Aux portes d'Avignon, sur la rive sud de la Durance,
un ancien couvent et sa chapelle du 17ème siècle à restaurer
Avignon, BOUCHES-DU-RHONE paca 84000 FR

Situation

Au confluent du Rhône et de la Durance, la propriété se situe à quelques minutes de la célèbre cité d'Avignon et de sa gare TGV, à une vingtaine de minutes de l'autoroute et à une petite heure de l'aéroport de Marseille-Provence. La région fut le théâtre de nombreuses invasions des Celtes, des Romains et des Sarrasins. Implanté sur un versant de la Montagnette, le village où se situe le couvent raconte son histoire au fil des rues qui furent autrefois visitées par d'illustres personnes telles que François Ier, Richelieu ou encore Louis XIV. Les fortifications du vieux village, une tour, vestige d'un ancien château épiscopal, une église romane du 12ème siècle ou encore la demeure d'un chevalier de Malte et sa façade Renaissance sont autant de témoins d'un passé prestigieux.

Description

Le couvent et sa chapelle se trouvent en limite d'une petite route qui longe le parc du château du village. Implanté dans une zone résidentielle, il est encadré de chaque côté par des maisons d'habitation. L'entrée de la chapelle est orientée au sud-est ; l'édifice, au nord-ouest où se dresse la nef. Cette dernière rejoint le bâtiment qui abrite le couvent en retour d'équerre. À l'arrière de l'édifice, ce qui fut sans doute autrefois des espaces verts a été transformé en réserve et se poursuit par une vaste esplanade dont l'accès se fait par un chemin situé à l'arrière de la propriété et pouvant accueillir des véhicules.

Le couvent

L'édifice de la fin du 17ème siècle a été restauré en 1730 par des moines déchaussés de l'ordre des Pères de l'Observance, fondé en Italie en 1363. En forme de L, le couvent est élevé sur deux niveaux. Il est percé en façade au rez-de-chaussée, de fenêtres en plein cintre protégées par des grilles de défense et de fenêtres plus sobres au premier étage. La construction est en moellons de pierre enduits. La bâtisse, totalement à restaurer a abrité une école puis des activités artisanales et commerciales variées.


Rez-de-chaussée
L'entrée principale se fait par une porte d'accès sur rue dont il demeure l'encadrement en pierre et son chapiteau. Une autre porte plus sobre est également percée en façade. Un déambulatoire percé de nombreuses fenêtres qui donnaient autrefois sur l'ancien cloître conduit vers deux salles de grande dimension aujourd'hui transformées en entrepôts. Les autres salles abritent des locaux techniques, logement de gardien et ateliers.
Premier étage
On y accède par deux escaliers diamétralement opposés. Le premier, en colimaçon avec marches anciennes en pierre, est dans un bel état de conservation. Le second escalier à double volée bordé d'une rampe sobre en ferronnerie, reliait jadis la chapelle à la cantine du couvent au rez-de -chaussée. L'étage abrite huit chambres, dont certaines avec cheminée. Les sols sont pavées de pierre d'Arles et bénéficient d'un ensoleillement généreux. Les chambres en façade ont vue sur le parc du château voisin, les autres laissent entrevoir le château. Une série de cabines de douches complète l'étage.

La chapelle

Datant de la même époque que le couvent, la chapelle a également été construite par les moines de l'ordre des Pères de l'Observance et fut érigée sur les ruines d'un des plus anciens édifices religieux de la région.
Son abside est relativement bien conservée et sa nef, longue d'une quinzaine de mètres, est bordée de chaque côté par trois collatéraux fractionnés, chacun surmonté d'une voûte d'ogives. Les armoiries frappées sur sa clef de voûte sont très probablement celles de l'ordre des Pères de l'Observance.
Un plancher a été posé récemment pour créer un étage sur les deux tiers de l'édifice. Il pourra être facilement supprimé afin que la chapelle retrouve ses dimensions d'origine.

Ce que nous en pensons

L'ancien couvent et sa chapelle dont les murs extérieurs et intérieurs ont été écorchés par l'histoire, a servi d'école pendant quelques décennies puis a récemment été affecté au conditionnement des fruits et légumes qui poussent en abondance dans la région. L'édifice et sa chapelle, façades tournées vers le château du village et son parc arboré, attendent le passionné qui saura remettre en valeur les éléments architecturaux nobles toujours debout et les faire revivre. Idéalement situé non loin des plus beaux villages des Alpilles, l'édifice est une inspiration pour un esprit artistique. Il pourra également séduire un architecte qui saura transformer la chapelle abandonnée et son couvent oublié en une résidence d'exception.

525 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barème d'Honoraires

Référence 771001

Surface cadastrale 2000 m2
Surface du bâtiment principal 450 m2
Surface des dépendances 450 m2
Nombre de chambres 9

Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Responsable régional
Aix-en-Provence et campagne aixoise


Roger Pertuisot +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest twitter Facebook

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus