Dans la «petite Toscane» du Lot-et-Garonne,
un havre de confort en pleine nature

Situation

A la limite du Lot-et-Garonne et du Gers, dans un de ces hameaux ruraux très anciens groupés autour d'une maison de maître, caractéristiques de la Gascogne. Son cadre naturel, son passé et ses traditions populaires ont donné ses lettres de noblesse au village tout proche, qu'une tradition multiséculaire désigne comme "capitale mondiale des menteurs". Condom, célèbre pour son armagnac, n'est qu’à une dizaine de kilomètres avec sa magnifique cathédrale dont Bossuet fut l'évêque, et ses hôtels particuliers du 18ème siècles qui témoignent de sa splendeur à cette époque. A une petite demi-heure, Agen concentre tous les réseaux de communication : aérien pour Paris, ferré avec le TGV et autoroutier avec l'A62.

Description

Une petite route sans issue mène à la propriété à laquelle on accède par un chemin gravillonné conduisant à une cour-parking aménagée en surplomb de la combe que domine la maison. Il ne restait plus que la vieille grange quand les propriétaires ont fait construire la demeure dans un style typique de la région de Condom avec ses enduits grattés, ses linteaux de pierre aux fenêtres et sa double corniche de tuiles canal. La cour d'arrivée a quant à elle un aspect toscan avec ses bordures de lavandes, oliviers et palmiers chamaerops. Un chemin d’accès dallé traverse la pelouse à l’aplomb du mur de soutènement, souligné par une rangée de petits cyprès.
Le jardin qui entoure la maison est principalement planté d'espèces méditerranéennes supportant la sécheresse : cistes roses, romarins, lavandes, sauges bleues. Des escaliers de pierre intégrés dans le talus planté de cistes, d’oliviers et de palmiers mènent à la piscine installée en contrebas. Orientée plein sud, elle est à l’abri des vents dominants. Tout autour, la combe s'anime du chants des oiseaux et des coassements de batraciens car un ancien petit lavoir a été converti en mare aux grenouilles. Il est alimenté par une fontaine de pierre placée un peu plus haut. On peut encore voir les rigoles taillées dans la pierre qui acheminaient l’eau au lavoir. A l’aplomb se trouve un rare puits-citerne sans doute très ancien qui devait alimenter le hameau en eau.
Le verger aménagé sur un côté du jardin compte deux abricotiers, deux cerisiers, deux amandiers et un figuier. De beaux frênes ponctuent cet environnement privilégié.

La demeure

Un petit perron de carreaux de terre cuite souligne le seuil de la maison. Sa porte de bois plein à imposte vitrée donne dans une entrée avec placard-vestiaire fermé par des portes anciennes et cabinet de toilette avec lavabo et toilettes.


Rez-de-chaussée
A droite, dans l'angle nord-ouest, la pièce ouvre sur la cuisine équipée, séduisante avec ses murs blancs, ses carreaux de faïence de chez Carré, ses placards à l’ancienne, son sol en terre cuite et sa cheminée en bois, traditionnelle en Gascogne. Une grande table trône au centre. La cuisine communique avec le porche couvert par une porte-fenêtre à deux battants, et avec le salon par une petite porte.
Largement ouvert sur la gauche de l’entrée, le salon est équipé de deux portes-fenêtres au sud donnant sur la terrasse, et d'une autre à l’ouest donnant sur le porche commun à la cuisine.
La pièce est très lumineuse et haute de plafond : l’architecte a respecté les proportions des maisons anciennes. Une vieille cheminée en bois du 18ème siècle, chinée chez un antiquaire, ajoute à son style raffiné. L'éclairage est assuré par des spots de plafond à ampoules LED. Le sol est à grands carreaux de terre cuite anti-tâches posés en biais.
Le salon ouvre sur une grande terrasse carrelée de pare-feuilles à l’ancienne livrant une vaste vue sur la combe. Elle est entièrement protégée par un immense store télécommandé qui se replie automatiquement en cas de coup de vent.
Un système télécommandé contrôle également la fermeture des lourds volets en bois plein de la maison.
Le salon et l’entrée donnent sur un large couloir typique du Sud-Ouest qui travers la maison vers l’est en desservant la cage d’escalier, à gauche deux chambres, à droite la salle-à-manger, enfin le bureau au bout de la maison.
La première chambre, plein sud, a une salle de bain avec douche et toilettes. La deuxième, précédée par un dressing, est plus spacieuse et très lumineuse avec sa double exposition sud/est. Elle est associée à une grande salle-de-bain avec baignoire, lavabo et toilettes. Les murs sont revêtus d'émaux de Briare.
Le couloir ouvre par des doubles portes sur la salle à manger au sol recouvert de grands carreaux de terre cuite. Une porte-fenêtre à imposte vitrée orientée à l’est offre une belle vue à travers champs.
Côté nord, une porte ouvre sur une pièce aménagée entre la maison et la grange. Eclairée par une lumière traversante d'est en ouest et utilisée comme bureau, elle est équipée ADSL et assure une bonne réception aux téléphones mobiles.

