maison de caractère à vendre près de bar-sur-aube

En Champagne, sur plus d'un hectare,
une maison de maître et son ancienne laiterie-fromagerie

Bar-sur-Aube, AUBE champagne-ardennes 10200 FR
Champagne-Ardenne

Situation

Sur le terroir le plus méridional du vignoble de Champagne, pays de ruisseaux et de rivières, de forêts profondes et vallonnées.
A 2h30 de Paris par l'excellente autoroute A5, à 50 km de Troyes, ses maisons à pans de bois d'époque Renaissance et ses magasins d'usine.
A dix minutes de Bar-sur-Aube, ville médiévale qui fut au Moyen-Âge l'une des quatre villes des foires de Champagne. Rejoignant très rapidement le parc naturel de la forêt d'Orient et ses trois lacs, cinq mille hectares d'eau calme, insérés dans une nature préservée. A l'entrée du village, la propriété, indépendante, se distingue par son grand parc arboré.

Description

A l'origine, c'est un ancien chai de commerce de vin avec sa maison de maître édifiés vers 1850.
Racheté en 1920 par un Parisien formé dans une école de laiterie-agriculture, celui-ci le transforme en laiterie-fromagerie aux tout débuts de cette nouvelle industrie. Le nouveau propriétaire, passionné d'équitation, s'inspire donc tout naturellement de l'architecture des haras pour la rénovation des bâtiments d'exploitation. A l'avant, côté rue, une cour en U, comme un hôtel particulier, la maison se situe au fond en retrait, bordée de chaque côté par les ailes des dépendances et fermée par un portail.
Les bâtiments d'exploitation étaient destinés à la production de crèmes, beurres, coulommiers, bries, gruyères et autres. Comme toute fromagerie de l'époque, le recyclage des sous-produits se faisait en engraissant des cochons élevés sur place. De part et d'autre de la maison d'habitation, fromagerie et porcherie ont leurs propres accès, permettant ainsi de distinguer les parties privées et industrielles. A l'arrière, du côté d'un jardin clos, le propriétaire, devenu terrien, agrandit les parcelles de terre sur plus de 13.000 m2. Puis, il concrétise les jardins, comme il l'a appris à l'école, en plusieurs espaces distincts ; se succédant ainsi en terrasse, jardin d'agrément, jardin potager, verger, parc arboré et bois en fond de paysage.

La maison

Elle a les caractéristiques des maisons de maître du 19ème siècle.
La façade, classique, à trois travées, s'élève sur deux niveaux avec un troisième niveau sous la haute toiture des combles formant le second étage. Fenêtres à la française à grands carreaux, à petits carreaux et œil de bœuf répartis sur les façades. Toiture quatre pentes, à coyaux en tuile plate avec corniche en pierre et deux grandes cheminées en brique. Lucarnes et fenêtres de toit éclairent le dernier étage.


Rez-de-chaussée
Accessible depuis la grande cour, par deux marches en pierre, il s'ouvre par une porte vitrée à deux vantaux ; suivie d'un sas d'entrée intérieur, filtrant le froid l'hiver. Un vaste vestibule central distribue la montée d'escalier et les différentes pièces : salon, salle à manger, cuisine, bureau, salle de douche avec toilettes. Soubassements, boiseries murales, corniches, moulures, portes à panneaux, cheminées en marbre, placards muraux intégrés, marquent bien le décor haussmannien de l'époque. Les sols des pièces sont en carreau de ciment, genre apparu en 1857 et à nouveau à la mode. Le sol de l'ancienne cuisine devenue salon est un carrelage à damier rouge et crème recouvert actuellement par une moquette. Seule la salle à manger est en parquet de chêne à bâtons rompus. Les cloisons de la cuisine et de la salle d'eau sont couvertes, en partie, de carreaux de faïence à cabochons. Le salon et la salle à manger sont inondés de lumière, avec vues sur le parc et le bois en fond. Une porte-fenêtre à doubles vantaux ouvre sur la terrasse et les jardins. Le bel escalier de chêne, avec rampe, balustres et poteaux tournés, conduit à l'étage. A côté de l'escalier, une porte intérieure ouvre sur la buanderie-chaufferie puis sur le pavillon en annexe.

