A l'orée d'un village proche d'Agen, une demeure du 18ème siècle
et sa maison d'amis dans un théâtre de verdure de 12 hectares

, LOT-ET-GARONNE aquitaine FR
Aquitaine

Situation

Ici commence le Pays de Serre, région doucement vallonnée placée entre le Lot et la Garonne. La petite route qui mène à la maison suit le cours d’un ruisseau bordé de moulins. Ce fond de vallée, en d’autres temps, avait été drainé par des moines. La gare TGV d’Agen n’est qu’à un quart d’heure de voiture, l’aéroport à vingt minutes. On trouve tout le nécessaire à la vie quotidienne dans le village d'à côté.

Description

Un ravissant chemin bordé d’églantiers, d’acanthes et d’euphorbes monte en direction de la maison placée en surplomb d’une plate-forme engazonnée servant de parking. Un haut mur de pierre délimite la terrasse qui la longe. Sur la droite se dressent une vieille grange et l'ancienne maison du métayer.

La maison principale

Un vieil escalier de pierre conduit à la terrasse qui longe la façade sud. Dallée de terre cuite, elle est bordée par un muret de pierres appareillées et fleurie de plantes délicates et raffinées : fuchsias, acanthes, hellébores. Le foisonnement végétal qui règne sur tout le jardin entourant la propriété lui donne un aspect quelque peu féérique. Un vieux puits rond est pris dans l’angle sud-ouest de la terrasse. Une structure métallique supporte un rosier grimpant qui diffuse son ombre bienfaisante au coeur de l'été.


Rez-de-chaussée
Le vestibule, large et lumineux, montre un plafond à solives peint en blanc et un sol en carreaux de Gironde. Ce même choix de matériaux simples et authentiques se retrouve dans toutes les pièces du rez-de-chaussée. Au fond, un escalier de bois monte à l’étage, à gauche une porte ouvre sur une chambre et une autre à droite sur le salon. La cloison qui sépare la chambre de l’entrée est doublée de larges solives blanchies. Deux des murs sont en pierre apparente à joints beurrés. La pièce est éclairée par une fenêtre au sud et une porte-fenêtre au nord donnant sur une terrasse dallée de terre cuite aménagée entre deux ailes en retour. Une grande cheminée de pierre à linteau de bois jouxte la porte d'une salle de bain équipée d'une baignoire, d'une douche et d'un lavabo. Ici se trouvait la vieille cuisine dont il ne reste que l’évier de pierre. A côté, une porte à imposte vitrée donne sur la terrasse. Les vasques sont intégrées dans un plateau de bois posé sur des éléments de rangement fermés par des barreaux de fer brut. Cet élément très décoratif se retrouve dans toutes les salles de bain.
La chambre installée à l’extrémité ouest de la maison est accessible par une porte-fenêtre donnant sur la terrasse donc indépendante du reste de l’habitation principale. Son haut plafond-cathédrale est en bois naturel. Une seconde porte-fenêtre ouvre sur la petite terrasse au nord. La vaste alcôve aménagée dans la pièce marque l’emplacement de l’ancien four à sécher les prunes, omniprésent dans la région. La salle de bain associée à la chambre a un lavabo sur console de bois, une douche à l’italienne et des toilettes indépendants. Un placard à treillis de bois renferme le cumulus. A l’extérieur, dans le renfoncement du mur de l’ancien four, a été créée une petite loggia avec sa pergola de bois recouverte de plantes grimpantes.
En revenant dans le vestibule s'ouvre à droite le grand salon prolongé par une partie salle à manger. Le sol est en carreaux de Gironde et le plafond à poutres apparentes. Une large cheminée de pierre trône sur le mur nord. La cuisine communicante séparée en deux par un comptoir de bois donne par une porte-fenêtre sur la petite terrasse qui longe la maison. Cette pièce n’est pas très grande mais judicieusement organisée. A l’extrémité de la salle-à-manger, une porte ouvre sur la partie privée par un couloir distribuant une salle de bain avec une douche à l’italienne et deux lavabos sur console de bois. Les toilettes indépendants sont à côté.
A la suite, dans un angle de la maison, une chambre ouvre à l'est sur la combe. Plancher à larges lames et plafond droit. Une deuxième chambre exposée au sud-est, inondée de lumière par deux fenêtres, donne l’impression que le jardin entre dans la pièce.
Enfin, une porte de la salle à manger donne accèspar un escalier de bois à la cave qui abrite le local technique de la pompe à chaleur, une partie rangement et la buanderie. Le sol est en terre cuite et le plafond à frisettes. Une large porte de bois ouvre sur le jardin.

