Dans les Deux-Sèvres, rare maison de ville du 18e siècle
dans son jus, en cours de classement MH

Situation

Au cœur de la ville de Saint-Maixent-l’Ecole, dans le quartier historique. A quelques minutes de la gare TGV (Paris à 1h40 en 2017). L’autoroute A10 est à 15 mn, Nantes à 1h15 via l’A83, La Rochelle à 45 mn et l’île de Ré à 60 mn. L’aéroport de La Rochelle-Ile de Ré est à 50mn et celui de Poitiers à 25 minutes. Tous commerces et grandes surfaces à quelques minutes.

Description

Historique :
Cet ancien hôtel particulier a été édifié sous le règne de Louis XVI, vraisemblablement à l’occasion du mariage de la fille du Sieur Avrain (1701-1774), échevin de la région, à en juger par les nombreux détails intérieurs portant les attributs du mariage : cœurs, carquois avec flèches, dessus de portes à l’antique, guirlandes de fleurs, etc. La propriété fut ensuite cédée à une autre famille, les Taunay, qui la conservera durant deux cents ans environ. Cette belle maison de ville élevée sur trois niveaux en pierre de taille a conservé toute son intégrité. Rien n’a en effet été enlevé ou démoli depuis son édification : détails d’architecture intérieurs et extérieurs, ornements, agencements des lambris, placards et portes, ameublement, sols, tout est d’origine. Les tuyaux et descentes d’eaux usées sont invisibles. Une dépendance et un jardin clos de murs complètent la propriété. La belle charpente est recouverte de tuiles canal.

La maison

Sa surface habitable de 450 m² environ est répartie sur deux niveaux, auxquels s'ajoute un étage de greniers aménageables et d’anciennes chambres de services totalisant 200 m² environ.


Rez-de-chaussée
La porte d’entrée d’origine avec ses serrures, crémones forgées et pentures à queue de carpe s’ouvre sur un vestibule de large de 4 mètres distribuant à gauche le grand et le petit salon et à droite la salle à manger. A droite de l’escalier en pierre, un couloir distribue la grande cuisine puis conduit à la buanderie et au jardin. Le sol est constitué de grandes dalles de pierre dont les joints sont en ardoises posées à champs. Les portes sont moulurées et peintes. Le dessin de la rampe d’escalier en fer forgé est original, formant des losanges entre lesquels s'intercalent de petits médaillons de bronze. La « boule » d’escalier a la forme d’un petit pot avec son couvercle. Ici, le fer forgé s’inspire de la faïence. Les pièces de réception ont chacune des ornements différents : dessin des moulures de plâtre et de bois, cheminées, formes des serrures, moulures des lambris et corniches, comme si le maître de l’ouvrage avait à l’époque donné carte blanche aux compagnons pour qu'ils expriment leur créativité et déploient tout leur savoir-faire.
La cuisine, véritable pièce de vie, possède une grande cheminée dont la plaque est datée de 1380, un évier de pierre et un potager. L’arrière-cuisine ouverte sur la cuisine forme une salle à manger où sont pris les repas de tous les jours.

Premier étage
Le confortable escalier de pierre conduit à un palier intermédiaire s’ouvrant sur un bureau/boudoir, pièce cosy et pleine de charme qui s'ouvre sur le jardin et des bâtiments voisins. Le mur porteur est entièrement habillé de boiseries et de placards d’époque, dont certains sont secrets. Le grand palier distribue au total : cinq chambres, deux salles de bain et d'eau, un bureau/antichambre, un dressing et un cagibi. Là encore, on peut s’émerveiller tant les moulures et lambris sont diversifiés dans leurs dessins et couleurs. La surface moyenne des chambres est de plus de 25 m². Toutes ont leur propre cheminée avec trumeau, lesquels ont parfois conservé leur miroirs au mercure encadré de moulures à feuilles d’or ou encore de pilastres à fûts cannelés et chapiteaux corinthiens avec frises et corniches alternant peintures et feuilles d’or.

