Dans un village paisible de la Provence verte,
maison du 16ème siècle abritant plusieurs appartements
Saint-Maximin-la-Sainte-Baume, VAR paca 83470 FR

Situation

Dans un petit village templier niché entre les vallons et les collines de l'arrière-pays varois et qui constitue une des étapes du chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle, à quarante-cinq minutes de la mer ou du Verdon, à quinze minutes de l'autoroute A8 Saint-Maximin-la-Sainte-Baume et Barjols, à cinquante minutes de l'aéroport Aix-Marseille-Provence.

Description

"La Soulari" ou "la Solaire" est l'une des plus anciennes maisons bourgeoises du village. Elle se dresse sur 3 étages avec vue sur le clocher de l'église, légèrement en retrait et dominant la placette toute proche. Sur le côté, une petite rue qui mène aux ruines de l'ancien château et au chemin de randonnée qui s'évade vers la colline.
De son passé, la maison a conservé l'encadrement sculpté de la porte d'entrée datant de la moitié du 17ème siècle, les fenêtres à meneaux datant de la Renaissance et l'ancien cadran solaire qui marque toujours l'heure.

La maison

S'élançant plus haut que ses voisines, la bâtisse a des allures de tour. Les vieilles pierres encadrant les fenêtres à meneaux et la porte d'entrée se fondent dans le ton doux des murs roses. Sur l'un d'eux, l'aiguille de l'ancien cadran solaire continue à projeter son ombre. Un petit coin de calade accueille un banc au débouché des caves. Côté ruelle, la lourde porte de bois travaillée est enserrée dans un large encadrement de pierres sculptées.


Rez-de-chaussée
Sous son arcade en pierre, la double porte en bois massif et ferronnerie s'ouvre sur un large et long couloir aux tons orangés éclairci par le blanc des sols, des portes, du plafond et de l'escalier monumental qui en occupe le fond.
De part et d'autre de cette ouverture se trouvent des appartements rénovés récemment et aménagés confortablement avec des fenêtres à double vitrage. A gauche, un appartement de type studio équipé d'une mezzanine.
Au delà de l'escalier, un appartement avec cuisine ouverte sur le salon, une chambre, une salle de douche et des toilettes. Egalement un vestiaire et l'accès aux deux caves du sous-sol.
Les caves
L'accès aux deux grandes caves voûtées se fait depuis le rez-de-chaussée, sous l'escalier.
Quelques marches mènent à une première vaste cave faite de belles pierres apparentes avec un sol carrelé d'origine. Une inscription gravée dans le mur indique la date de 1638. Un passage conduit à la deuxième cave, spacieuse également, où ont été installés une salle d'eau ainsi que des toilettes. L'ancien plancher apparent fait office de plafond. Quelques marches permettent de sortir vers le village sur la petite terrasse agrémentée d'une calade et d'un banc.
Premier étage
L'escalier monumental, avec ses marches en bois massif qui succèdent aux premières marches en pierre, mène à un palier qui dessert deux appartements. L'un possède une pièce de séjour intégrant une cuisine ouverte aménagée, ainsi qu'une chambre et une salle d'eau avec vasque en marbre fossilisé. De l'autre côté se trouve un duplex accessible par l'escalier intérieur en s'élevant d'un étage. Une première chambre y est aménagée avec une mezzanine. Une salle de douche est accessible depuis le salon de 45 m² avec cuisine ouverte qui occupe le centre du duplex. Le parquet en chêne et les poutres suspendues au plafond créent un équilibre chaleureux et une perspective originale. L'escalier intérieur dont la rambarde en fil d'acier et d'inox participe à la luminosité de l'ensemble, se prolonge pour desservir les chambres du dernier étage.
Deuxième étage
Partie intégrante du duplex, une chambre en soupente avec fenêtre de toit se trouve à demi-palier. Une grande pièce qui a été utilisée comme salle de billard et de musique mais peut également constituer une vaste chambre occupe le sommet de l'édifice. De cette pièce, la vue est dégagée sur la campagne environnante, le pigeonnier du village et les cours d'eau qui se rejoignent sur le site de cascade.

Ce que nous en pensons

Cette maison-tour forme un bel immeuble de caractère où la patine de l'ancien côtoie un intérieur parfaitement moderne. Elle peut faire naître de multiples projets d'investissement : grande maison familiale, appartements à louer, hôtel ou chambres d'hôtes... Dans les deux caves qui ont une sortie sur rue à l'endroit de la calade pourraient être installés un petit commerce ou un atelier. L'emplacement profite de l'animation d'un village provençal resté authentique dans son cadre verdoyant. La vaste pièce la plus élevée de la maison ouvre sur une perspective enveloppant toute la campagne environnante et le village côté cascade, où pointe un pigeonnier classé.

335 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barème d'Honoraires

Référence 920494

Surface cadastrale 234 m2
Surface du bâtiment principal 300 m2

Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Responsable régional
Sud-Est Bouches du Rhône & Ouest du Var


Denis Béraud       +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest twitter Facebook

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services.
En savoir plus