maison de caractère à vendre aube

Dans l'Aube, à 150 km de Paris, sur presque trois hectares avec des équipements équestres,
un petit «château» de village de 1830
, AUBE champagne-ardennes FR

Situation

A 3h30 de Bruxelles, 2h30 du Luxembourg et 2h de Paris, à 40 min de la remarquable cité médiévale de Troyes, la propriété se trouve dans un village d'environ 200 habitants à proximité du parc naturel régional de la forêt d'Orient, son golf et son lac.

Description

La propriété, bordée par une petite rivière, se situe à la sortie d'un village dans une petite rue qui se poursuit ensuite en un chemin à travers champs.
Close par un mur côté rue, elle possède deux entrées par portails métalliques dont le principal, face au petit château, est automatisé. Le second, au bout de la propriété, se trouve à côté de l'écurie.
L'ensemble a été édifié au début du 19e s. par un descendant du seigneur du village, ce qui lui valu d'être appelé château, y compris sur les cartes postales anciennes qui le représentent.
Son architecture extérieure a été légèrement modifiée : deux ailes basses ont été ajoutées en 1877. En 1940, à la suite d'un incendie, il a perdu sa toiture d'ardoise percée de lucarnes ouvragées et son fronton triangulaire. Le petit château d'eau qui le voisine fait partie de la construction initiale.
Les deux bâtiments de ferme en brique rouge dans le parc ont été transformés en écurie et remise. Un manège, des paddocks et un rond de longe ont été aménagés en 2014. Une pâture s'étend de l'autre côté du petit chemin communal et fait face aux écuries.

Le logis principal

De plan rectangulaire avec deux ailes plus basses, il est construit sur deux niveaux et grenier sous une couverture en tuiles mécaniques.
La façade principale, dont l'achèvement de la restauration est en cours, se compose de baies symétriques avec volets à la française autour d'un appareil central en pierres de taille encadrant la porte d'entrée abritée d'une imposante marquise. Elle est surmontée d'un jeu de trois fenêtres en plein cintre avec ornement supérieur en fer forgé. Cet élément majeur vient régenter l'ensemble de la composition. Les ailes basses abritent une cuisine et un jardin d'hiver en arc.
Un cordon de pierre sépare les deux niveaux.
Tandis que l'enduit de la façade principale dissimule une ossature en pans de bois, celui de la façade arrière cache des moellons. Les baies sont symétriques et sous des arcs en plates-bandes de briques avec clef. La porte est également surmontée d'une marquise.


Rez-de-chaussée
Le logis s'ouvre par une double porte en chêne et fer forgé sur partie vitrée.
L'ensemble des pièces a conservé ses sols d'origine et ses boiseries d'appui.
Le grand hall d'entrée est pavé de carreaux de ciment et se prolonge par un second de plus petite dimension où prend naissance l'escalier en chêne à balustres en fer forgé qui monte à l'étage. En face, une petite salle d'eau avec douche et toilettes.
A sa gauche, un grand salon, avec plancher en chêne posé à l'anglaise et cheminée en marbre blanc du 18e s., communique avec un bureau dans le même esprit. Au plafond, un décor central en plâtre associe visages humains et têtes de lions. Une bibliothèque vitrée encadre une cheminée en marbre. La pièce donne sur un petit vestibule qui permet de sortir à l'extérieur côté façade arrière.
A la droite du hall, une salle à manger avec plancher en chêne et cheminée en marbre devant laquelle trône un gros poêle lorrain en faïence.
Elle communique, d'une part avec un salon de télévision avec cheminée en marbre par une double porte vitrée de petits carreaux biseautés, et d'autre part, après quelques marches en chêne, avec un office qui précède la cuisine. Entièrement carrelée de faïence murale et de carreaux de ciment au sol, la cuisine donne sur l'extérieur et une seconde porte est celle de la descente à la cave voûtée.
Le jardin d'hiver abrite une chaudière à bois et une chaudière à fuel.

Premier étage
Face au palier, une remarquable salle de bain entièrement carrelée sur un sol à petits cabochons avec deux vasques et une baignoire à pieds en patte d'aigle. A droite, dans un petit couloir, se répartissent de part et d'autre deux chambres avec petites pièces attenantes à usage de garde-robes ainsi qu'au fond des toilettes. Cet espace n'a pas encore été restauré mais est en bon état général avec plancher en chêne, grands placards et cheminées en marbre.
A gauche, un second petit couloir mène à une chambre avec une salle de douche installée derrière un petite verrière. En face, une quatrième chambre communique avec une garde-robe qui rejoint la salle de bains centrale.
Deuxième étage
L'escalier se prolonge encore jusqu'au dernier niveau à usage de grenier sur environ 120 m2.

Les dépendances

Elles se composent d'un bâtiment en brique rouge d'environ 50 m2 non aménagé, en retrait à l'arrière du logis, d'un manège ouvert de 30 m sur 15 et d'un rond de longe de 14 m de diamètre, tous deux en sable de Fontainebleau.
Une écurie en brique rouge de 350 m2 se trouve côté rue : six boxes de 12 m2 avec abreuvoirs automatiques y sont installés mais le bâtiment pourrait éventuellement en compter beaucoup plus.
Enfin, un château d'eau de deux niveaux sur cave voisine l'habitation principale. A l'origine coiffé d'une toiture à quatre pans comme l'indique les documents d'archives, il est maintenant dominé par une ancienne cuve.

Ce que nous en pensons

L'esthétique générale de l'édifice ne manque pas d'une certaine harmonie sans affèterie. Les occupants actuels ont apporté les éléments de confort indispensables. Pour le reste, le lieu, resté intact et figé dans son époque d'origine, dégage une douce nostalgie du temps passé. Le voisinage est agréable et discret.
Pour un acquéreur non adepte des sports équestres, le manège pourra être éventuellement démonté, les écuries transformées en spacieux garages ou seconde habitation.

430 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barême d'Honoraires

Référence 612974

Surface cadastrale 2 ha 98 a 58 ca
Surface du bâtiment principal 345 m2
Surface des dépendances 450 m2

Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Responsable régional
Aube, Marne


Florence Fornara       +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest twitter Facebook Google Plus

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. OK En savoir plus