En Gascogne, à 45 km de Bordeaux, en position dominante,
une maison de maître du 19e S et ses dépendances sur 3000 m²

Situation

Au sud de la Gironde, dans une région de polyculture dont les plateaux et vallons sont parcourus par des affluents de la Garonne. Dans un petit village aux maisons de pierre dressé sur les berges du Canal latéral de la Garonne. Bordeaux et son aéroport sont à 45 km, Langon, sa gare et son centre commercial à 15 km. Une sortie d’autoroute est à moins de 7 km. La cité de Bazas, réputée pour sa cathédrale, est à 20 km. Des petits commerces de première nécessité sont à moins de 3 km.

Description

La propriété s'étend sur 2700 m² de jardin dans un paysage agricole. On y accède par une belle allée bordée de platanes dominant le village. Elle réunit une maison de maître de style girondin d’environ 250 m² habitables datant du début du 20ème siècle, un ensemble de dépendances cumulant 585 m² de surface où a été aménagée une habitation de 130m², le reste correspondant aux locaux agricoles : étables, chais et autres granges. Certains détails permettent de faire remonter la construction des chais et bâtiments agricoles à la première moitié du 19ème siècle, donc antérieurement à celle de la maison principale.

La Girondine

Construite en pierre de taille au début des années 1900, elle est de plan carré. Sa façade principale est orientée à l'est. La maison ouverte sur trois façades est flanquée à l’ouest d’un garage donnant accès à une chambre de service, un cabinet de toilette et une "souillarde", terme régional désignant l’arrière-cuisine. A l’est, un trottoir ouvre sur une terrasse d’où l’on descend vers l’allée d’entrée en empruntant un petit escalier de pierre.


Rez-de-chaussée
L’entrée ouvre directement sur un grand salon à triple exposition sud, est et nord. Les anciennes cloisons sont marquées par des arches. A l’extrémité nord, une cheminée peinte de style composite. Côté sud, une niche a été aménagée dans le mur de refend. De part et d'autre de la cage d'escalier se trouvent un bureau orienté au sud et la salle à manger équipée d'une cheminée rustique en pierre dure. Cette dernière pièce ouvrant sur la souillarde et le garage permet se sortir vers les dépendances par une porte-fenêtre. Tous les sols sont recouverts de vieux carreaux de Gironde cirés. Le motif en damier partant de la cage d’escalier se prolonge dans la salle à manger.
Premier étage
L’accès à l’étage emprunte un escalier balancé semi hélicoïdal en pierre dure. La main courante est en bois vernis sur un balustre en fonte forgée. Le nez de rampe a conservé sa boule en laiton. L’escalier débouche sur un palier en longueur distribuant des chambres exposées au nord et au sud. L’ensemble du niveau a été rénové dans les années 1960, une partie des parquets d’origine en pin à large lames ayant été à cette occasion recouverte de dalles de bois collées. Sur le versant Est, une salle de bain avec toilettes a été aménagée entre deux chambres : celle au nord, avec sa cheminée capucine surmontée d’un manteau à moulures simples, a conservé son sol en parquet d’origine ; l'autre, qui profite d'une double exposition au sud et à l'est, a vu son sol recouvert d’une moquette. Dans ces deux chambres, les embrasures de fenêtres sont rehaussées d’un motif en carreaux de Gironde.
Le niveau abrite deux autres chambres, l'une au sud-ouest et l'autre au nord-ouest, cette dernière étant équipée d'un lavabo. Les sols sont recouverts de dalles de bois.

Les dépendances

Il s'agit principalement d'un bâtiment en L. dressé à peu de distance de la maison principale. Une habitation d'environ 130m² y a été aménagée côté sud, sur le long pan. Les accès aux granges et étables qui cumulent une surface d'environ 580m² se trouvent sur le versant nord.


