Dans le Quercy, au cœur d'une ancienne cité médiévale,
maison des 13ème et 14ème siècles classée MH

Situation

Aux confins des départements du Tarn, du Tarn-et-Garonne, du Lot et de l'Aveyron, un carrefour où se rencontrent les influences montagnardes du Massif Central et la douceur de la Gascogne. Un ensemble entaillé par de profondes vallées boisées tranchant avec le paysage bocager des plateaux. À l'est, des bois de châtaigniers et des cultures fourragères. À l'ouest le calcaire offre dolines et avens. Une situation des plus appréciable pour prendre le temps de découvrir un patrimoine paysager et architectural d'une grande diversité, marqué par l'Histoire. À 6h00 de Paris, et moins de 1h30 de Toulouse. Les villes de Rodez (aéroport international), et Albi sont à un peu plus de 1h00 de route, Montauban, Cahors et Figeac, se trouvent à 45 min environ.

Description

Au cœur d'une ravissante cité médiévale accrochée aux pentes d'une colline rocheuse d'où se déploie un panorama dégagé. Une bourgade agréable, vivante, dont on prendra plaisir à découvrir le secteur historique et ses belles maisons médiévales à colombage ou en pierre de taille placées le long de petites rues calmes et propices à la flânerie. Les commodités sont ici en nombre, et les marchés, parfois nocturnes à la belle saison, sont incontournables, faisant la part belle aux produits locaux.
La demeure est dans une rue légèrement en pente, presque en vis-à-vis de l'église des 14e et 15e siècles, classée MH. Orientée au midi, elle est séparée de la maison voisine située à l'est par une venelle. Elle se développe en profondeur perpendiculairement à la rue. Au nord, elle est mitoyenne d'une construction avec laquelle elle formait une même unité cadastrale au 19e siècle. La façade ouest est bordée par une courte impasse.

La maison

L'édifice s'élève sur trois niveaux et un étage de combles aménageable. Sa façade au sud est percée d'une fenêtre à deux baies jumelées en arc brisé à intrados trilobé. L'ensemble est surmonté d'une toiture à deux longs pans couverts en tuile romane. Le rez-de-chaussée présente deux larges baies jumelées en arc brisé richement mouluré. Le troisième niveau a également des fenêtres jumelées en arc brisé. Les piédroits y sont moulurés à la manière d'un chapiteau sculpté de feuillages entre l'imposte et une autre base un peu moins saillante située au-dessus de l'appui de la fenêtre. Cette façade porte encore un remarquable décor sculpté : des têtes humaines tantôt découvertes, tantôt protégées par un capuchon ou un foulard descendant jusqu'au cou ; des quadrupèdes sculptés à la façon de gargouilles soutenues par de petits corbeaux eux aussi sculptés.
La structure intérieure de la demeure a été entièrement modifiée, probablement au cours du 19ème siècle.


Rez-de-chaussée
Le niveau, qui abritait jadis une boutique, a été récemment aménagé dans un style résolument contemporain pour permettre l'installation d'une cuisine ouverte sur l'espace actuellement occupé par un petit salon. Le vestibule dessert également une salle de douche accessible aux personnes handicapées. À l'arrière de la cuisine, une pièce à usage de chaufferie et de buanderie. Un escalier en bois à double-quarts tournants et paliers donne accès aux étages. Des toilettes ont été aménagés sur le premier palier.
Premier étage
Le sol est ici recouvert de parquet droit. Le palier dessert trois pièces : au sud , un grand salon / salle-à-manger avec cheminée, bien éclairé par les deux fenêtres à petits carreaux donnant sur la rue ; à l'ouest, une petite salle de douche ; et au nord, une chambre, ces deux dernières pièces étant éclairées par des fenêtres donnant sur l'impasse.
Deuxième étage
Le sol est ici également recouvert d'un parquet droit. Le palier éclairé par une fenêtre donnant sur l'impasse située à l'ouest dessert deux chambres. La plus grande, équipée d'une cheminée, est très lumineuse car percée de deux fenêtres à petits carreaux donnant au sud sur la rue. L'autre est disposée au nord et sa fenêtre donne sur l'impasse.
Combles
Desservi par l'escalier principal, le niveau est extrêmement sain, donc parfaitement aménageable en cas de besoin. Le sol est couvert d'un parquet et l'éclairage apporté par une fenêtre donnant sur l'impasse située à l'ouest, ainsi que par la baie à deux coussièges, arc brisé et intrados trilobé donnant sur la rue au sud.

Ce que nous en pensons

Les remarquables décors sculptés ou moulurés qui ornent la façade confèrent à l'édifice un caractère si singulier qu'il est devenu au fil du temps emblématique de la cité où il se dresse. Les intérieurs, largement remaniés au 19ème siècle, puis récemment encore, composeront un cadre de vie agréable pour qui recherche le dépaysement d'un secteur historique, encore marqué par sa période médiévale, au sein d'une paisible bourgade où rien ne semble manquer. L'aménagement actuel permettra au nouvel acquéreur une installation immédiate, aussi bien pour une occupation à titre de résidence principale que secondaire. Il sera aussi parfaitement adapté à l'exercice d'une profession libérale, voire d'un métier artistique ou créatif.

230 000 €
Les prix indiqués incluent nos honoraires de négociation.

Référence 561135

Surface cadastrale 70 m2
Surface du bâtiment principal 130 m2

Responsable régional
Périgord, Limousin, Quercy, Aveyron, Tarn

Ilan Libert       +33 1 42 84 80 85


contacter

Mes favoris

Partager

envoyer à un ami Pinterest twitter Facebook Google Plus

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.


E-carte


Envoyer


En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. OK En savoir plus