maisons de caractère à vendre - loiret - dans un village du loiret

Dans un village du Loiret, en bordure du canal de Briare,
un grand corps de ferme du 17e S. restauré avec parc et verger

Situation

Le village de 750 habitants se situe dans le département du Loiret, en région Centre- Val de Loire, à quelques kilomètres de la Bourgogne. Paris est à 130 km via l’A6/A77/N7 et à une heure de train par Bercy. Le bourg se trouve au cœur de la vallée du Loing, artère centrale du Gâtinais qui révèle au fil des promenades toute la richesse de son patrimoine historique : ruine de temple païen, amphithéâtre et anciens bains romains, vestiges d'une ancienne commanderie des Templiers reprise par l’ordre de Malte. La région est traversée par le fameux canal de Briare qui relie la Loire à la Seine en passant par Chenevières, Châtillon-Coligny, la Buissière, Gien, Briare... Le patrimoine naturel n’est pas en reste : arboretum et jardins remarquables, forêt d’Orléans, sans parler des rives de la Loire, « dernier fleuve sauvage d’Europe ». Commerces et restaurant animent aussi le cœur du bourg qui compte plusieurs établissements scolaires.

Description

Remanié au 20ème siècle, le corps de ferme daterait de l’an 1668, à en juger par une inscription gravée sur la façade. Il s'agirait à l'origine d'une maladrerie bâtie par l’ordre de Malte à une époque où il était encore particulièrement riche et puissant. La demeure est en outre contemporaine de la construction du canal de Briare, commencé en 1604 et achevé en 1642, ouvrage qui déclencha un véritable âge d’or pour le commerce fluvial et marinier dans la région. Long de 54 km et jalonné de 41 écluses, c’est le plus ancien canal à point de partage jamais construit en Europe.
Placée le long du canal, la propriété est entièrement entourée de prairies. Un petit bras de rivière long d’environ 200 mètres la sépare d'une presqu’île baignée par le Loing. L’ensemble se dresse au cœur du village. Le chemin de halage donne accès à un petit sentier qui conduit à la maison. Son portail en bois s’ouvre sur une cour en gravillon. Le corps de ferme est bâti au centre d’un parc de 17 603 m² longé par le sentier d'accès. A l’est, le terrain est complanté de séquoias, cèdre du Liban, chêne centenaire, cognassier et magnolia, ainsi que de sapins et autres conifères. De petites allées aménagées dans la cour mènent à la dépendance et à une esplanade de verdure. A l’ouest s'étend un verger planté de poiriers, pommiers, cerisiers du Japon, noisetier et noyer. Le domaine est délimité par des haies et un grillage végétal, ainsi que par le petit bras de rivière.

Le corps de logis

D'une superficie d'environ 300m², l'ensemble est constitué de deux bâtis mitoyens et communicants de plan rectangulaire élevés sur deux niveaux. Les parements sont en pierre, les différentes toitures à deux pans sont en tuile plate et percés de nombreuses baies, dont une haute lucarne jacobine avec garde corps et d'autres en pavillon à trois pans. Les souches de cheminée sont en brique. Les deux portes d'entrée jumelées couronnées d’un arc en pierre et la fenêtre croisée à meneaux ont un encadrement en pierre ; les autres baies, y compris sur les murs pignons, sont entourées de brique. La façade sud domine une terrasse en pierre.


Rez-de-chaussée
Le niveau couvre une superficie d’environ 176 m². Il abrite principalement une grande pièce de séjour d’environ 64 m² et deux petites pièces avec une arche et une alcôve où sont aménagées une entrée annexe et un petit salon. Le sol est recouvert d’un carrelage en pierres naturelles de Rocheval à cabochons noirs. La cheminée monumentale arbore deux piédroits en grès, un foyer en briquettes posées à chevron et un manteau en bois de chêne. La fenêtre à meneaux intègre un coussiège en pierre.
Trois marches permettent d’accéder via un palier en arc de cercle à une salle d’eau et à un débotté. Ce dernier s’ouvre sur une cuisine équipée dont le mobilier en bois a été réalisé sur mesure. La crédence est en granit. Le sol est carrelé et les murs sont peints. Puis s'ouvre une pièce au sol recouvert de tomettes anciennes, qui abrite des toilettes et une salle de bain. Un long couloir dessert ensuite trois chambres lumineuses avec vue sur le parc, une salle de bain/toilettes et une chaufferie.
Un escalier monte à l’étage.

