation

En position dominante, dans le paysage vallonné du plateau de Lannemezan (la ville est à vingt minutes), à l'orée d'un village qui a encore le bonheur d'abriter une épicerie de qualité ainsi qu'un bistrot, en surplomb du Gers, à cinquante minutes et de Tarbes (aéroport international) et d'Auch. La vue du côté sud développe une perspective en fuite vers l'ouest-/sud-ouest, très esthétique, avec la chaîne des Pyrénées devant laquelle se détache le pic du Midi de Bigorre. Du côté est, un vallon où alternent cultures et bosquets ; côté ouest, une pente plus escarpée descend vers le Gers parmi des bois et taillis.
La propriété se dresse au bout d'un chemin vicinal goudronné. Au-delà, le chemin est de terre et la campagne reprend ses droits.

Description

Le petit village encore bien vivant conforte immédiatement le visiteur. Tout y est simple et avenant. On y accède comme à la dérobée, en haut d'une côte après un petit virage où une placette s'impose comme une halte. Une venelle accède au chemin menant jusqu'à la propriété. Quelques maisons au passage, puis apparaît une chapelle assez insolite, ouverte côté sud et ménageant une perspective jusqu'à l'autel. Un peu plus haut, une maison, autrefois ferme avec bergerie et chai, trône en surplomb dans une sorte de cul-de-sac, dernier lieu habité du village. Depuis la maison, on voit les cimes pyrénéennes, en particulier celle du pic du Midi par-dessus le toit de la chapelle qui se situe en léger contrebas. Une prairie plantée d'arbres fruitiers sépare maison et chapelle.
Une petite mare a été aménagée à côté de la maison, au sud, le long du chemin vicinal. Aussi, une petite parcelle de terrain se trouve de l'autre côté du chemin, face à la maison, à l'est, garantissant à celle-ci une parfaite tranquillité pour l'avenir.

La maison

À l'origine, son plan se conformait à la tradition locale, à savoir, les deux pièces fonctionnelles, cuisine et salle de séjour au rez-de-chaussée, séparées par une entrée ou vestibule central et, à l'étage, des chambres à coucher distribuées par un palier situé au-dessus du vestibule. Ici, toute la partie située à droite du vestibule a été détruite, laissant place à une sorte de courette, ou terrasse, couverte de galet. La seule pièce de vie du rez-de-chaussée est donc la cuisine qui, comme toujours, fait aussi office de salle à manger, lieu où l'on séjourne de manière conviviale, surtout durant les soirées d'hiver, face à une flambée dans la cheminée.
Jouxtant la cuisine, un cellier, ou chai, et une ancienne bergerie ou étable, constituent la plus grande surface de ce niveau. Une remise surmontée d'un ancien fenil forme une avancée à gauche du corps d'habitation, au-dessus d'une remise.
À l'étage, l'absence de la partie située à droite du palier et correspondant à l'emplacement du vestibule au rez-de-chaussée, a été compensée par l'aménagement de combles autrefois dévolus à un usage agricole. Des chambres et une salle de bain y ont été créées. Actuellement utilisé comme terrasse couverte, un ancien fenil pourrait être transformé en une chambre ou salon, la vue y étant particulièrement belle.


Rez-de-chaussée
Le niveau se compose d'une cuisine faisant office de salle de séjour (23 m²), d'un cellier (21 m²) et d'une ancienne étable (48 m²).
La cuisine, à gauche de l'entrée, ouvre à l'est et surveille les allées-et-venues. Sa cheminée fonctionnelle est encadrée d'un manteau en bois de frêne ainsi que d'anciens placards du même bois, placés de part et d'autre. Cet habillage rend la pièce particulièrement chaleureuse et ce, d'autant qu'elle est éclairée par la douce lumière de l'est. Un four à pain est aussi présent dans l'âtre.
Le cellier et l'ancienne étable ont été conservés dans leur état d'origine et sont particulièrement sains, n'étant aucunement humides.
À l'emplacement de ce qui fut partie du bâti (à droite du vestibule), se trouve désormais une terrasse ou courette de 61 m².

Premier étage
Le niveau, lieu de repos, réunit chambres à coucher et salle de bain. De plus, au-dessus du vestibule, un confortable palier de 18 m² caractéristique des maisons de la région fait fonction de petit salon, une porte-fenêtre ouvrant vers l'est. De là, une porte accède à une chambre (26 m²) ouvrant à l'est, tout comme le palier. Plus au fond, vers l'escalier, un petit couloir de distribution (8 m²) accède à des toilettes(3 m²), une salle de bain (9 m²), une petite entrée (5 m²), celle-ci distribuant deux chambres (21 m² et 20 m²). La deuxième de ces chambres est prolongée par une terrasse, ancien fenil ouvert (42 m²).

Dépendance

Une grange (115 m²) accolée à la maison et datant peut-être du 19ème siècle pourrait remplir bien des fonctions au gré des nécessités et goût des futurs acquéreurs.

Ce que nous en pensons

Dans ce lieu magique par son évidente simplicité, on découvre deux bâtiments qui n'ont en commun que leur aspect quelque peu insolite : une chapelle ouverte et une maison dont une partie a été amputée, comme si cette suppression quelque peu fortuite devait rééquilibrer l'étrangeté de la chapelle. Alors que cette dernière n'a, à dessein, pas été le moindrement altérée depuis sa construction, les aménagements de la maison ont clairement été réalisés afin de la rendre confortable. La possibilité d'adapter l'ancien fenil en terrasse à une autre fonction ouvre aussi la perspective d'une transformation particulièrement intéressante. L'importance de l'ancienne bergerie suggère également une réappropriation du lieu à toute autre fin, à moins que…

195 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barème d'Honoraires

Barème d'honoraires
au 1er Avril 2017

Ventes d'immeubles

À Paris et en Ile-de-France
Prix de vente au-delà de 600 000 euros       5% TTC*
Prix de vente de 400 000 à 600 000 euros   6% TTC*
Prix de vente de 200 000 À 400 000 euros   7% TTC*
Prix de vente jusqu'à 200 000 euros             9% TTC*
Honoraires à la charge du Vendeur

En Province
Prix de vente au-delà de 500 000 euros       6% TTC*
Prix de vente jusqu'à 500 000 euros   30 000 Euros TTC* (forfait)
Honoraires à la charge du Vendeur

Expertise

Avis de valeur argumenté : 1 800 Euros TTC*
Expertise à partir de 2 400 Euros TTC*
Les tarifs des expertises sont communiqués sur devis personnalisé établi sur la base d’un taux horaire moyen de 120 Euros TTC*

   

*TTC : TVA incluse au taux de 20 %

Référence 863307

Surface cadastrale 13208 m2
Surface du bâtiment principal 200 m2

Responsable régional
Gers

Philippe Fritsch       +33 1 42 84 80 85


contacter

Mes favoris

Partager

envoyer à un ami Pinterest twitter Facebook Google Plus

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.


E-carte

Envoyer


En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. OK En savoir plus