Premier étage
Un vaste palier central dessert principalement quatre chambres et la montée de l'escalier. Tous les sols sont en parquet de chêne. Tel un étage de réception, les plafonds sont plus hauts qu'au rez-de-chaussée.
Côté jardin, une très grande chambre double était à l'origine un salon, avec de hautes fenêtres, décors et cheminée en marbre sont identiques à ceux de la salle à manger située en-dessous.
Une petite chambre communicante lui est contiguë, ouvrant également sur le palier. Bénéficiant d'une double exposition - côté cour et côté jardin - une chambre avec placard intégré et cheminée en marbre. Côté cour, un cabinet de toilette avec toilettes d'une part et de l'autre, une chambre avec cheminée en marbre et lavabo, dissimulé dans un vaste placard. L'escalier de chêne, éclairé en partie haute par une verrière, accède au second étage semi-mansardé.
Deuxième étage
Un petit palier et couloir dessert trois chambres.
La chambre principale, mansardée avec lucarne, est cernée de chaque côté par deux petites chambres éclairées par des petites fenêtres tabatières.
Une petite pièce de rangement et un grenier sous une haute charpente.
Ce niveau, depuis longtemps inoccupé, nécessitera un rafraîchissement complet.

Le pavillon

Mitoyen à la maison principale, en retour d'angle côté parc, ce charmant petit bâti, carré, à trois façades, s'élève sur deux niveaux. Sa toiture à quatre pans est couverte de tuiles plates.
Son rez-de-chaussée communique par une porte intérieure sur la buanderie-chaufferie. L'ancienne pièce à sel de la fromagerie, au sol carrelé, est devenue la pièce de rangement du mobilier de jardin.
L'accès à l'étage s'effectue par un escalier extérieur en brique.
Une grande chambre avec un lavabo, parquet de chêne et boiseries d'appui surplombe le parc.

Les dépendances

Elles encadrent la cour et se prolongent perpendiculairement à la rue.
A la droite de la maison, l'ancienne fromagerie, d'environ 200m2.
Elle se compose de deux vastes salles avec, pour la première, des tables carrelées pour la fabrication des bries, la seconde - sans les cuves en cuivre disparues - pour la fabrication des gruyères.
Ces pièces sont éclairées par des petites fenêtres ouvrantes, en anse de panier.
Au-dessus, à l'étage, de grands greniers successifs.
Deux garages de 28m2 font face à la fromagerie, à la gauche de la maison. A ses côtés, trois vastes bâtiments en brique, en adéquation avec l'architecture de la fromagerie pour environ 350m2.
Chaque bâtiment est organisé avec un couloir central distribuant de part et d'autre des stalles à cochons.
Pour les nourrir, le petit lait venait directement de la fromagerie, auquel était mélangé de la farine, stockée en sacs au grenier, à l'étage du premier bâtiment.

Ce que nous en pensons

Un vaste terrain arboré confère à la propriété, à l'orée de village, une grande indépendance, espace, lumière et calme.
La maison de maître est immédiatement habitable.
Elle a conservé ses éléments architecturaux d'origine, cette douce patine des demeures de famille, baignée de lumière par les nombreuses baies laissant entrer les effluves d'un jardin fleuri.
Inhabitée depuis quelques années, on regrette que la vigne-vierge flamboyante qui habillait ses façades, soit décimée pour une évidente facilité d'entretien.
Les bâtiments ont une belle cohérence décorative, avec des ouvertures rappelant les haras nationaux, comme celui, très proche, de Montier-en-Der.
Ils pourront être transformés en activité artisanale, atelier d'artiste, voire en gîtes et chambres d'hôtes ou encore en restaurant.

290 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barême d'Honoraires

Barème d'honoraires
au 1er Avril 2017

Ventes d'immeubles

À Paris et en Ile-de-France
Prix de vente au-delà de 600 000 euros       5% TTC*
Prix de vente de 400 000 à 600 000 euros   6% TTC*
Prix de vente de 200 000 À 400 000 euros   7% TTC*
Prix de vente jusqu'à 200 000 euros             9% TTC*
Honoraires à la charge du Vendeur

En Province
Prix de vente au-delà de 500 000 euros       6% TTC*
Prix de vente jusqu'à 500 000 euros   30 000 Euros TTC* (forfait)
Honoraires à la charge du Vendeur

Expertise

Avis de valeur argumenté : 1 800 Euros TTC*
Expertise à partir de 2 400 Euros TTC*
Les tarifs des expertises sont communiqués sur devis personnalisé établi sur la base d’un taux horaire moyen de 120 Euros TTC*

   

*TTC : TVA incluse au taux de 20 %

Référence 681475

Surface cadastrale 13742 m2
Surface du bâtiment principal 245 m2
Surface des dépendances 590 m2

 

 Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Responsable régional
Aube, Marne

Florence Fornara       +33 1 42 84 80 85


contacter

Mes favoris

Partager

envoyer à un ami Pinterest twitter Facebook Google Plus

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.


E-carte

Envoyer


En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. OK En savoir plus