En Tarn et Garonne,
hôtel particulier du 13ème S. classé MH

Situation

A 50 km de Montauban, 50 km d'Albi et 100 km de Toulouse. Situé dans la partie supérieure d'une cité médiévale protégeant le Rouergue face à l'Albigeois et au Quercy, l'hôtel particulier, maison de patricien en ville, est tourné vers le siège du pouvoir consulaire, une remarquable maison romane, prouesse architecturale d'une bourgade qui recèle un patrimoine d'une grande richesse.

Description

L'accès à l'hôtel particulier (270 m² environ) se fait, dans un premier temps, par une porte donnant sur la rue pavée qui ouvrait, au 13ème S., sur une cour et un jardin, disparus au 15ème S. au profit de constructions de la même époque. Un escalier, originellement en bois, conduit dans un second temps à la porte à encadrement de brique du 15ème S.

Il semble possible d'arrêter la date d'édification du bâtiment à 1260, voire 1272, eut égard à l'oculus carré à pointes placé entre les fenêtres gothiques géminées de la grande salle, élément qui n'a fait son apparition dans le sud-ouest qu'avec la reconstruction et le développement du cloître de Moissac, joyau de l'architecture romane tardive et gothique, qui a eu lieu à cette même période. Le décor des chapiteaux soutenant les fenêtres plus haut évoquées appuie cette hypothèse.

Le plan général se divise en deux volumes distincts reliés en leurs angles, le plus ancien se trouvant être, vu les fondations, une tour romane dès lors réutilisée et accolée au bâti du 13ème S.

La distribution intérieure suit les critères du mode de vie médiéval. Ouvrant sur une grande salle, cœur de la maison, l'effet à produire est celui de la richesse du détenteur par la mise en exergue des deux fenêtres en ogive géminées recouvertes d'un enduit peint encore parfaitement lisible, ornées de chapiteaux finement sculptés aux motifs de rinceaux de différentes inspirations et pourvues de coussièges. Cette perspective théâtrale est accentuée par la différence de niveau entre la porte et la partie plus contemplative dévolue à l'entrée de la lumière.

Le passage vers la chambre se fait par une porte retravaillée au 18ème S. surplombée par un encorbellement supporté, virtuellement, par un corbeau. Dans le passage se trouve une des deux latrines condamnée au 15ème S.

La chambre, une des pièces maîtresses de l'art de vivre médiéval, a été décorée de fresques à la tempéra aujourd'hui parfaitement lisibles reprenant des motifs géométriques à l'intérieur desquels se développent des arabesques et surplombées par une frise arborant les trois couleurs des ordres (rouge, noir et blanc qui, selon Georges Duby, représentent la Chevalerie, le Peuple et l'Église) qui court sur l'ensemble de la pièce.

L'accès au second étage se fait par un escalier de bois, copie de l'original que l'on retrouve pour passer au troisième étage.

Ce niveau compte quatre pièces, essentiellement aménagées au 15ème S., dont une contient des éléments significatifs de la cheminée qui se trouvait dans la grande salle de l'étage noble.

Un galetas au troisième étage offre, outre la proximité avec la charpente du 15ème S., un espace lumineux avec une vue dégagée qui pourrait, dans le cadre d'une restauration, être aisément réutilisé.

Ce que nous en pensons

Une extraordinaire occasion de devenir propriétaire d'une demeure historique et de lui redonner vie. Conservatoire remarquable de l'art de vivre urbain du Moyen Age, ce bâtiment classé MH, dont la richesse tant ornementale ou architecturale qu’historique, ne cesse de surprendre par son authenticité, semble retenir avec lui l'atmosphère de son époque. La beauté et l'état de chacun des éléments permettent d'autant plus d'envisager une restauration aisée, passionnante et fiscalement intéressante.

70 000 €
Les prix indiqués incluent nos honoraires de négociation.

Référence 519715

Surface cadastrale 171 m2
Surface du bâtiment principal 170 m2

Responsable régional
Périgord, Limousin, Quercy, Aveyron, Tarn

Ilan Libert       +33 1 42 84 80 85


contacter

Mes favoris

Partager

envoyer à un ami Pinterest twitter Facebook Google Plus

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.


E-carte


Envoyer


En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. OK En savoir plus