Deuxième étage
Le large escalier distribue ce niveau qui n'a subi ni transformations, ni aménagements. La hauteur sous plafond permettrait d'y créer de belles chambres lumineuses. Des combles non-aménageables complètent ce niveau. Le palier, avec placards, permet d’accéder à un grand grenier où se trouve un ancien cabinet de toilette resté « dans son jus », à une vaste pièce avec grande fenêtre à petits carreaux et tableau en pierre de taille donnant sur le jardin et les toits de la ville, ainsi qu'à une première chambre de service avec cheminée. Un dégagement accède à deux autres anciennes chambres de service. Ces espaces à usage de grenier recèlent potentiellement de quoi créer de vraies pièces à vivre, comme à l’étage noble du premier.
Les caves
Il s'agit d'un ensemble hors du commun. L’escalier de pierre de taille au plafond voûté a quasiment la même largeur que celui qui mène aux étages. Il descend via un palier intermédiaire qui débouche sur deux grandes et hautes caves voûtées très saines, idéales pour conserver le vin.

La dépendance

Mitoyenne du corps principal et communicante avec la maison, la dépendance comporte deux niveaux. Elle s'ouvre sur une rue adjacente.


Rez-de-chaussée
Il est composé d'un grand garage avec porte cochère et porte piétonne, ainsi que d'une buanderie avec toilettes donnant sur le jardin. Un escalier en bois mène à l'étage.
Premier étage
Le niveau abrite un grand grenier aménageable disposé au-dessus du garage.

Le jardin

Il est formé d'une cour pavée de dalles de pierre disposée au devant de la maison, et d’un jardin d'agrément clos de murs d’une surface de 250 m² environ retranché à l’abri des regards. Outre ses belles plantations, on y trouve un puits et d’anciennes ponnes charentaises en pierre qui servaient autrefois à faire la lessive.

Ce que nous en pensons

Bien qu'en bon état, la demeure est richement émaillée d'éléments d’époque, ce qui en fait un bien d'une grande rareté rare et motive son inscription en cours au titre des Monuments historiques. Avec ses parquets en lames de chêne à clous forgés, ses ornements de plâtre peints, boiseries, ferronneries et serrureries intacts, elle apparaît comme un conservatoire de l’état de l’art au 18ème siècle aussi bien en terme d'architecture que de décoration. Outre quelques éventuels travaux de finition, le nouveau maître des lieux pourra y introduire un supplément de modernité et de confort en veillant à ne pas altérer l'esprit qu'y ont insufflé les compagnons en leur temps. Situé dans un quartier historique et vivant, l'ensemble devrait intéresser des retraités ou futurs retraités en quête d'une résidence principale ou secondaire de caractère en pleine ville.

660 000 € Honoraires de négociation inclus
625 000 € Honoraires exclus
Honoraires de 5.6% TTC à la charge de l'acquéreur


Voir le Barème d'Honoraires

Barème d'honoraires
au 1er Avril 2017

Ventes d'immeubles

À Paris et en Ile-de-France
Prix de vente au-delà de 600 000 euros       5% TTC*
Prix de vente de 400 000 à 600 000 euros   6% TTC*
Prix de vente de 200 000 À 400 000 euros   7% TTC*
Prix de vente jusqu'à 200 000 euros             9% TTC*
Honoraires à la charge du Vendeur

En Province
Prix de vente au-delà de 500 000 euros       6% TTC*
Prix de vente jusqu'à 500 000 euros   30 000 Euros TTC* (forfait)
Honoraires à la charge du Vendeur

Expertise

Avis de valeur simple : 1 500 Euros TTC*
Avis de valeur argumenté à partir de 2 500 Euros TTC*
Expertise à partir de 3000 Euros TTC*
Les tarifs des avis de valeurs argumentés et des expertises sont communiqués sur devis personnalisé établis respectivement sur la base d’un taux horaire moyen de :
Avis de valeur argumenté : 60 Euros TTC*
Expertise : 80 Euros TTC*

   

*TTC : TVA incluse au taux de 20 %

Référence 214072

Surface cadastrale 538 m2
Surface du bâtiment principal 450 m2
Surface des dépendances 109 m2

Responsable régional
Charente-maritime - Île De Ré

Charles Rofort       +33 1 42 84 80 85


contacter

Mes favoris

Partager

envoyer à un ami Pinterest twitter Facebook Google Plus

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.


E-carte


Envoyer


En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. OK En savoir plus