Maison
La pièce d'entrée est précédée d'un petit auvent. Ses murs sont en appareillage de briques plates et son sol en carrelage rustique se prolonge dans la cuisine. En face, le départ d'un escalier ancien montant au grenier avec son potelet de tête de rampe tourné, ainsi qu'un couloir desservant une grande chambre, un cabinet de toilette et une salle d’eau. Sur la droite, une cuisine et son coin-repas avec deux murs en pierre nue sous des poutres apparentes. L’installation à l’américaine libère l'espace devant la cheminée de pierre de facture simple, équipée d’un poêle à bois. Une chambre parquetée se trouve dans le prolongement.
La grande pièce qui s'ouvre à gauche de l’entrée a un sol en carreaux de Gironde et des murs en pierre apparente sous poutres également apparentes. Elle commande l'accès vers l’ouest à une petite chambre.
Bâtiment de dépendances
Des locaux agricoles non rénovés occupent le reste du bâtiment : l'aile en retour du L réunit au rez-de-chaussée deux pièces donnant accès via un escalier en bois à un grenier d’environ 50 m². Le sol est en terre battue. Toute la façade nord du bâtiment est occupée par des installations agricoles : côté est, un chai surmonté d’un étage abrite un foudre en bois et un pressoir pour une surface au sol d'environ 80m². Dans le prolongement, une grange de 45 m² ouvre sur un vaste grenier placé au-dessus de la partie habitation. Enfin, une étable d’environ 70 m² et une remise d’environ 30m². L'ensemble est mitoyen de la partie habitation. Murs en pierre apparente, bois vieux et terre battue au sol.
Les deux dernières dépendances sont à l'écart de cet ensemble : il s'agit d'un auvent d’environ 40m² et d'une petite porcherie désaffectée.
Contre l’étable, une ancienne fosse à purin aujourd'hui remplie d’eau et plantée de roseaux anime la perspective sur le paysage.
Le jardin
Bordé d’un côté par la partie agricole en exploitation et de l’autre par l’allée de platanes qui domine un pré, on y trouve des arbre de Judée, cyprès, tilleuls, palmiers, rosiers et autres variétés très courantes dans la région. Un petit cabanon en dur a été construit près de l’allée.
Le bail agricole est reconductible jusqu’en 2021, avec des possibilités d’interruption.

Ce que nous en pensons

Placée visuellement à l'écart de toute autre propriété, cette maison de famille profite de tout ce qui peut rendre agréable la vie à la campagne. De judicieux aménagements du terrain ont permis de composer des perspectives dominantes qui accentuent encore cette perception. L'ensemble est en bon état général, de sorte que le nouvel acquéreur n'aura qu'à explorer et intérioriser toutes les possibilités offertes par le site à court ou à long terme, tant du fait de sa configuration que par la présence de nombreux volumes pour l'heure peu exploités. Les différents décrochages du terrain permettront de composer avec les activités d’e l'agriculteur qui exploite une proche parcelle en pente, présence qui n’apparaît pas comme une nuisance en soi.

420 000 €
Les prix indiqués incluent nos honoraires de négociation.


Voir le Barème d'Honoraires

Barème d'honoraires
au 1er Avril 2017

Ventes d'immeubles

À Paris et en Ile-de-France
Prix de vente au-delà de 600 000 euros       5% TTC*
Prix de vente de 400 000 à 600 000 euros   6% TTC*
Prix de vente de 200 000 À 400 000 euros   7% TTC*
Prix de vente jusqu'à 200 000 euros             9% TTC*
Honoraires à la charge du Vendeur

En Province
Prix de vente au-delà de 500 000 euros       6% TTC*
Prix de vente jusqu'à 500 000 euros   30 000 Euros TTC* (forfait)
Honoraires à la charge du Vendeur

Expertise

Avis de valeur simple : 1 500 Euros TTC*
Avis de valeur argumenté à partir de 2 500 Euros TTC*
Expertise à partir de 3000 Euros TTC*
Les tarifs des avis de valeurs argumentés et des expertises sont communiqués sur devis personnalisé établis respectivement sur la base d’un taux horaire moyen de :
Avis de valeur argumenté : 60 Euros TTC*
Expertise : 80 Euros TTC*

   

*TTC : TVA incluse au taux de 20 %

Référence 947209

Surface cadastrale 2720 m2
Surface du bâtiment principal 290 m2
Surface des dépendances 585.1 m2

 

 Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Responsable régional
Gironde

Matthieu de Boussac       +33 1 42 84 80 85


contacter

Mes favoris

Partager

envoyer à un ami Pinterest twitter Facebook Google Plus

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.


E-carte


Envoyer


En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. OK En savoir plus