Premier étage
La cage d’escalier étonne par ses amples proportions. Sa rampe est en ferronnerie noire ornée de cabochons dorés. En une courbe élégante, elle débouche au premier étage sur une grande pièce bibliothèque où les propriétaires ont aménagé un système audio haut de gamme. Puis un couloir mène à deux chambres spacieuses placées au bout de la maison. Orientées au sud, toutes deux sont lumineuses et donnent sur le jardin en contrebas. En face, une salle de douche équipée d'une cabine vitrée en angle et d'un lavabo en verre moulé est entièrement carrelée d’émaux de Briare.
S'y ajoutent des toilettes indépendants et une petite pièce-penderie avec placards.

La grange

Seule partie ancienne, elle offre comme un appui traditionnel à la maison neuve. Tout en longueur, d’ouest en est, et d'une surface d'environ 80 m², elle ouvre au sud par une grande porte fenière. Ses murs de pierre ont une belle teinte ocre avec leur enduit traditionnel de chaux et de sable. Une étonnante inscription calligraphiée sous la génoise annonce « République française 1849 ». Allusion à la révolution de 1848 ? Côté ouest, au fond, une pièce au plafond surbaissé occupe toute la largeur de la grange, de style rustique avec son carrelage à carreaux bicolores jaune/gris et son sol en carreaux de grès gris. Une cuisine-salle-à-manger d’été communique avec le bureau et ouvre à l’ouest sur la cour d’entrée, disposition très pratique pour le rangement des courses. Une petite partie abrite le local technique du chauffage. Côté est, la cuisine d’été donne sur la grange dont elle est séparée par une cloison vitrée coulissante, permettant ainsi d'organiser des grands banquets dans ce volume très lumineux à belle charpente et voliges de bois naturel isolant les tuiles sur un sol commodément cimenté. Au-dessus de la cuisine d’été, une mezzanine d'environ 30 m² est accessible par un escalier de meunier. Elle domine la grange derrière sa rambarde de bois renforcée par des éléments de balcon en fonte récupérés chez un antiquaire.

Ce que nous en pensons

La maison a été bâtie dans le respect des traditions mais elle bénéficie de tout le confort qu'apporte la technologie moderne. Il faut souligner le soin apporté au choix des éléments de construction, en particulier les sols, différents selon les pièces par leur taille et leur pose. Le charme de son environnement immédiat saute aux yeux : le silence est habité par le chant des oiseaux et le coassement des grenouilles, tout n'est que sérénité. Quant aux plantes qui s'épanouissent dans le jardin, elles ont été judicieusement sélectionnées pour n'exiger que peu de soins. Un système de télécommande permet même l'ouverture et la fermeture des lourds volets de bois plein dans toute la maison, détail appréciable quand on prend de l’âge. Dans l'ensemble, la gestion du quotidien est simple et la maison sera facile à remettre en route. Idéale pour vivre une retraite paisible, elle sera aussi de tout repos pour une famille et ses amis.

690 000 €
Les prix indiqués incluent nos honoraires de négociation.

Référence 460353

Surface cadastrale 13325 m2
Surface du bâtiment principal 260 m2
Surface des dépendances 100 m2

 

 Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Responsable régional
Lot-et-garonne

Armelle Chiberry du Vignau    +33 1 42 84 80 85


contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest twitter Facebook Google Plus

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.


E-carte


Envoyer


En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. OK En savoir plus