Au cœur de la cité ardéchoise du dieu Mithra,
un hôtel particulier du 18ème siècle inscrit MH entre cour et jardin
Montélimar, ARDECHE rhones-alpes 26200 FR

Situation

Au sud du département de l'Ardèche, à la limite du Gard et de la Drôme, logé dans l'ancienne cité estivale des évêques du Vivarais, l’hôtel particulier est une retraite au centre du bourg.
La propriété se situe à mi-chemin, soit à moins d'une demi-heure, de la grotte Chauvet, plus ancien chef-d’œuvre de l'humanité protégé par l'UNESCO et des grands axes modernes permettant de la faire découvrir : autoroutes, gares, ports et pistes cyclables. La proximité des gorges de l'Ardèche, des portes de la Provence et du Rhône offre également un cadre pour de nombreuses occasions sportives et culturelles : randonnées, arts du spectacle, base nautique, spéléologie, vignobles, sites UNESCO, musées archéologiques.

Description

Orienté est-ouest, la propriété, par son organisation en H, est caractéristique de l'hôtel particulier aménagé entre cour et jardin, au milieu du 18ème siècle. Différents éléments permettent toutefois d'attester de la persistance d'un bâti antérieur pouvant remonter au 15ème. Seule une aile manque à l'appel, celle, au nord du carré de verdure, où subsiste les vestiges un colombier. Par ailleurs, la destruction d'une partie de l'aile sud, par les derniers propriétaires, a donné naissance à un deuxième jardin ainsi qu'à un petit patio au cœur du logis principal.
Plusieurs rues donnent accès soit à la cour principale, soit au jardin, offrant à chaque partie une certaine autonomie en lien avec l'histoire et l'aménagement actuel du lieu. Presque invisible depuis la rue, seule la façade principale à l'est, offre une symétrie presque parfaite, avec ses huit baies semi-aveugles, dont l'allure rappelle celle des hôtels parisiens. Différentes modénatures agrémentent et scandent les façades orientales: mascarons, pilastres et chaînage travaillés de bossages à refends. Seules les armoiries surmontant la porte d'entrée ont été partiellement martelées. Typique des résidences méridionales, l'hôtel est couvert de tuiles canal.
Documents rares, les livres de comptes (conservés aux Archives Nationales), révèlent l'influence stylistique de la capitale et les savoir-faire régionaux (artisans et architecte de la cité-État d'Avignon) ainsi que la qualité de sa réalisation (utilisation de matériaux nobles et lointains : pierre de Barbentane et de Saint-Restitut).
Après avoir été la propriété d'illustres familles d'aristocrates et de négociants, le bien va, pendant plus de quarante ans, avoir pour vocation d'héberger des groupes de personnes (familles, jeunes) dans le cadre de retraites principalement spirituelles. À cette fin, il fut aménagé en plusieurs logements tout en respectant les agencements initiaux.

Les ailes et les combles

Les deux ailes sud, sur cour et jardin, accueillent quatre appartements de deux à cinq pièces et trois studios sur leurs deux niveaux. Un grand dortoir reste à terminer d'aménager à l'étage de la partie nord, donnant sur la cour d'honneur. De même, une cuisine collective ainsi que des sanitaires occupent la partie sud et celle sur la cour afin de permettre de recevoir pour des occasions particulières. Trois escaliers de services, deux au nord et un au sud, sont dissimulés au regard du visiteur et desservent chaque niveau jusqu'aux combles, qui n'ont pas de fonction définie à ce jour.
Au rez-de-chaussée, côté cour, un espace de convivialité, occupant les anciennes écuries au sud, fait face à un espace de stockage, au nord, dont le seuil conserve les traces du passage des anciens cabriolets.

Le corps de logis

Préservé, le corps de logis principal a conservé ses volumes sur les deux niveaux et ses plafonds à la française. Au premier, deux salons se suivent, parallèlement au vestibule. Ce dernier est le départ d'un grand escalier, dont la rampe Louis XV est protégée au titre des Monuments Historiques. Elle conserve le chiffre du couple pour lequel l'hôtel fut réaménagé au milieu du 18ème siècle. La plus imposante des pièces, occupe tout le deuxième étage. Elle est agrémentée d'une grande cheminée à décor floral et librement inspirée de l'Antiquité. Au sous-sol, la voûte de la cave est soulignée d'un bandeau à son berceau qui fut ingénieusement creusé pour recevoir l'eau du puits de la maison. Ce système permet de le nettoyage des tonneaux de ce petit chai des coteaux du Rhône.

Ce que nous en pensons

La propriété attend depuis près d'un siècle, celui ou celle qui lui restituera sa splendeur d'antan. Sauvée et maintenue grâce à la volonté de différents propriétaires et de nombreux bénévoles, elle a passé les époques sans être transformée. L’œil averti et passionné ne voit que les volumes, les plafonds à la française, les volets intérieurs des grandes fenêtres encore en place et surtout l'éminent escalier ainsi que la cheminée monumentale. En un tournemain, il peut faire disparaître toutes les réalisations modernes ou s'en accommoder suivant ses besoins et ses désirs. Seuls resteront nécessaires quelques travaux de couverture et de rénovations notamment des enduits.
De retraite, ce lieu peut devenir une aventure audacieuse, «à cœur vaillant rien d'impossible».

416 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barème d'Honoraires

Référence 942026

Surface cadastrale 952 m2
Surface du bâtiment principal 800 m2
Nombre de chambres 16

Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Conseiller
Ardèche Sud


Frédérique Fournet +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest linkedin Facebook

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus