Dans le Pays d’Auge, à 30 km de la côte Fleurie, sur un terrain de plus de 8 ha,
un manoir des 15ème et 16ème siècles, et ses dépendances, surveille un vallon
Cambremer, CALVADOS basse-normandie 14340 FR

Situation

Dans une région réputée pour son architecture typique, sa gastronomie et ses fromages, la propriété se situe à 210 km de Paris par l’autoroute A13 et 30 km de la côte Fleurie et ses villes de villégiature. Lisieux, avec toutes les infrastructures utiles d'une ville de vingt mille habitants, est à 10 km. Sa gare permet de rallier Paris en 1h45. Un village et ses commerces de proximité sont à 6 km.

Description

De la route, le chemin serpente entre les prés entourés de lices d'un grand haras. Il aboutit à une grille accolée à une maison en brique. La propriété est comme enchâssée au milieu d'herbages. Le manoir est encadré d'un côté par l’aplomb d'un vallon et sa vue est largement dégagée et, de l'autre, par des espaces enherbés qui bordent également un ancien pressoir. Une grange et une bergerie sont isolées au sein d'un champ.

Le manoir

D'un plan rectangulaire, le manoir est construit pour moitié en moellon de pierre et pour moitié en brique et pan de bois. Les angles des murs et l'encadrement des ouvertures sont en pierre de taille. De nombreuses baies percent les murs dont trois portes. La toiture à quatre pentes est de tuile plate. Elle est percée de deux lucarnes dont une géminée qui surmonte sa pareille insérée dans les pans de bois.


Rez-de-chaussée
A ce niveau, le sol est pavé de carreaux de terre cuite anciens. Les poutres et solives sont apparentes ainsi que, parfois, les colombages. Les murs sont peints de couleurs chaudes.
Une porte vitrée ouvre sur un vestibule. Des toilettes sont logées sous l'escalier en bois. La porte d'entrée du salon fait face à une cheminée. En pierre de taille avec un linteau en bois, sa hotte droite s'étire sur toute la hauteur de la pièce. Les piedroits sont en forme de demi-colonne engagée et les corbeaux sont décorés d'une sculpture en forme de blason. Deux grandes baies à petits carreaux et deux petites baies éclairent cette pièce. Par ailleurs, une porte vitrée à côté de la cheminée ouvre sur une terrasse. Elle est bordée par un muret de moellons doublé d'une charmille, en surplomb du vallon.
A l'opposé du salon, la cuisine, très vaste, est une pièce accueillante : les éléments en chêne clair massif sont installés sur la longueur d'un petit côté et en retour d'angle. Une grande bibliothèque habille un mur. La lumière est apportée par de nombreuses ouvertures dont une porte fermière.
Premier étage
Le sol est parqueté de chêne clair. Le palier dessert d'un côté la chambre principale. Poutres et solives sont apparentes et une cheminée en pierre de taille et brique est encadrée par de grands placards en chêne. De l'autre côté, le couloir est éclairé par deux baies. En face, le mur est habillé de larges lames de chêne modernes qui dissimulent des placards et deux ouvertures vers une chambre et une grande salle de bains et toilettes. A l'extrémité du couloir, une ancienne porte vitrée en chêne, plus sombre, ouvre sur une petite lingerie.
Deuxième étage
Deux petits paliers, décalés par une marche, séparent les deux chambres. Éclairées par des lucarnes, elles sont sous combles et les fermes ont été laissées apparentes. Un porte sur un des deux paliers ouvre sur une salle de douche et toilettes.

Les dépendances

Ce sont quatre bâtiments disséminés sur la propriété.
Construits en brique, moellon de pierre et colombages, leurs toits sont recouverts d'ardoise. A l'entrée de la propriété, une bâtisse en brique et colombages servait autrefois de remise pour les voitures. Une ancienne grange a été bâtie au milieu d'un pré et une bergerie en bordure d'un autre. Plus proche du manoir, l'ancien pressoir épouse la légère dénivellation du terrain. Tout en longueur, il semble constitué de plusieurs entités construites en enfilade.
Ces dépendances représentent un bâti d'environ 450 m² à restaurer.


Prairies
La propriété est à flanc de vallon. Le manoir et le pressoir sont entourés de vastes espaces enherbés. Un chemin empierré, qui serpente dans un premier temps sous une allée de platanes, permet d'accéder au manoir et, plus loin, au pressoir. Des prairies et leurs dépendances les encerclent.

Ce que nous en pensons

Si le charme du bocage du Pays d'Auge est indéniable, il est encore ici rehaussé par son côté vallonné. La propriété est en position dominante. La vue est dégagée sur des herbages et des bosquets. Isolés et loin des regards, le manoir et ses dépendances sont ensemble mais séparés. La restauration du manoir est particulièrement aboutie. Le potentiel de ses annexes est avéré. La propriété est à l'abri du monde mais à un jet de pierre de la civilisation. En ce lieu, le repos sera certain et la sérénité toujours présente.

899 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barème d'Honoraires

Référence 314443

Surface cadastrale 8 ha 15 a 64 ca
Surface du bâtiment principal 175 m2
Surface des dépendances 450 m2
Nombre de chambres 4

Responsable régional
Caen et sa région


Yann Campion +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest linkedin Facebook

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus