À une heure de Paris, en région Centre Val-de-Loire,
une singulière propriété du 18ème siècle jouxtant la forêt domaniale
Ferrières-en-Gâtinais, LOIRET centre-val-de-loire 45210 FR

Situation

Le village de neuf-cents habitants est situé à quelques kilomètres de Ferrières-en-Gâtinais dans le département du Loiret. Surnommé « la Clairière » parce que construit au cœur de quatre mille hectares de forêt, ponctués d’allées où les écosystèmes œuvrent pour le vivant. Sentiers et routes forestières desservent le village et la ville avoisinantes. Au détour des promenades, chêne mythique, pierres néolithiques ou pierre aux fées nous invitent à découvrir les légendes de la contrée. La propriété est située à proximité du Golf de Vaugouard. À dix kilomètres d’Amilly et de Montargis ; quatre-vingt, d’Orléans et d’Auxerre ; cent-dix, de Paris via l’autoroute A6 ; et à trois quart d’heures d’Orly.

Description

La propriété d’un seul tenant, s'étend sur environ cinq hectares. Les bâtis ont été construits au 17ème siècle puis remaniés aux 18ème et 19ème sur les vestiges d’un ancien château détruit en 1407 par un incendie et dont les origines remontent au 14ème siècle. Pierres de fondation, escalier extérieur et douves en sont les témoins. Devenant successivement un domaine privé ou royal, relais de chasse ou maison d’agréments, « la chasse, l’exploitation des bois et les terres fertiles » rendirent ce fief aussi important qu’un village et la forêt, une ressource inépuisable. Au fil des siècles, bon nombre de propriétaires s’y succédèrent : roi de France, duc et duchesse, comte et comtesse ou baronnies. Les propriétaires actuels, maîtres d’équipage, perpétuèrent pendant de nombreuses années la tradition de la chasse à courre.
À la sortie du village, un chemin accède à la propriété. Sans vis-à-vis, la nature est l'unique présence alentour. Une fois passé le portail, une allée longe un muret en pierre percé d’un porche et d’une glacière en pierre recouverte d’une toiture de tuile avec lucarne jacobine. Les douves parfois en eau sertissent l’ensemble des bâtis. La cour d’honneur arborée est agrémentée de parterres enherbés séparés d’une allée en gravillon. Massifs et majestueux platanes s’invitent sur une petite terrasse. Ils trônent devant le vestige d’un escalier en pierre moyenâgeux qui menait aux douves. Maison de maître et longère en retour d’équerre closent l’ensemble. Un petit pont qui enjambe les douves mène aux prairies d’une superficie d’environ 1 et 2,5 ha. Celles-ci répondent à la faune libre de la forêt. Maison de gardien et chenil. La deuxième cour intérieure est entourée de toutes les dépendances ; granges ouvertes, écuries, onze boxes, salle de chasse, sellerie et atelier, fournil.

La maison de maître

Construit quelques années avant la Révolution et remanié au 19ème siècle, le corps logis s’élève sur trois niveaux. D’une superficie d’environ 230m², la hauteur sous plafond est de rois mètres. De plan rectangulaire, le bâti est flanqué d’un pavillon légèrement en saillie. Les façades sont enduites et percées de nombreuses baies aux fenêtres à petits carreaux et encadrements en pierre. Les portes d’entrées, au sud sont en bois. Les toitures brisés et en pavillon sont percercées de lucarnes et couvertes de tuile ancienne.


Rez-de-chaussée
Le niveau est d'une surface d'environ 130m². Deux entrées ouvrent chaque fois sur un escalier tournant en bois menant à l’étage. La cuisine et deux salons ont chacun une cheminée en pierre. Une salle de bain avec toilettes. La buanderie ouvre sur la longère et une cour pavée. Le sol de ce niveau est en parquet, carreaux de faïence et carrelage.
Etage
D’une superficie d’environ 100m² et 3,2 mètres de hauteur sous plafond, l’étage se répartit de chaque côté de la maison en deux grandes chambres lumineuses avec salle de bain et toilettes. En son centre, une troisième chambre ou un bureau. Dans chaque pièce, une cheminée en pierre ou en marbre, de grandes penderie et un sol parqueté. La vue donne sur la prairie et la forêt.
Combles
Une pièce d'environ 6 m² servant d’atelier est isolée et aménagée.

La longère gâtinaise

Il s’agit d’une petite ferme traditionnelle, de plan rectangulaire sur deux niveaux élevés en partie sur cave voûtée.
Les murs en pierre sont couverts d’un enduit ; la toiture à deux pans, de tuile de pays. Elle est percée, côté cour, de lucarnes à pavillon appareillées de brique. Les baies sont, quant à elles, en pierre de taille.
Le niveau d’une superficie d’environ 80m² réunit une chambre, un bureau, une salle de bain avec toilettes, une salle à manger avec un coin cuisine avec une grande cheminée à foyer ouvert. La poutraison est laissée apparente. Les murs sont peints et le sol est entièrement revêtu de tomette ancienne.
Les combles pourraient être aménagés étant donné la hauteur sous faîte.

Les communs

D’une superficie d’environ 500m², ils réunissent : un fournil, un garage, une sellerie avec studio aménagé, une salle de chasse d’environ 53m², bûcher, onze boxes, granges ouvertes, chaufferie. Toitures et charpentes sont de très bonne facture.
Maison de gardien
Pavillon de plain-pied des années 1970 d’une superficie d’environ 100m².

Ce que nous en pensons

Une simplicité classique où le charme suranné de la demeure apparaît comme un discret hommage rendu à la verdoyante nature qui l’entoure. Quelques restaurations et aménagements intérieurs lui rendront toute l’élégance d’autrefois. Les dépendances construites dans le respect de la tradition se fondent harmonieusement dans l'ensemble. Le calme et la sérénité entre la flore et la faune deviennent ici une évidence. Au prix d’une touche de modernité le lieu deviendra un petit paradis à quelques lieues de Paris.

Vente en exclusivité

580 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barème d'Honoraires

Référence 497653

Surface cadastrale 4 ha 93 a 45 ca
Surface du bâtiment principal 310 m2
Surface des dépendances 600 m2
Nombre de chambres 4

Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Responsable régional
Gâtinais et Puisaye


Dalila Bessahli +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest twitter Facebook

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus