En Côte-d'Or, une maison de maître du 19e siècle
dans un bourg avec tous commerces

Situation

A 3h20 de Paris via l'autoroute A5, à 3h00 de Genève et 40 minutes de Dijon, dans une bourgade au nord-est de la cité des Ducs de Bourgogne. La maison se dresse dans un cadre bucolique et urbain à la fois : urbain car le bien se trouve dans une petite ville dotée de tous les services ainsi que d'écoles, collèges et lycées, et bucolique car entourée d'un petit parc arboré clos à proximité du parc et des étangs d'un château réputé de la région. La cité fut notamment impliquée dans les guerres de religion au 16e siècle.

Description

La maison principale est entourée d'un petit parc ou jardin arboré clos par de hauts murs de pierre avec deux grandes grilles, l'une ouvrant sur la rue principale du bourg, la seconde sur une rue latérale. L'ensemble forme une surface de 2130 m² qui intègre la maison et un garage fermé. A proximité de la propriété, un château classé MH d'époque classique avec un parc naturel vert, boisé et en eau.

La maison

Edifiée sur cave, la maison comporte deux niveaux d'habitation surmontés d'un grenier. En façade, un escalier droit à deux révolutions permet l'accès à l'entrée principale tandis qu'un second escalier droit monte à une entrée de service. Les deux degrés sont munis de rampes en fer peintes en bleu. Le soubassement en pierre apparente est percé de plusieurs soupiraux. Les parties supérieures sont en brique rouge et en pierre. Un enduit recouvre la façade principale mais les encadrements de fenêtres et les chaînages d'angles en brique sont apparents. La terrasse couverte de style colonial aménagée à l'étage est munie d'une balustrade ajourée. L'ensemble est couvert d'ardoise. Sur la façade, plusieurs baies bien alignées avec des encadrements de brique et de pierre. Les allèges de fenêtre sont décorées de motifs en terre cuite à thèmes végétaux au rez de chaussée, géométriques et végétaux à l'étage. La façade arrière et sa tour carrée est totalement enduite, avec des encadrements de fenêtres en pierre. Une porte permet de sortir dans le jardin.


Les caves
Elles occupent toute l'emprise de la maison et abritent notamment la chaufferie, sur un sol en terre battue.
Rez-de-chaussée
Le vestibule avec un sol de carreaux colorés anciens sous un plafond en partie mouluré et coloré dessert une ancienne grande chambre et un grand salon qui précède la salle à manger. Le grand escalier droit menant à l'étage a une belle rambarde ouvragée. Le niveau comprend aussi deux autres chambres et une grande cuisine au sol en damier blanc et rouge. L'une des chambres a conservé une niche qui abritait sans doute autrefois une fontaine à eau. Dans le grand salon trône une cheminée ancienne en marbre surmontée d'un faux stuc en bois peint décoré de vases de fleurs, les parquets de chêne ont des plinthes en faux-marbre et des moulures de plafond avec au centre des motifs floraux. Le même motif se retrouve au plafond de la salle à manger. Salon et salle à manger communiquent par une porte centrale à deux vantaux dont le dessus est décoré. L'ensemble est de facture typique de la fin du 19e siècle voire du début du 20e siècle.

Premier étage
Il comprend deux grandes chambres parquetées, une salle de bain, une seconde ancienne salle de bain hors d'usage et une terrasse abritée, ainsi que des toilettes séparés. Les chambres ont conservé leur cheminée de marbre. Ce niveau aura besoin d'un rafraîchissement.
Combles
Deux vastes espaces composent le grenier, isolé et éventuellement aménageable.

Le garage

Il forme une petite dépendance en bois surmontée d'un toit en tuile mécanique et éclairée par des petites fenêtres carrées, que ferme une porte de garage basculante.

Ce que nous en pensons

Une demeure de facture sobre dans une petite ville agréable à quelques kilomètres seulement de la capitale bourguignonne. La région est des plus agréables et facilement accessible. La maison est bien proportionnée, son état général est de bon aloi. La façade principale est d'une certaine finesse notamment pour ses alliances de briques et de pierres. L'ensemble a préservé ses éléments d'origine : parquets, moulures de plafonds, cheminées anciennes. Quelques rafraîchissements sont à prévoir et l'aménagement de la cuisine reste à faire. La terrasse est un atout, elle permet de s'élever afin de mieux admirer le château voisin. Le parc, sans être démesuré, est assez vaste pour accueillir plans de tables familiaux et jeux d'enfants.

330 000 €
Les prix indiqués incluent nos honoraires de négociation.

Référence 149218

Surface cadastrale 2130 m2
Surface du bâtiment principal 230 m2
Surface des dépendances 29 m2

Responsable régional
Côte-d’or

Céline Berrette       +33 1 42 84 80 85


contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest twitter Facebook Google Plus

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.


E-carte


Envoyer


En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. OK En savoir plus