En Alsace, dans un village au pied de la colline du Bastberg,
un des plus beaux et grands corps de ferme de la région

Situation

En Alsace, à un peu plus d'une demi-heure de Strasbourg, facilement accessible à 10 minutes de l'autoroute A4 en direction de Paris.
Dans le Pays de Hanau, où une campagne verdoyante a conservé ses traditions séculaires, et où de pittoresques villages sont ceinturés de jardins et vergers abondants. "Quel beau jardin fleuri !" s'exclamait Louis XIV découvrant la plaine d'Alsace il y a 350 ans.
Près de la cité historique des comtes de Hanau-Lichtenberg qui offre toujours les commerces et services nécessaires. Au coeur d'un village traditionnel niché au pied de la mythique colline du Bastberg.

Description

Depuis la rue principale bordée de maisons à colombages, une voie en impasse mène à l'ancienne ferme qui se développe sur plus de 30 ares. Un imposant bâtiment-porche accueille le visiteur. Ce corps de ferme est caractéristique du Pays de Hanau : un ensemble de constructions se regroupe autour d'une cour fermée de près de 600 m2. Une fois passé le bâtiment-porche, se succèdent : d'un coté la maison d'habitation avec son pignon sur la rue et l'ancien cellier viticole, au fond la grange, et de l'autre coté la dépendance à galerie à balustres. Au milieu de la cour trône un marronnier. Son ombre se projette sur le sol qui a gardé une partie de ses anciens pavés. Un jardin s'étend à l'arrière de la grange, avec deux accès vers d'autres rues du village.

La maison

La maison est caractéristique de l'architecture rurale du Pays de Hanau. De type "Schini", elle offre au sud un pignon avec un balcon de bois sculpté en encorbellement.
Le rez-de-chaussée en est maçonnerie recouverte d'un enduit à la chaux. Les encadrements de fenêtre sont en grès rose.
L'étage en colombages, de deux styles différents dans sa longueur, indique que la maison a été construite en deux phases, au 17ème puis au 18ème siècle. L'ensemble est couvert par une toiture à deux pans de tuiles alsaciennes dites "Biberschwanz" (queue de castor) agrémentée de petites lucarnes rampantes.
Dans le prolongement, l'ancien cellier viticole dispose de deux portes cintrées au rez-de-chaussée, construit en pierres de taille, et d'une loggia à l'étage en colombages. Les pans de bois dessinent des motifs traditionnels symboles de force et de fertilité. Les clés d'arc millésimées mentionnent les constructeurs tout comme la sablière basse sculptée de la balustrade : "DIESEN BAU HAT GEBAUT ANNA KATHARINA WOLF UND IHR SOHN JOHANNES WOLF 1850" (Ce bâtiment a été construit par Anna Katharina Wolf et son fils Jean Wolf 1850).
L'ensemble a été entièrement restauré avec beaucoup de goût, des techniques traditionnelles et des matériaux de qualité et naturels.
Les 250 m2 d'emprise au sol, sont divisés en deux parties, l'une privative et l'autre pour l'activité de maison d'hôtes, chacune ayant des entrées séparées tout en étant reliées.


Rez-de-chaussée
Dans la partie privative, l'entrée dessert la pièce à vivre, la cuisine et l'escalier menant à l'étage. La pièce à vivre, STUBE en Alsace, dispose encore d'une double alcôve en bois avec son horloge, et d'un rare poêle à tambour en fonte dit BUMERHOFE. La cuisine a un espace pour les repas et un autre pour la préparation, avec son ilot central et sa double hauteur sous plafond. Elle donne directement , à l'extérieur, sur un potager dans le prolongement du jardin arrière.
L'entrée donne aussi sur la grande salle à manger des hôtes avec son KACHELHOFFE, poêle alsacien en faïence blanche, et son sol en tomettes. Un salon-bar avec cheminée ouverte et sol en dalles de pierres lui succède. Ensuite vient l'espace d'accueil avec des sanitaires et l'escalier menant aux chambres d'hôtes.
Premier étage
Dans la partie privative, une grande chambre, un bureau, une salle de bains, ainsi qu'une lingerie et une buanderie, reliées avec la partie des hôtes. Dans les combles aménagés, deux belles chambres, dont l'une avec mezzanine, et une salle d'eau.
Dans la partie des hôtes, une première suite avec grande chambre, petite chambre et salle d'eau. Une seconde suite avec un séjour, des toilettes, une salle d'eau et, dans les combles aménagés, deux belles chambres et des toilettes.