Premier étage
D’une superficie d’environ 124 m², le niveau est formé par deux ailes où sont aménagées quatre chambres dont avec une salle d’eau et toilettes, une salle de bain avec douche et toilettes, un boudoir avec mezzanine et une salle de lecture. Les sols sont recouverts de moquette ou de tomettes anciennes. Les murs sont tapissés ou peints. La charpente est laissée apparente. Les vues panoramiques sur le canal de Briare et le parc sont admirables.

Les dépendances

Il s'agit d'une grange en pierre d'une surface d’environ 75 m² sous 8,60 m de faîtage. La charpente, de belle facture, structure une toiture à deux pans en tuile de pays. Le bâti est recouvert d’un enduit sur lequel court une vigne vierge. Toutes les baies ont un encadrement en brique et des volets en bois. L’ancienne étable au charme surannée est formée d'une enfilade de petites pièces dont l'une a conservé sa longue mangeoire en pierre et sa vieille échelle. A l’est, une vaste véranda aménagée sur la terrasse ouverte vient s’adosser au mur pignon tandis qu’au nord est aménagé un appentis en bois. L'ensemble couvre une superficie d’environ 108 m².

Ce que nous en pensons

Un savoureux mélange d'harmonie intemporelle et d'esprit seventies anime cette demeure aménagée avec bon goût : des architectes soucieux du patrimoine ont entrepris sa remise en état en s'attachant à préserver les éléments majeurs de son passé et de son environnement naturel. Il en résulte un subtil équilibre intérieur et extérieur qui ne laissera personne indifférent, en particulier les natures casanières qui seront comblées par l'aspect quasi insulaire de la propriété. Il faut d'ailleurs souligner qu'elle n'a jamais subi d'inondation bien qu'elle soit posée entre le Loing et les eaux du canal de Briare. Ces dispositions favorables ainsi que la présence de commerces et d'écoles permettront d'en faire aussi bien une résidence principale qu'une délicieuse maison de campagne.

430 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barème d'Honoraires

Barème d'honoraires
au 1er Avril 2017

Ventes d'immeubles

À Paris et en Ile-de-France
Prix de vente au-delà de 600 000 euros       5% TTC*
Prix de vente de 400 000 à 600 000 euros   6% TTC*
Prix de vente de 200 000 À 400 000 euros   7% TTC*
Prix de vente jusqu'à 200 000 euros             9% TTC*
Honoraires à la charge du Vendeur

En Province
Prix de vente au-delà de 500 000 euros       6% TTC*
Prix de vente jusqu'à 500 000 euros   30 000 Euros TTC* (forfait)
Honoraires à la charge du Vendeur

Expertise

Avis de valeur argumenté : 1 800 Euros TTC*
Expertise à partir de 2 400 Euros TTC*
Les tarifs des expertises sont communiqués sur devis personnalisé établi sur la base d’un taux horaire moyen de 120 Euros TTC*

   

*TTC : TVA incluse au taux de 20 %

Référence 164141

Surface cadastrale 17997 m2
Surface du bâtiment principal 300 m2
Surface des dépendances 108 m2

 

 Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Responsable régional
Gâtinais Et Puisaye

Dalila Bessahli       +33 1 42 84 80 85


contacter

Mes favoris

Partager

envoyer à un ami Pinterest twitter Facebook Google Plus

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.


E-carte

Envoyer


En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. OK En savoir plus