Aux portes de Caen, une propriété du 18ème siècle
dans un parc arboré clos de hauts murs

Situation

Dans la région de la Plaine de Caen, en Basse Normandie, à 240 kilomètres de Paris et à peine dix kilomètres de la porte de Caen.
Les accès depuis Paris, Rennes ou le Mont St Michel sont faciles grâce aux autoroutes A13-A84. La gare la plus proche est à 15mn direction Paris St Lazare. Les aéroports de Caen-Carpiquet à 10mn ou Deauville à 1h desservent Paris Orly, Lyon ou Nice. La maison est à l'écart d'un bourg et aux portes d'une grande ville, entre mer et ville, dans une campagne paisible où serpente un cours d'eau. Commerces, écoles et collèges à portée de main, les lycées et les facultés sont à Caen.

Description

La propriété est close de hauts murs et son parc de près de 8000m² est bordé sur un de ses quatre côtés par un cours d'eau qui rejoint une rivière, la Seulles, pour se jeter dans la mer à Courseulles. Le terrain légèrement vallonné et boisé forme un écrin paysager. Sur la partie haute de la propriété, le mur d'enceinte en maçonnerie de pierre calcaire, est percé d'un portail donnant sur une petite voie publique. Partout, des allées ombragées sillonnent le parc entre logis et dépendances pour mener au ruisseau.

La maison

Le bâtiment est de plan rectangulaire avec des façades en maçonnerie de plaquette de pierre enduite et pierre de taille en modénature. Sa surface habitable est de 320 m² environ répartis sur trois niveaux. Les ouvertures s’alignent sur un plan vertical. La façade sud est soulignée d'une large terrasse ceinte de balustres en pierre de Caen accessible par un escalier aux marches bordées de tête de lion ou taureau. Toiture en tuile plate de Bavent percée de lucarnes à capucine.


Rez-de-chaussée
L'entrée principale dessert un double salon-réception de 65m² environ et une salle à manger avec une cuisine en pignon nord. L'entrée de service permettant d'y accéder rapidement mène vers le portail du parc. Toutes les pièces ont un éclairage naturel traversant. Des sols d'origine ont été conservés : parquet dans les pièces de réception et pavés de ciment dans la cuisine. L'escalier dans l'entrée mène aux deux étages. Marches en bois recouvertes de moquette avec rampe en bois travaillé. La salle à manger révèle un plafond à solives apparentes et des tableaux de fenêtres en boiseries vernies ornés de sculptures, comme le manteau de la cheminée où des angelots couvent des yeux un nid et ses œufs. Le salon installé dans le pignon ouest est réchauffé par une cheminée et s'ouvre par une large baie sur la terrasse exposée au sud.

Premier étage
Le palier distribue une chambre parentale avec une vaste salle de bain et un couloir de dégagement dessert deux très grandes chambres équipées chacune d'un lavabo, ce qui permet d'envisager l'installation de salles de bain individuelles. Un parquet en bois massif couvre le niveau, les murs sont tapissés et les plafonds sont peints.
Deuxième étage
Sous un faible rampant mais une bonne hauteur sous plafond sont aménagées deux vastes chambres séparées par le palier avec ses grands placards de rangement, un cabinet de toilette et une petite chambre desservie par un dégagement. Murs et plafonds sont peints, un parquet en bois recouvre tout l'étage. L'éclairage naturel est assuré par des fenêtres de toit et une lucarne à capucine.

Les dépendances

Il s'agit de trois bâtiments d'architecture régionale en maçonnerie de plaquettes de calcaire jointoyées à la chaux et modénature en pierre de taille sous une toiture à deux pans en ardoise naturelle. Ils se dressent en léger retrait de la maison.
Le premier corps de bâtiment de 68m² environ est adossé au mur d'enceinte sur rue. Il abrite deux garages et une cave fermés par des grandes portes à battants. Grenier sur l'ensemble.
Une ancienne petite chapelle d'une surface de 18m² environ lui fait face. Aujourd'hui à usage de remise, elle date du temps où la demeure appartenait à un ecclésiastique.
D'anciennes latrines subsistent dans le parc, en sous-bois. D'une surface au sol de 10m² environ, elles sont adossées au mur d'enceinte nord et utilisées comme remise.

Ce que nous en pensons

Il faudra certes prévoir quelques travaux de rénovation pour rendre toute leur chaleur aux beaux volumes de la maison et s'approprier pleinement les lieux : les sanitaires et l'électricité notamment devront être revus. Moyennant quoi cette belle endormie a de quoi ravir toute une famille de citadins qui s'initieront aux charmes de la campagne en ville. Ici, rien de ce qui rend la vie facile n'est hors de portée ; tout ce qui la rend agréable est à deux pas. Mais pourquoi s'obliger à sortir de la propriété tant la quiétude qui règne dans son parc est séduisante, animée par l'eau claire du ruisseau qui frémit sous la brise ?

580 000 €
Les prix indiqués incluent nos honoraires de négociation.

Référence 724670

Surface cadastrale 7852 m2
Surface du bâtiment principal 325 m2
Surface des dépendances 96 m2

Responsable régional
Basse-normandie

Hélène Lainé       +33 1 42 84 80 85


contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest twitter Facebook Google Plus

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.


E-carte


Envoyer


En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. OK En savoir plus