Au milieu d'un parc, dans un secteur résidentiel d'Angers,
demeure des 18ème et 20ème siècles et dépendance.

Situation

Dans un quartier résidentiel d'Angers. A cinq minutes du centre ville et de la gare TGV (une dizaine d'allers-retours quotidien pour Paris en 1h30)
Sur une colline, avec vue dominante et proche d'un site naturel protégé.

Description

Entre deux piliers en pierre de tuffeau, une grille ouvre sur une allée menant à la cour encadrée sur deux côtés par la demeure avec une aile en retour d’équerre et, dans son prolongement, la dépendance. Le jardin, clos de murs, s'étend à l'arrière côté ouest et côté nord. Une porte piétonne est située près de la grille d'entrée. Deux pavillons d'angle avec une toiture à deux croupes sont disposés à chaque extrémité du mur du parc côté nord.

La demeure

Édifiée en pierre et moellon enduit à la chaux et, pour une partie, en brique, elle comprend un rez-de-chaussée, un premier étage et un second étage sous combles à deux croupes couverts d'ardoise. Le corps de logis rectangulaire date du 18ème siècle. Il a été agrandi au début du 20ème siècle d'un avant-corps et d'une galerie sur la façade sud ainsi que d'un pavillon dans le pignon ouest. Les encadrements des ouvertures, les chainages d'angles, les corniches et les lucarnes sont en pierre de tuffeau. Toutes les ouvertures sont cintrées et les chainages d'angles sont en bossage. Une aile en retour d'équerre côté cour prolonge le corps de logis d'origine. Elle est composée d'un rez-de-chaussée et d'un premier étage sous combles à deux versants couverts d'ardoise. Un escalier situé sous l'escalier principal dessert la cave qui abrite, dans une partie, une chaudière.


Rez-de-chaussée
L'entrée ouvre sur une galerie et un dégagement avec un escalier en pierre et ardoise, d'une volée à quartiers tournants, desservant tous les niveaux. Les sols de l'entrée et de la galerie sont en fragments de pierre et marbre dit terrazzo. Le dégagement dessert : d'un côté deux salons en enfilade ; de l'autre, un grand salon. Ces trois pièces ont un sol en parquet à l'anglaise, un plafond à la française et disposent de remarquables cheminées en pierre de tuffeau moulurées. A l'extrémité de la galerie, d'un côté un bureau et un salon avec une cheminée en marbre ; de l'autre, des toilettes, une arrière cuisine et une salle à manger avec cuisine en enfilade. La salle à manger et la cuisine ont un sol en carreau de terre cuite et des poutres au plafond. Dans la cuisine, un escalier secondaire dessert le premier étage de l'aile.
Premier étage
Toutes les pièces de ce niveau ont un sol couvert de parquet à l'anglaise, un plafond à la française et des volets intérieurs. Le palier dessert : d'un côté une chambre avec une salle de bain, une remarquable cheminée en pierre de tuffeau et un mur en boiserie ; de l'autre côté, un dégagement dessert deux chambres, un bureau, une salle de bain et des toilettes. Les deux chambres disposent d'une cheminée en marbre ; l'une d'entre elles, d'un balcon. La seconde chambre possède son propre cabinet de toilettes. Le premier étage de l'aile comprend deux chambres et un dégagement.
Deuxième étage
Un dégagement dessert cinq chambres dont une en lanterne avec trois lucarnes, une salle d'eau ainsi qu'un petit grenier. Sol en carreau de terre cuite sur toute la surface de ce niveau. Un passage rejoint le grenier de l’extension du pignon ouest ainsi que le premier étage de l'aile.

La dépendance

Actuellement recouverte de vigne vierge, elle comprend un rez-de-chaussée et un premier étage sous combles à deux pentes couverts d'ardoise.


Rez-de-chaussée
L'entrée ouvre directement sur la pièce de réception traversante. Sol en carreau de terre cuite ; poutres au plafond. Près de la porte d'entrée, un escalier en bois accède à l'étage. A partir de cette pièce, une porte ouvre sur un bureau. Petite cuisine et salle de bain avec toilettes.
Premier étage
Un palier dessert deux chambres mansardées avec carrelage au sol. Elles sont chacune éclairées par une fenêtre de toit.

Le parc

Il se compose de deux espaces en pelouse entourés d'allée dans la partie nord et plantés de nombreux arbres au essences diverses. Un petit bois clos une partie côté sud. Il est possible d'acquérir une parcelle supplémentaire d'environ 1300 m2.

Ce que nous en pensons

En ville, et pourtant au calme, cette demeure, au milieu d'un parc, est également proche d'un site protégé. Dans cet environnement urbain, elle a conservé toute son authenticité. La façade du 18ème siècle et les nombreux éléments d'architectures intérieurs lui confèrent une atmosphère raffinée que les agrandissements réalisés au début 20ème siècle n'ont en rien dénaturés. Habitable de suite, des travaux de confort sont cependant à prévoir. Sa surface ainsi que la présence de la dépendance permettent d'y envisager plusieurs types de projets.

1 000 000 €
Les prix indiqués incluent nos honoraires de négociation.

Référence 259964

Surface cadastrale 4276 m2
Surface du bâtiment principal 450 m2
Surface des dépendances 120 m2

 

 Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Responsable régional
Anjou

Sylvain James       +33 1 42 84 80 85


contacter

Mes favoris

Partager

envoyer à un ami Pinterest twitter Facebook Google Plus

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.


E-carte


Envoyer


En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. OK En savoir plus