Au pays de Mandrin, dans le Bas-Dauphiné,
une ferme de 1730 et son splendide séchoir à noix

Situation

Au milieu des vallons et des collines boisées du Bas-Dauphiné, près de la forêt des Chambaran qui servit de refuge au célèbre contrebandier Mandrin sous le règne de Louis XV. C'est le pays de la noix, des bons fromages et de la chartreuse. C'est aussi une région culturellement riche, marquée par la figure d'Hector Berlioz et le festival de musique symphonique qui lui est consacré chaque année à la fin du mois d'août.
La propriété se trouve entre Lyon et Grenoble, à 10 minutes d'une entrée d'autoroute, à 45 minutes de route de Grenoble et 1h15 de Lyon et des gares TGV.
L'aéroport de Grenoble est à 5 minutes, celui de Lyon/St Exupéry à 45 minutes, et celui de Genève à 1h45.

Description

Au cœur d'un petit village d'environ 250 âmes, à 600 m d'altitude. Tout proche de l'église et des commerces locaux.
La ferme, de facture typiquement dauphinoise avec ses séchoirs à noix, est bâtie selon un plan en L.
La solide bâtisse en galets roulés et pisé est coiffée d'une toiture de tuiles écailles à quatre pans et forte pente. Ces toits, couramment nommés "toits dauphinois", seraient à l'image des combles construits par Dom Le Masson pour le monastère de la Grande-Chartreuse. L'ensemble s'étend sur un terrain d'environ 1000 m².

La maison

Elle s'élève sur deux étages et un niveau de combles. ses murs enduits à l'ancienne sont recouverts de vigne vierge. La façade principale est habillée de nombreuses baies qui rendent la maison lumineuse.


Rez-de-chaussée
La porte d'entrée donne directement dans la cuisine, pièce dont la décoration paysanne est accentuée par un plafond de bois à poutres apparentes, qui donne accès aux toilettes, au cellier et à la cave en terre battue.
La cuisine ouvre sur le salon et la salle à manger.
La pièce de réception est spacieuse et lumineuse grâce à ses baies percées sur la façade principale. De vieilles poutres apparentes et la cheminée qui occupe un angle de la pièce en renforcent le caractère authentique. Un escalier ancien en bois mène à l'étage.

Premier étage
Il abrite trois chambres et un bureau, ainsi qu'une salle de bain confortable et des toilettes. Les pièces ont de belles portes anciennes aux moulures travaillées, dont l'une s'ouvre sur l'escalier ancien qui monte aux combles.
Combles
Ils révèlent une superbe charpente ancienne en très bon état. L'ensemble du niveau mériterait d'être aménagé.

Le logement aménagé dans une partie du séchoir à noix

Derrière sa façade en colombage, il réunit une cuisine et des toilettes au rez-de-chaussée, ainsi qu'une pièce à l'étage. L'ensemble a été aménagé dans l'aile du bâti jouxtant la maison d'habitation qui servait jadis à sécher les fameuses noix de Grenoble.

L'ancien séchoir à noix

Reliquat de l'ancien statut agricole de la propriété, sa façade typiquement régionale est en pisé et galets roulés. Les encadrements des baies sont en brique.
Le séchoir proprement dit avec ses parois en bois est au premier niveau.


Rez-de-chaussée
Une première et solide porte en bois ouvre sur le séchoir ; une autre, plus modeste, mène à l'ancienne écurie au sol pavé de dalles de pierre ancienne, dont le râtelier et les mangeoires en bois ont été conservés en lieu et place.
Ce bel espace vierge abrite le départ de l'escalier en bois montant au premier étage.
Premier étage
Cette partie est faite d'un plancher et de bardages en bois à claire-voie qui permettaient à l'air de circuler pour assurer un parfait séchage des noix. La charpente monumentale, de toute beauté, fait régner une ambiance mystérieuse sur ce petit bijou d'architecture traditionnelle.

Ce que nous en pensons

L'antique ferme évoque irrésistiblement le temps où Louis Mandrin et ses glorieux contrebandiers sillonnaient la région en défiant les Fermiers généraux. Le coeur de la maison, aujourd'hui parfaitement cosy et chaleureux, ménage à ses occupants une atmosphère singulièrement dépaysante à la fois dans l'espace et dans le temps. Cette ambiance feutrée rend la propriété fort agréable à vivre, d'autant que le jardin n'impose qu'un entretien minimum. L'ensemble recèle de remarquables possibilités d'extension, notamment à travers l'aménagement du séchoir à noix, fabuleux espace qui pourrait donner un splendide atelier d'artiste ou une pièce de réception hors normes.
Idéale pour les vacances car proche de l'aéroport et bien desservie par les axes autoroutiers, la propriété fera tout aussi bien une résidence principale permettant de profiter tout au long de l'année de son charme désuet dans une quiétude inaltérable.

295 000 €
Les prix indiqués incluent nos honoraires de négociation.

Référence 100461

Surface cadastrale 1002 m2
Surface du bâtiment principal 140 m2
Surface des dépendances 150 m2

 

 Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Responsable régional
Parc Naturel Du Pilat Et Ouest Isère

Florence Granier       +33 1 42 84 80 85


contacter

Mes favoris

Partager

envoyer à un ami Pinterest twitter Facebook Google Plus

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.


E-carte


Envoyer


En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. OK En savoir plus