Premier étage
Deux escaliers permettent d’accéder à deux parties distinctes et indépendantes de la maison. Un escalier de bois tournant partant du vestibule aboutit à un palier-bureau en soupente aménagé sur un plancher à larges lames et percé d'un « fenestrou » au Sud. Une chambre est installée à l’ouest et un grand espace de rangement à l’est. Le plafond cathédrale blanchi, le plancher à larges lames et les murs en pierres apparentes beurrées sont communs à tout l'étage. La cloison qui sépare la chambre du palier est faite de larges voliges blanchies. Sur le mur ouest, le conduit de cheminée en briquette fait une tête de lit à la fois rustique et raffinée. A gauche, une porte ouvre sur la salle de bain avec douche et lavabo sur console de bois. Les toilettes sont indépendants. Parquet au sol. Séparé aussi du palier par une cloison de larges voliges blanchies, un atelier-rangement occupe toute l’aile est, au-dessus du salon. Un autre escalier partant de la salle-à-manger donne accès à une grande chambre occupant tout l’angle de la maison. Elle est éclairée par deux petites fenêtres et une porte-fenêtre donnant sur le toit- terrasse dallé de terre cuite. La charpente apparente est lambrissée et blanchie ; les murs sont en pierre nue beurrée et la cloison la séparant de l’escalier en voliges blanchies. La spacieuse salle de bain attenante intègre une baignoire ancienne à pattes de lion et une vasque sur placard de bois. Le plancher est à larges lames, le plafond en soupente a une ferme apparente. Des toilettes indépendants sont installés à côté.

La grange

Un petit escalier de pierre descend en dénivelé de la terrasse vers une grange en pierre couverte de tuiles-canal enfouie dans la végétation exubérante des rosiers grimpants. La partie la plus proche de la maison comprend deux garages ouvrant de part et d'autre. Malgré son sol en béton, un tiers du bâtiment a gardé son caractère ancien avec ses râteliers à foin. Le reste forme un très grand volume dallé de terre cuite, au plafond cathédrale lambrissé de larges planches en bois brut. Une cuisine d’été y a été installée sous des baies vitrées qui apportent beaucoup de lumière. Le fond de la grange est surélevé d'une vaste scène où ont été donnés des récitals de piano. A droite de la scène est aménagé un local avec douche et lavabo. L'imposante porte de la grange donnant sur les garages a été conservée. Au fond, une porte ouvre sur une terrasse dallée surplombant la piscine dont le bassin est entouré d’une végétation qui l’isole et le protège comme une petit oasis de paix.

La maison d'amis ou gîte

Une passerelle de bois prenant appui sur la terrasse de la piscine mène à cette petite maison en pierre apparente. Simple et confortable, elle est équipée d'un système de climatisation réversible, comme la grande maison.


Rez-de-chaussée
La porte d'entrée vitrée ouvre sur une grande cuisine divisée par un comptoir. Le sol est à larges carreaux de grès. Le plafond droit à solives est peint en blanc. La pièce a conservé sa grande cheminée paysanne à linteau de bois et un vieil évier de pierre
Elle jouxte une grande pièce de séjour éclairée par une porte-fenêtre au sud. Les sol sont en carreaux de grès, les plafond à solives et les murs peints "a l’essuyé" dans un ton gris doux. Au fond, un escalier de meunier monte à l’étage.

Premier étage
La grande pièce qui occupe tout l’étage est compartimentée par une cloison ouverte. Le plancher neuf est à larges lames. La chambre installée au fond a conservé ses boulins qui ont été vitrés. A la suite, la salle de bain est équipée d'une baignoire à pattes de lion, d'une douche à l’italienne, d'un double lavabo et de toilettes séparés.

Ce que nous en pensons

Comme peuvent le confirmer les nombreux clients conquis par ses chambres d'hôtes, le charme opère dès le chemin d'accès et l’enchantement s'empare du visiteur sitôt qu'il a passé la porte de la maison. Dans le village voisin sera bientôt inauguré un auditorium où seront organisées des "Masters Classes" comme il n’y en a que quatre en France, lieu qui pourrait devenir le théâtre de concerts et autres représentations. La vocation hôtelière de la propriété pourrait s'en trouver renforcée. Rien n'empêchera toutefois une famille de se l'approprier comme un point de ralliement en y faisant cohabiter les différentes générations. Les aînés pourront même faire le choix d’y habiter toute l’année car Agen est ses infrastructures ne sont qu'à deux pas.

690 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barême d'Honoraires

Barème d'honoraires
au 1er Avril 2017

Ventes d'immeubles

À Paris et en Ile-de-France
Prix de vente au-delà de 600 000 euros       5% TTC*
Prix de vente de 400 000 à 600 000 euros   6% TTC*
Prix de vente de 200 000 À 400 000 euros   7% TTC*
Prix de vente jusqu'à 200 000 euros             9% TTC*
Honoraires à la charge du Vendeur

En Province
Prix de vente au-delà de 500 000 euros       6% TTC*
Prix de vente jusqu'à 500 000 euros   30 000 Euros TTC* (forfait)
Honoraires à la charge du Vendeur

Expertise

Avis de valeur argumenté : 1 800 Euros TTC*
Expertise à partir de 2 400 Euros TTC*
Les tarifs des expertises sont communiqués sur devis personnalisé établi sur la base d’un taux horaire moyen de 120 Euros TTC*

   

*TTC : TVA incluse au taux de 20 %

Référence 110060

Surface cadastrale 11 ha 90 a 21 ca
Surface du bâtiment principal 450 m2
Surface des dépendances 200 m2

 

 Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Responsable régional
Lot-et-garonne

Armelle Chiberry du Vignau    +33 1 42 84 80 85


contacter

Mes favoris

Partager

envoyer à un ami Pinterest twitter Facebook Google Plus

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.


E-carte

Envoyer


En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. OK En savoir plus