Au centre de Tours, un hôtel particulier
du 18ème siècle contemplant la Loire

Situation

Tours, ville d’art et d’histoire, fait partie intégrante de tout un paysage culturel que l'Unesco a inscrit sur sa liste du patrimoine mondial en 2000. Compétitive, innovante et créatrice, la vieille cité est aussi une ville universitaire qui propose plus de cinquante filières de formation. Elle compte 28 lignes de bus régulières et une ligne de tramway. A la charnière entre Paris et le Grand Ouest, Tours est remarquablement desservie par les réseaux de communication : trois autoroutes permettent de rejoindre les grandes villes de l'hexagone, la gare TGV assure 30 liaisons quotidiennes pour Paris, et l'aéroport international dessert régulièrement Marseille, Londres ou Porto.

Description

L'hôtel particulier date de l'époque où fut construit le pont Wilson, le plus vieux de Tours puisqu'il date d'avant la Révolution. C'était alors un logement destiné aux ingénieurs. La proximité de ce pont enjambant la Loire sur ses 15 arches permet d'accéder rapidement au centre-ville commerçant et ses nombreux lieux culturels. Séparé de la Loire par la chaussée, l'édifice est orienté plein sud. La toiture d'ardoise qui coiffe sa façade en tuffeau est percée de lucarnes jacobines et de tabatières. Dressé à l'angle de deux rues, le bâtiment est prolongé en retour d'angle par une aile plus basse doublée par une galerie. De nombreuses baies s'ouvrent sur le jardin. Ce dernier, clos de mur, s'étend sur 200 m² et intègre une serre. Une petite porte accède directement à la rue. Le garage pour une voiture est aménagé au rez-de-chaussée d'un immeuble voisin.

L’hôtel particulier

Le bâti, vu de la Loire, compte trois étages sur cave. Les autres parties sont de plain-pied sur le jardin.


Rez-de-chaussée
La vaste entrée couverte de boiseries en soubassement a conservé un sol en carrelage du 19ème siècle. Une première porte à double vantaux ouvre sur la salle à manger, qui intègre une cheminée du 19ème siècle en marbre rouge, des soubassement en boiseries et un parquet de chêne en coupe de pierre, l'ensemble éclairé par une porte fenêtre à vitraux décoratifs donnant sur le jardin. Office et cuisine ouvrent également sur le jardin. Dans l'entrée, une deuxième porte conduit au salon, disposé en enfilade avec le bureau et un autre salon ou chambre. Chacune de ses trois pièces possède une cheminée 19ème au tablier recouvert de faïences émaillées, un parquet de chêne à bâtons rompus et des boiseries en soubassement. Poutres peintes au plafond dans le premier salon, moulures dans le deuxième. Toujours dans l'entrée, une troisième porte ouvre sur une galerie, longue pièce aux baies et porte-fenêtre à vitraux décoratifs. Une porte arquée accède à un dégagement où se trouvent l'escalier principal et celui descendant à la cave.
Premier étage
Le niveau réunit trois grandes chambres avec boiseries et parquet en chêne dans la plus grande, en pitchpin dans les autres ainsi que sur le palier. Chacune a sa cheminée de marbre du 19ème siècle. Cabinet de toilette dans l'une, salle d'eau dans l'autre, toilettes et salle de bain dans la dernière.
Deuxième étage
Le niveau est partagé entre trois chambres mansardées dont une avec lavabo et une autre avec cabinet de toilette, une lingerie avec de nombreux placards, et une cuisine/salle d'eau. Parquet en pitchpin.
Les caves
Trois caves, dont l'une abrite la chaudière et l'autre la cuve à fuel de 6000 litres, la troisième étant réservée au vin.

Ce que nous en pensons

Les lumières scintillantes du fleuve et du ciel de Touraine viennent jouer sur le tuffeau de la façade, combinaison qui définit l'architecture même de la vieille cité ligéenne et participe de l'identité culturelle de tout le Val de Loire. Les belles surfaces de réception permettront d'y organiser de grands dîners, mais il faudra prévoir un budget travaux pour remettre l'ensemble aux normes. L'hôtel particulier le vaut bien tant sa situation paraît privilégiée pour qui recherche un bien en pleine ville, particulièrement dans la cas d'une famille qui trouvera à deux pas tous les commerces et services facilitant la vie quotidienne. Le centre hospitalier est juste à côté, le tramway passe à 200 mètres et les écoles sont à un jet de cartable.

795 000 €
Les prix indiqués incluent nos honoraires de négociation.

Référence 369388

Surface cadastrale 686 m2
Surface du bâtiment principal 400 m2
Surface des dépendances 100 m2

 

 Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Responsable régional
Nord-est Indre & Loire

Marie-Antoinette de Groulard    +33 1 42 84 80 85


contacter

Mes favoris

Partager

envoyer à un ami Pinterest twitter Facebook Google Plus

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.


E-carte


Envoyer


En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. OK En savoir plus