A 10 mn de Deauville, au centre d'une petite cité historique,
manoir du 16è S. inscrit MH avec son parc et son jardin à la française

Situation

A 1h30 de Paris par l'A13.
A 10 minutes de Deauville ou Trouville et de leurs plages, aussi attrayantes que différentes.
A 10 minutes à pied de la gare SNCF située en centre-ville, ralliant Paris par la gare Saint-Lazare.
Dans une des rues les plus recherchées du quartier historique de cette cité synonyme de bon-vivre et d'authenticité, site incontournable du touristique régional.

Description

Dressée en ville et pourtant à l'abri des regards, la propriété ne montre extérieurement que sa façade sur rue.
Le haut portail faisant le lien entre le manoir et la dépendance s'ouvre sur un espace couvert de pelouse dans le U formé par les bâtiments de la propriété.
Un jardin à la française avec ses buis taillés et son dessin en croix sépare la demeure du parc arboré, entièrement clos, qui prolonge la propriété et permet de se promener dans les sous-bois en pleine ville.
La façade extérieure de la dépendance surplombe une des trois rivières qui traversent la ville en longeant le jardin sur sa longueur.

Le manoir

Datant du 16ème siècle et inscrit aux Monuments historiques, le manoir est disposé en L, avec des façades à pans de bois et hourdis en tuileaux recouvert de chaux sur deux niveaux.
Le pignon ouest est recouvert d'un essentage en ardoise naturelle.
La façade sur rue est en maçonnerie de brique rouge ou vernissée et pans de bois, comme l'étage en encorbellement sur le rez-de-chaussée.
Toiture en tuiles plates de terre cuite ponctuée d'imposantes cheminées en brique. Des lucarnes à capucine éclairent les combles aménageables.
Les façades côté jardin sont en pans de bois, brique et pierres de taille de hauteur différente, rythmées par la toiture qui suit le mouvement. Le colombage qui souligne le plancher haut du rez-de-chaussée est typique de l'architecture locale.


Rez-de-chaussée
L'intérieur du manoir illustre comme un livre ouvert les méthodes de construction du 16ème siècle, avec ses plafonds à solives et poutres maîtresses posées sur des poteaux massifs de charpente, visibles également à l'extérieur sur les façades à pans de bois.
En contraste avec la chaleur du bois, la pierre de taille forme le mur du fond des salons où les marques des ciseaux du tailleur de pierre sont encore bien visibles.
Les sols sont en tomettes de terre cuite patinées par les siècles.
Toutes les pièces ont des murs en colombage et pierre de taille et des cheminées massives sur des sols en tomette, sauf un salon feutré à lambris hauts et parquet au point de Hongrie que réchauffe une cheminée Louis XV.
Le corps principal qui longe la rue abrite un vaste bureau-bibliothèque, un long espace de rangement où se trouve la chaudière, ainsi qu'une salle de manger avec sa cuisine séparée s'ouvrant à la hauteur du portail.
Une petite salle à manger contemple le jardin.
Partant de l'entrée, l'escalier aux marches de pierre qui monte jusqu'aux combles en passant par l'étage des chambres forme le trait d'union avec l'aile qui abrite les quatre salons en enfilade.
Premier étage
Le palier de l'escalier principal distribue cinq chambres et des pièces d'eau.
Dans le corps principal, trois chambres lumineuses.
La première, qui s'ouvre par une double-porte, affiche des volumes de chambre de maître. Son plafond est en plâtre sur des murs tendus de tissus et un parquet en bois massif à bâtons rompus. Une cheminée fait face à la tête de lit, la pièce est équipée d'un placard double très profond et d'un cabinet de toilette avec fenêtre.
La seconde chambre est revêtue de panneaux muraux en boiserie dans lesquels se logent des portes dérobées ouvrant sur la penderie ou la salle de bain. Cheminée et trumeau en pierre d'époque Louis XIV, parquet en bois massif.
Le couloir distribue une salle de douche avec toilettes et vue sur le jardin avant d'arriver à une troisième chambre adossée à la seconde.
Le palier de l'étage s'ouvre également sur un couloir de dégagement desservant deux chambres, une salle de bain et une buanderie, l'ensemble disposé au-dessus des salons en enfilade dans l'aile du manoir qui s'ouvre sur le jardin.
L'une des chambres aux boiseries en bois clair intègre une cheminée et une alcôve.
La dernière pièce est une chambre de maître à solives apparentes sous une belle hauteur de plafond. Sa cheminée au trumeau à miroir est placée entre deux placards à doubles portes vernissées qui masquent un point d'eau et l'escalier d'accès vers la salle de bain.
A l'opposé, de hautes portes vernissées en rappel des placards.
Après la salle de bain et la buanderie s'étend un espace non exploité avec un escalier dérobé qui descend dans le petit salon d'hiver.
Combles
Accessibles par l'escalier principal, leur charpente monumentale abrite une surface à aménager dont les volumes généreux sont éclairés par des lucarnes à capucine.

