Dans la Vallée du Loir, entre Le Mans et Tours,
un corps de ferme du 18ème siècle, entièrement restauré
Écommoy, SARTHE pays-de-loire 72220 FR

Situation

En région Maine-Touraine, la propriété est située dans une petite ville, à 50 minutes de Tours et à 40 minutes en voiture ou à 30 minutes par le TER du centre-ville du Mans. Le Mans est à 1h de Paris, 1h30 de Nantes et Rennes, 1h45 de Roissy-Charles-de-Gaulle via le Lille-Europe, 3h de Lyon, et à moins de 5h de Marseille. Dotée de nombreux services et commerces, le bourg à proximité compte aussi un marché de producteurs, des maisons médicales et des établissements scolaires. La maison est à 5 km de la forêt domaniale de Bercé, d’une surface de plus de 5000 hectares. Forêt royale au 14ème siècle, celle-ci est reconnue pour ses chênaies de qualité, et ses 280 km de circuits balisés.

Description

À la sortie d’un hameau, dans la campagne bocagère, la demeure est close de murs en pierre côté rue avec trois entrées. Les piétons y accèdent par un portillon, à proximité duquel se trouve une entrée technique d’accès sur le terrain. L’entrée principale des véhicules se fait par un portail à ouverture automatique, encadré de hauts piliers. Côté jardin, la vue est dégagée, elle porte sur les prés alentour et un petit bois. Près du puits, une treille est adossée sur un mur ancien. Derrière le muret et devant la demeure exposée est-sud, une cour est plantée d’un grand tilleul et d’arbustes. En retour de L, d’anciennes dépendances sont aménagées. À leur suite, un bâtiment fait office de garage derrière lequel se trouve une remise avec une chaufferie.

Le logis

Il s'agit d'un ancien corps de ferme du 18e s. typique de la région. Un architecte du patrimoine en a supervisé la restauration il y a un peu plus d’une dizaine d’années. Le logis s'élève sur deux niveaux, chapeauté d'une toiture refaite à deux pans en ardoise avec faitage en lignolet. Face avant, elle est ponctuée de deux lucarnes charpentées et de fenêtres de toit. Sur un plan en L, le bâtiment est construit en tuffeau pour une grande partie des façades, ainsi que pour les encadrements des baies, les chaînes d'angles, les corniches. Les soubassements sont en pierres de moellon et l’ensemble est enduit à la chaux. Une avancée à pans de bois souligne l'entrée principale. Les façades sont percées de baies et la lumière est traversante.


Rez-de-chaussée
L'entrée principale distribue les deux corps de bâtiment. D'un côté, le logis d’origine comprend une cuisine aménagée et équipée, avec cheminée à foyer ouvert et four à pain. À sa suite, une pièce de réception et son poêle à bois Godin. Dans le prolongement, une buanderie, des toilettes, une salle de douche et la descente de cave. Ces trois pièces en enfilade donnent directement sur l’extérieur par des portes fermières à double battants. Les sols sont en carreaux de terre cuite sous des plafonds de poutraison. L’ensemble des murs sont enduits de chaux, avec quelques pierres de tuffeau apparentes notamment sur les entourages de baies.
De l'autre côté du vestibule, en retour de L, le second bâtiment comprend une grande salle et une cuisine, créées dans les anciennes dépendances. Une grande baie a pris la place de l’ancienne entrée de la grange. Un escalier conduit à l’étage. Le sol est recouvert d'un dallage en grès cérame émaillé. Les huisseries de l’ensemble ont été rénovées, les baies sont toutes à double-vitrage.
Premier étage
Deux escaliers mènent à l’étage. Le premier, depuis la cuisine du logis d’origine, s’enroule autour du four à pain. Il est en pierre avec une rampe en fer forgé. Il ouvre sur un palier qui distribue trois chambres. L’une comprend une salle de bains et des toilettes. Les deux autres sont équipées d'une salle de douche et de toilettes. Les sols sont en parquet de chêne pour les chambres, en carreaux de grés cérame pour les pièces d’eau. Des éléments de charpente apparents ponctuent les différents espaces dont les murs sont recouverts d’enduit à la chaux ou de panneaux en placoplâtre. Situé dans un angle de la grande pièce en retour de L, l’autre escalier en bois dessert une pièce mezzanine qui distribue trois chambres, chacune avec sa douche et ses toilettes. Les sols sont revêtus de sisal pour les chambres. Les murs et sols des pièces d’eau sont carrelés.

Les bâtiments de dépendance

Accolé à la suite de la demeure, en bois et couvert d'un toit en ardoise, un bâtiment est aménagé en garage ouvert avec remise et chaufferie à l'arrière. Un grenier est situé au dessus.


Abri à voitures
Il comprend toute la hauteur du bâtiment. Un grenier pourrait y être aménagé.
Remise
Située à l'arrière du bâtiment de dépendance, elle est aménagée en deux parties avec une avant-cave.
Réserve
Elle est située au-dessus de la remise et accessible depuis un escalier.
Cave
La voûte en pierres de tuffeau rappelle l'origine viticole des lieux. Bien aérée, elle est située sous le logis d'origine, sous les deux pièces principales. Elle est précédée d'une avant-cave et abrite la pompe à chaleur de cette partie du logis, installée en 2014.

Le jardin et la prairie

Le terrain est clos de haies bocagères et d’un mur du côté de la petite route. Un grand tilleul apporte de l’ombre devant le logis. À proximité, un vieux mur structure l’espace jardin proche de la demeure composé d’un puits et d’une treille, de quelques fruitiers et de rosiers anciens. Un petit bois est planté en bas du terrain. Dans un coin, un chalet est dédié au rangement du matériel de jardinage.

Ce que nous en pensons

Une propriété qui se dévoile dans un tableau champêtre et bocager, caractéristique de la vallée du Loir. Rénovée de main de maître avec les conseils de l'excellente association" Maisons paysannes de France", la ferme abrite aujourd'hui des espaces confortables et ancrés dans leur temps. Matériaux bio-sourcés et savoir- faire anciens ont ici été employés pour le meilleur et sans concession pour l'isolation thermique. Avec ses deux corps de bâtiments dissociables et ses six chambres, ce domaine à quelques battements d'ailes de la capitale peut se plier à toutes les envies : maison de campagne, chambres d’hôtes, restaurant de campagne avec maraîchage, habitat partagé.

439 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barème d'Honoraires

Référence 328900

Surface cadastrale 7967 m2
Surface du bâtiment principal 285 m2
Nombre de chambres 6
Surface des dépendances 100 m2



Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Conseiller
Sarthe

Catherine Boivin +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest linkedin Facebook

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus