Au cœur d'une cité historique de l'Anjou,
hôtel particulier début 17ème siècle et jardin

Situation

Dans le Maine-et-Loire, au cœur d'une campagne préservée et composée de forêts domaniales, de bocage vallonné ainsi que de villages aux clochers tors et aux belles demeures.
Au centre d'une cité historique où séjournait «le bon roi René » quand il venait chasser dans ses vastes forêts toutes proches.
Situé près des axes autoroutiers A 11 (280 km de Paris), A 85 et A 83.
A 40 km d'Angers, 35 km de Saumur et 17 km de La Flèche.
Dans une cité dynamique d'environ 3600 habitants, disposant de tous les commerces et services (écoles, collèges, médecins, commerces, golf, équipements sportifs).

Description

L’hôtel particulier est situé dans une ruelle calme du centre historique, proche du château. Le porche, qui dessert l'entrée, est orné d'une belle voute cintrée en pierre de tuffeau et a conservé son ancienne porte. Il ouvre également sur le jardin au fond duquel se trouve la dépendance dans le style « orangerie » de 35 m2 avec un grenier au-dessus et un préau sur un côté. Le jardin est en pelouse, planté de bosquets et d'arbustes. En mitoyenneté avec l'hôtel particulier, une petite maison en tuffeau fait également partie de la propriété.

L'hôtel particulier

Édifié en pierre et moellon enduit à la chaux, il comprend trois niveaux et est recouvert d'une toiture d'ardoise à deux croupes. Le corps de logis rectangulaire sur rue est prolongé à l'arrière par une aile en retour d'équerre plus basse avec, à l'angle de ces deux bâtiments, la cage d'escalier. Le mur de l'aile est en pierre de tuffeau. Les encadrements des ouvertures, les chainages d'angle et la corniche à modillons sont en pierre de tuffeau. Les deux portes-fenêtres du premier étage, côté rue, ont une petit balcon orné d'un garde-corps en ferronnerie du 18ème siècle.


Rez-de-chaussée
A partir du porche, l'entrée, située près de la cage d'escalier, ouvre sur un dégagement qui communique par une grande arche voutée avec une grande salle située côté rue. Donnant côté jardin, trois pièces en enfilade avec un sol en carreau de terre cuite. Dans la première, une porte fenêtre double. Dans la seconde, une cheminée en pierre de tuffeau et un plafond à la française. Dans la troisième, en extension du bâtiment, une pièces à usage de cuisine et un dégagement avec toilettes.
Premier étage
Le palier dessert : côté rue, un dégagement conduisant à deux pièces avec petits balcons et cheminées en pierre de tuffeau. L'une de ces deux pièces est pourvue de poutres au plafond et d'un sol en carreau de terre cuite. L'autre pièce est couverte de parquet. Côté Jardin, deux pièces en enfilade avec plafond à la française, cheminées en pierre de tuffeau et parquet au sol pour l'une et carreau de terre cuite pour l'autre. Côté rue, un passage accède au premier étage de la petite maison mitoyenne. A mi-étage, situé dans la cage d'escalier, un cabinet de toilettes.
Deuxième étage
Le palier dessert d'un côté un grand grenier éclairé par une lucarne et deux fenêtres de toit avec vue sur le château. Le sol est en carreaux de terre cuite. De l'autre côté, une grande salle avec une cheminée en pierre de tuffeau, un plafond à la française et un sol pour moitié en carreaux de terre cuite et, pour moitié, en parquet droit. Grenier au dessus.

La petite maison

Elle se compose d'un rez-de-chaussée avec une vitrine, anciennement à usage commercial et d'un premier étage constitué d'un séjour avec cuisine ouverte de 30 m2 et d'une chambre de 17 m2 avec une salle de bain et toilettes. Sol en carreau de terre cuite sur ce niveau. Au-dessus, un petit grenier.

Ce que nous en pensons

Situé en cœur de petite ville dans une rue calme, avec une belle campagne environnante toute proche, cet hôtel particulier, aux généreuses proportions, a conservé toute son authenticité. Autant à l’extérieur qu'à l'intérieur. Le gros-œuvre est en bon état général mais l'hôtel particulier n'est pas habitable. Les travaux d’aménagement intérieur sont à prévoir. Avec le jardin et sa dépendance, cet hôtel particulier conviendrait parfaitement à une vie de famille. Avec la maison mitoyenne, il peut également se prêter à des projets professionnels.

Vente en exclusivité

310 000 €
Les prix indiqués incluent nos honoraires de négociation.

Référence 326489

Surface cadastrale 612 m2
Surface du bâtiment principal 344 m2
Surface des dépendances 35 m2

Responsable régional
Anjou

Sylvain James       +33 1 42 84 80 85


contacter

Mes favoris

Partager

envoyer à un ami Pinterest twitter Facebook Google Plus

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.


E-carte


Envoyer


En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. OK En savoir plus