Au cœur de Troyes, dans l'une de ses plus belles demeures,
cinq luxueuses suites d'hôtes dans un site privilégié
Troyes, AUBE champagne-ardennes 10000 FR

Situation

Troyes se situe à 160 kilomètres de Paris par l'A5 ou la N19. La gare, à proximité du centre ville, permet de rejoindre la capitale en 1h30. Cette ville médiévale au passé très riche résonne encore du temps où la cité était capitale des comtes de Champagne. C'est aussi une ville étudiante très attractive. Baptisée "Ville Sainte du Vitrail" par les spécialistes, la ville ne compte pas moins de dix églises dont la cathédrale Saint-Paul Saint-Pierre et la basilique Saint-Urbain, toutes deux ornementées de fabuleux vitraux. La ville serait presque jalouse d'un patrimoine recelant de nombreux joyaux : la toiture vernissée de Saint-Nizier, la statuaire de Saint-Panthaléon, l'architecture tout en finesse de la basilique Saint-Urbain, le clocher vrillé de Saint-Rémy ou encore le Jubé de Sainte-Madeleine.
La trentaine de parcs et jardins n'est pas en reste. Peu de villes peuvent se targuer d'offrir autant d'espaces verts.
Les trois grands lacs de la forêt d'Orient (environnement exceptionnel du parc régional naturel) sont aux portes de Troyes et offrent de multiples activités nautiques et de pleine nature.

Description

Face à la cathédrale, cette ancienne maison de chanoine du seizième siècle est devenue, deux siècles plus tard, un couvent, et ce jusqu'à la révolution. De 1850 à 1890, le grand maître verrier, Louis Germain Vincent Larcher, y demeure.
L'ensemble des bâtiments s'articule autour d'un jardin de curé orné de parterres de buis, de topiaires et d'arbres plantés en espaliers. Un chemin pavé le contourne. Un majestueux porche à double vantaux en chêne du dix-septième siècle est appareillé en craie (la pierre de Champagne). Couvert, il relie par une allée pavée la grande place et sa cathédrale au jardin intérieur de la demeure.
A droite du porche d'entrée se trouve l'accès au logis d'habitation du dix-huitième siècle. Les toitures sont recouvertes de tuiles plates de pays. La maison s'élève sur trois niveaux hors cave. Elle se prolonge au dessus du porche, puis à sa gauche et un peu en retour d'angle, sur deux niveaux d'où une toiture plus basse. En retour d'angle (à la suite de la maison), une imposante galerie italienne à pan coupé est surmontée par une loggia ouverte dont les garde-corps en bois datent du dix-neuvième siècle.
Face à l'habitation principale et en retour d'angle de la loggia," les anciennes écuries " et leurs façades à pan de bois datent du seizième siècle. Elles ont été restaurées et réhabilitées à usage de logements. Les toitures en tuiles plates ont été refaites. Le bâtiment s'élève sur deux niveaux.
Face à la loggia, un mur en pierre surmonté de tuiles plates et un pignon aveugle ferment la propriété en un lieu bien clos de murs.

Le logis

Le logis est accessible par une porte surmontée d'un auvent en vitrail. La partie inférieure de la façade est appareillée en craie. La maison s'élève d'un côté sur trois niveaux et, de l'autre, au dessus du porche et en retour d'angle, sur deux niveaux. A noter que le rez-de-chaussée gauche est indépendant (buanderie et chambre avec espace salle d'eau) ainsi que le rez-de-chaussée en retour d'angle (bureau).