La grange

L'imposante grange de 400 m2 au sol est édifiée en pierres et en colombages, essentiellement de chêne. Donnant à la fois sur la cour avec ses grandes portes charretières et sur le jardin, elle représente un potentiel considérable. Les colombages aux motifs symboliques sont ainsi gravés : "DIESE SCHEUER HAT GEBAUT ANNA KATHARINA WOLF IM JAHR ANNO 1852" (Cette grange a été construite par Anna Katharina Wolf en l'an 1852).
La partie de la grange attenante à la maison regroupe au rez-de-chaussée une chaufferie et d'autres locaux techniques. A l'étage, un espace conçu pour une suite supplémentaire est prêt à être aménagé.

La dépendance à galerie

Une dépendance de 36 m de longueur fait face à la maison. Son rez-de-chaussée en pierres de taille abritait les étables, écuries et porcherie. Son étage en colombages avec sa galerie à balustres témoigne de la richesse de ce corps de ferme. Abritant une chambre pour le valet de ferme, il développe aussi d'importantes surfaces aménageables.

Le bâtiment porche

Le bâtiment porche, DURCHFUR en alsacien, referme la cour sur le quatrième côté. Egalement construit en pierres au RDC et en colombages à l'étage, il offre deux grandes pièces au rez-de-chaussée et d'importantes surfaces à l'étage.

Ce que nous en pensons

Dans cette région alsacienne où les traditions sont toujours aussi vivantes, où la campagne n'est jamais éloignée de la ville, cet ensemble de bâtiments construits du 17ème au 19ème siècle forme à lui seul un condensé de l'histoire de l'architecture locale.
Depuis une dizaine d'années, le corps de ferme a été restauré avec des matériaux d'époque au prix de l'engagement sans limite d'un couple de passionnés. Les dépendances méritent maintenant le même traitement, dans les règles de l'art. L'intimité créée par la disposition générale du bâti est de celles qui favorisent l'accueil d'hôtes. L'authenticité stylistique fait peu de cas du temps qui passe. La séduction opère au premier coup d'oeil.


.

Vente en exclusivité

795 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barème d'Honoraires

Barème d'honoraires
au 1er Avril 2017

Ventes d'immeubles

À Paris et en Ile-de-France
Prix de vente au-delà de 600 000 euros       5% TTC*
Prix de vente de 400 000 à 600 000 euros   6% TTC*
Prix de vente de 200 000 À 400 000 euros   7% TTC*
Prix de vente jusqu'à 200 000 euros             9% TTC*
Honoraires à la charge du Vendeur

En Province
Prix de vente au-delà de 500 000 euros       6% TTC*
Prix de vente jusqu'à 500 000 euros   30 000 Euros TTC* (forfait)
Honoraires à la charge du Vendeur

Expertise

Avis de valeur simple : 1 500 Euros TTC*
Avis de valeur argumenté à partir de 2 500 Euros TTC*
Expertise à partir de 3000 Euros TTC*
Les tarifs des avis de valeurs argumentés et des expertises sont communiqués sur devis personnalisé établis respectivement sur la base d’un taux horaire moyen de :
Avis de valeur argumenté : 60 Euros TTC*
Expertise : 80 Euros TTC*

   

*TTC : TVA incluse au taux de 20 %

Référence 143955

Surface cadastrale 3134 m2
Surface du bâtiment principal 400 m2

Responsable régional
Nord Alsace

Jean-Christophe Brua       +33 1 42 84 80 85


contacter

Mes favoris

Partager

envoyer à un ami Pinterest twitter Facebook Google Plus

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.


E-carte


Envoyer


En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. OK En savoir plus