La dépendance

Ces anciennes étables ou écuries sont flanquées d'un ancien logement de gardien sur deux niveaux, à restaurer entièrement.


Bâtiment de dépendances
Il rassemble en enfilade un cellier avec cave à vin, un bûcher, un atelier et un garage et se termine par le petit logement. Le grenier qui le prolonge couvre l'ensemble de l'atelier jusqu'à la cave à vin. Accessible par des lucarnes, il offre de beaux volumes à aménager.
Maison de gardien
Son rez-de-chaussée est occupé par une pièce à de séjour éclairée par deux fenêtres donnant sur la rue et la rivière, deux chambres se trouvent à l'étage. L'ensemble, qui nécessitera d'importants travaux d'aménagement, pourrait être agrandi en empiétant sur le grenier.

Le pigeonnier

Le bâtiment désaffecté bien qu'entièrement restauré est en maçonnerie de briques rouges, avec deux portes en bois ajouré sous une toiture à deux pans en tuiles plate de terre cuite.
Le fronton de la façade principale est ciselé d'ornements floraux.

Le parc

Il se décline en trois ambiances très différentes. Au premier plan, la pelouse souligne le manoir et sa dépendance. Puis, entre deux murets de brique rouge, une barrière en ferronnerie s'ouvre sur un jardin à la française dont les allées bordées de buis forment une croix entre des parterres de pelouse agrémentés de vivaces ou de pommiers. Au fond de la propriété se trouve un majestueux chêne rouge.
L'ensemble est entièrement clos et exclut tout vis à vis.

Ce que nous en pensons

Que de charmes réunis entre les murs de cette demeure, citée comme la plus ancienne de la ville. Dès la porte d'entrée poussée, l'atmosphère qui y règne s'empare du visiteur par son émouvante authenticité : ainsi les sols en tomettes de terre cuite patinées par les siècles ont-ils dû voir passer tout ce que l'homme a inventé en matière de souliers, depuis les chausses jusqu'aux baskets. Les recoins du jardin comme ceux du manoir surprendront le visiteur par leur diversité, d'autant que son architecture et ses matériaux d'origine ont été scrupuleusement conservés par les hôtes actuels, qui aiment simplement la maison pour ce qu'elle a toujours été. La protection du bâtiment au titre des Monuments historiques permettra à leurs successeurs de poursuivre dans cette voie et d'aménager à leur tour leur coin de campagne dans cette ville joyeuse en toutes saisons, proche et pourtant si éloignée du tumulte de ses voisines balnéaires.

750 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barème d'Honoraires

Barème d'honoraires
au 1er Avril 2017

Ventes d'immeubles

À Paris et en Ile-de-France
Prix de vente au-delà de 600 000 euros       5% TTC*
Prix de vente de 400 000 à 600 000 euros   6% TTC*
Prix de vente de 200 000 À 400 000 euros   7% TTC*
Prix de vente jusqu'à 200 000 euros             9% TTC*
Honoraires à la charge du Vendeur

En Province
Prix de vente au-delà de 500 000 euros       6% TTC*
Prix de vente jusqu'à 500 000 euros   30 000 Euros TTC* (forfait)
Honoraires à la charge du Vendeur

Expertise

Avis de valeur simple : 1 500 Euros TTC*
Avis de valeur argumenté à partir de 2 500 Euros TTC*
Expertise à partir de 3000 Euros TTC*
Les tarifs des avis de valeurs argumentés et des expertises sont communiqués sur devis personnalisé établis respectivement sur la base d’un taux horaire moyen de :
Avis de valeur argumenté : 60 Euros TTC*
Expertise : 80 Euros TTC*

   

*TTC : TVA incluse au taux de 20 %

Référence 507886

Surface cadastrale 2500 m2
Surface du bâtiment principal 609 m2
Surface des dépendances 280 m2

Responsable régional
Basse-normandie

Hélène Lainé       +33 1 42 84 80 85


contacter

Mes favoris

Partager

envoyer à un ami Pinterest twitter Facebook Google Plus

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.


E-carte


Envoyer


En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. OK En savoir plus