maison de caractère à vendre

Dans un village proche de Toulouse, une maison restaurée,
dans le calme d'un parc arboré en bordure d'une rivière
Toulouse, HAUTE-GARONNE midi-pyrenees 31000 FR

Situation

À la fois proche de Toulouse (aéroport et gare TGV à trente minutes par l'autoroute A64) et dans la tranquillité d'un environnement campagnard, le village est demeuré attrayant grâce à la qualité architecturale qui en a été préservée et les facilités tel que école, commerces, médecins.
La présence de plusieurs rivières et ruisseaux a donné lieu à un paysage particulièrement agréable, les arbres familiers des berges, peupliers, acacias, noisetiers et frênes rythmant de manière parfois insolite les abords du village. L'impression qui s'en dégage est avant tout la douceur, ce qui représente toujours une qualité recherchée lorsqu'on se situe si près d'une métropole particulièrement active.

Description

Côté rue, côté jardin. Par nature, une maison de village donne sur une rue et ici, l'autre face de la chose se distingue par la présence, et surtout la beauté, d'un parc arboré insoupçonné. Qui plus est, il se situe au bord d'une rivière dont le cours est maîtrisé, ceci rendant constructibles ses abords immédiats.
La façade sud donne sur la rue, étroite et calme, et se trouve protégée des rayons du soleil quand vient l'été par la présence de maisons situées en face. Côté jardin, des arbres d'essences variées, feuillus de parc et fruitiers (cerisier, pêcher, cognassier etc.) ont été plantés de façon bien pensée, alliant l'esthétique et le pratique. Il en résulte une belle harmonie.
Une confortable terrasse sur deux niveaux en retour d'angle a été aménagée pour l'agrément du séjour et la possibilité d'y cuisiner l'été, une ancienne cheminée de forge y ayant été conservée.
Une annexe sur deux niveaux et combles avec véranda donnant sur le parc constitue de fait une maison d'appoint pour recevoir visiteurs et amis, évitant ainsi toute éventuelle promiscuité.
Un hangar, remise en partie fermée, à usage de rangement pour matériel, de jardinage en particulier, ouvre sur le parc.
(Il se trouve en outre la possibilité d'acquérir une maison mitoyenne. Nous consulter).

La maison

De brique et de tuile canal, la pureté du style propre à la région de Toulouse, la ville rose, pour ce qui est du côté jardin ; côté rue, façade à colombages et crépie, absence de trottoir : quoi de plus modeste. Une tour, malgré une faible emprise au sol, marque une certaine noblesse. Noblesse d'autant plus authentique qu'elle n'est pas ostentatoire. La simplicité, la justesse - chaque chose à sa place -, et un sens de la perfection dominent l'ensemble.
Construite sur deux niveaux sous combles aménagés, la maison comporte, chose rare pour la région, une petite cave à vin creusée sous la tour. L'accès s'y fait par un petit escalier du type échelle de meunier.
Les volumes sont agréables, harmonieux, quoi que les pièces ne donnent jamais dans la grandeur. L'ensemble inspire la douceur de vivre.
La terrasse située côté jardin n'est pas si simple qu'il n'y paraît : surmontée d'une tonnelle couverte de vigne vierge, portée par trois élégantes colonnes de bois tournés, elles-même surmontées d'un canal plat à rebords bas et verticaux recueillant les eaux de pluie. La terrasse à la perpendiculaire située quelque peu en contrebas, et donnant à l'ouest, est couverte d'un auvent et peut ainsi être utilisée sans crainte du soleil ou de la pluie.


Rez-de-chaussée
L'entrée principale se fait par une lourde et antique porte ouvrant du côté ouest, dans l'ombre de la tour. Une seconde entrée, plus récente et perpendiculaire à celle-ci se fait par la terrasse et donne sur un bref vestibule. Face à celui-ci un petit salon ; à gauche, une cuisine accolée à ce qui fut une cloison marquant la limite de la pièce principale qui faisait autrefois fonction de cuisine et de salle à manger. Le torchis et l'appareillage de brique entre l'actuelle cuisine et l'ancienne ont été enlevés, laissant communiquer les deux parties. À droite du petit vestibule, une cage d'escalier aménagée dans la tour. Des toilettes occupent le rez-de-chaussée de la tour, une échelle de meunier descendant à la cave à vin.
Le salon principal est doté d'une cheminée dont l'âtre occupe la plus grande partie du mur.
Comme toujours, le rez-de-chaussée des maisons du sud-ouest est carrelé de brique de fabrication locale, plus ou moins rouge. Ici une pièce fait exception : un petit salon situé face à l'entrée côté terrasse qui est recouvert de plancher.

Premier étage
Un palier conséquent distribue, d'un côté une salle de bain avec douche et toilettes ; de l'autre, trois chambres distribuées par un couloir où l'on observe des linteaux de chêne datant de la fin du XVème siècle ou du début du XVIème. La plus grande est située côté rue ; les deux autres côtés jardin. En outre, aspect pratique, des toilettes séparées ainsi qu'un réticule faisant office de buanderie donnent directement sur le palier.
Dans la tour, une petite pièce de couchage a été aménagée.
Un escalier de meunier accède aux combles.
Combles
Assez bas, ils ont été aménagés de façon néanmoins fort agréable et reçoivent une lumière abondante par l'effet de deux ouvertures carrées pratiquées dans le toit ainsi que d'une troisième située sur la façade ouest en forme de triangle. L'effet d'ensemble est particulièrement réussi.
La soupente est couverte de planche de peuplier, matériau traditionnel dans la région pour les ouvrages de plancher et couverture. C'est ici la partie d'aspect le plus moderne de la maison. Et pour cause : les combles étaient autrefois destinés à l'entreposage et au séchage du linge en hiver.

Annexe ou maison d'amis

Un des aspects intéressants de la propriété est donc la possibilité de loger des invités en toute indépendance, préservant ainsi l'intimité des uns et des autres. Le souci d'éviter toute promiscuité est poussé jusqu'à la présence d'une véranda en rez-de-jardin.
Au rez-de-chaussée, une seule et grande salle ; à l'étage, deux petites chambres et une salle de bain.


Rez-de-chaussée
Une grande salle
Premier étage
L'étage est destiné au couchage et comporte deux chambres et une salle de bain.

Hangar

Une remise en partie fermée a été construite le long du côté est du jardin. Sa surface est d'environ 25 m2.

Ce que nous en pensons

Les actuels propriétaires ont eu le souci d'adapter à la vie moderne une maison dont les plus anciens éléments remontent au 16e siècle, tout en réalisant l'ouvrage à l'aide de matériaux traditionnels. (Tous les enduits, mortier, sont faits à la chaux.) La qualité et le confort qui en résultent contribuent à l'agrément du lieu en général. La présence du parc bordé par une rivière constitue un des éléments les plus marquants de ce confort recherché.
La situation de la propriété par rapport à Toulouse constitue un indéniable atout, chose précieuse dans la région où plus d'un tâche de trouver tel lieu équilibré liant la facilité d'accès à la ville et la tranquillité de la campagne.
Avantage complémentaire : la présence d'une annexe aménagée pour loger indépendamment amis et visiteurs.

475 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barême d'Honoraires

Référence 670994

Surface cadastrale 6979 m2
Surface du bâtiment principal 217 m2
Surface des dépendances 57 m2

Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Responsable régional
Gers


Philippe Fritsch       +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest twitter Facebook Google Plus

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. OK En savoir plus