Rez-de-chaussée
L'entrée est logée dans une partie du dix-septième siècle du logis. Les vitraux extraordinaires, dont sont ornementées les fenêtres, témoignent du passage de Louis Germain Vincent Larcher en ces lieux. Le dallage au sol est à cabochon. Des toilettes se trouvent près de l'escalier. La salle à manger du dix-huitième siècle est parquetée de chêne à l'anglaise et des lambris d'appui en chêne recouvrent les murs. Un grand salon parqueté en chêne à l'anglaise est décoré d'une cheminée en marbre. Deux grands placards permettent d'importants rangements. Deux fenêtres à crémone ouvrent sur le jardin. Les poutres et solives du plafond peint sont apparentes. Le petit salon du dix-neuvième siècle est parqueté en chêne à points-de-Hongrie. La cuisine est spacieuse et lumineuse avec ses trois ouvertures dont deux offrent une vue privilégiée sur la cathédrale. Une porte en fer forgé, ouvragé et finement ciselé ouvre sur le jardin. La cuisine équipée est complétée d'un îlot central et d'une cheminée en marbre qui en fait une pièce de vie accueillante. De l'autre côte du porche et par une entrée indépendante, un hall carrelé permet l'accès à une buanderie et une chambre au sol en coco avec son espace salle de bains. Un bureau indépendant se situe en retour d'angle.
Premier étage
Ce niveau débute par une pièce palière avec un petit bureau. Une première chambre d'hôtes a été nommée la chambre " Vincent Larcher " pour ses remarquables vitraux. La pièce est traversante et largement éclairée par quatre fenêtres dont deux ouvrent sur la place et sa vue magique sur la cathédrale, tandis que les deux autres sur le jardin sont magnifiquement décorées de vitraux. Le sol est parqueté à l'anglaise, les poutres du plafond sont apparentes. Une salle de bains privative, avec douche, lavabo et des toilettes, communique avec la loggia. Le parquet est à points-de-Hongrie. Un couloir dessert une petite pièce pour l'entretien (avec douche). Une suite d'hôtes est composée d'un salon et d'une chambre agrémentée d'une cheminée en marbre et deux grands placards. Les sols sont parquetés à l'anglaise. La pièce est éclairée par deux fenêtres qui ouvre sur le jardin. La salle de bains est également parquetée. Les toilettes sont séparées. Une autre suite ouvre sur un salon intime avec sa cheminée en marbre et ses placards. La chambre est aussi agrémentée d'une cheminée en marbre à l'anglaise. Des lambris d'appui rendent le lieu encore plus chaleureux. L'ensemble de la suite est également parqueté en chêne à l'anglaise. Cette chambre est éclairée par deux fenêtres qui ouvrent sur la place. La vue sur la cathédrale est époustouflante. Une salle d'eau privative avec douche à l'italienne, vasques et toilettes achève l'ensemble.
Deuxième étage
Ce niveau ne concerne que la partie à la droite du porche. Il s'agit de l'ancien atelier du maître verrier Vincent Larcher. Dénommée " l'atelier ", cette somptueuse chambre d'hôtes en soupente offre une hauteur sous faîtage de six mètres, laissant apparaître une belle charpente. L'ancien atelier est éclairé par deux fenêtres et deux larges fenêtres de toit. Le sol est revêtu de coco. Une salle de bains avec douche et double vasques s'inscrit dans ce vaste espace ouvert. Les toilettes sont séparées. Une seconde chambre contigüe pour enfants ou à usage de salon est également en soupente.

La galerie italienne, la loggia, le garage

La galerie à pan de bois est ouverte sur deux niveaux. Au rez-de-chaussée, la galerie est soutenue par des colonnes en chêne qui se succèdent à intervalles réguliers. Une loggia ouverte, et dont les balustres sont également en chêne, surmonte la galerie. Un escalier relie les deux niveaux. Au rez-de-chaussée et en suite de la galerie, derrière une façade à pan coupé, un garage couvert est accessible par le porche d'entrée.

Les anciennes écuries

Ce bâtiment sur deux niveaux (le plus ancien), avec ses façades à pan coupé et ses toitures entièrement rénovées, a été admirablement rénové à usage d'habitation. Il se divise en deux parties :
- entrée gauche : une suite familiale sur deux niveaux,
- entrée droite au rez-de-chaussée : une chambre d'appoint avec salle de bains et toilettes (chauffage électrique).


Rez-de-chaussée
Côté suite familiale : une entrée, dont le sol est recouvert en coco, donne accès à des toilettes et une chambre d'enfants.
Combles
Ici se trouve " l'ancienne chambre du jardinier ", la chambre principale de cet espace familial. La pièce est en soupente avec une hauteur sous faîtage de 3,50 mètres. Le sol est revêtu de coco. La salle d'eau avec douche à l'italienne et vasque est ouverte sur la chambre.

Ce que nous en pensons

Demeure presque parfaite... A ceux qui pensent que les pierres ont une âme, la réponse est oui sans ambiguïté. Outre l'harmonie et le calme absolu des lieux, le goût exquis avec lequel l'ensemble a été décoré, aménagé et embelli dans un absolu respect de son intégrité d'origine, quelque chose d'indicible et de poignant étreint les occupants. Le livre d'or, tenu par les propriétaires, atteste de la magnifique aura dégagée par ces lieux.
Pour être plus pragmatique, les cinq suites d'hôtes, admirablement pensées, aménagées et décorées génèrent un chiffre d'affaires non négligeable.
Deux chambres supplémentaires permettent aux propriétaires de vivre sur place. Bien sûr, qui peut le plus peut le moins, les lieux peuvent redevenir une habitation familiale.

Vente en exclusivité

1 280 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barème d'Honoraires

Référence 706907

Surface cadastrale 976 m2
Surface du bâtiment principal 460 m2
Nombre de chambres 7

Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Responsable régional
Sud-est Marne et Ouest de l'Aube


Corinne Angeli +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest linkedin Facebook

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus