manoirs à vendre - calvados - dans le pays d'auge

Calvados, pays d'Auge, un manoir du 17ème S.
et ses dépendances inscrit MH sur environ 5 hectares de prés et pommeraie

Situation

A 2h30 heures des portes de Paris et 40mn de Caen.
La gare de Mézidon à 15mn ou celle de Lisieux à 25mn et leurs commerces mais les plus proches sont à 5mn à Saint Pierre-sur-Dives, ville moyenne très dynamique autour de ses marchés et brocantes ancestraux avec écoles, médecins et cinéma.
Dans un petit hameau, face à l'horizon formé de champs à perte de vue.

Description

En plein cœur du pays d’Auge, lieu depuis toujours apprécié pour ses paysages vallonnés, ses petits cours d’eau, ses forêts, ses champs multicolores, mais aussi ses haras et ses manoirs.
Dans un village préservé et sur un site protégé autour de l'église, la propriété abreuvée de soleil et légèrement à flanc de colline, a une vue panoramique sans obstacle sur toute la région.
Le Manoir et ses dépendances ISMH en cour carrée avec son jardin d'agrément. A l'arrière du Manoir, un parc paysagé et un grand verger planté de pommes classé AOC.

Le Manoir du 17ème S.

L’histoire du manoir est assez floue et l’on ignore s’il fut construit sur l’emplacement d’un ancien château ou si ses matériaux proviennent d’un autre manoir détruit.
On sait toutefois que le corps central a été édifié au 17ème S. et les ailes au 18ème S. sur le modèle d'une orangerie avec des fenêtres hautes et cintrées.
L’élargissement du corps central a été nécessaire à l'arrière pour y dresser un escalier desservant les chambres et une des ailes.
Le logis dominait une cour de ferme où les communs s’alignent en deux ensembles : l’écurie et l’étable d'une part ; le pressoir et la charreterie d'autre part. Ils ont en partie été réaménagés sur les vingt dernières années.
Après de lourds travaux de remaniement de terre végétale, la cour de ferme est devenue un somptueux jardin d’agrément aux parterres de buis et magnifiquement fleurie de rosiers.
La construction est d’architecture normande classique. L’entre-colombage de la façade avant est en tuileau travaillé de motifs. La façade de l’aile gauche est en brique. L’ensemble est percé de hautes et larges baies à arc en plein cintre.
La toiture est recouverte de petites tuiles terre cuite, flanquée de quatre cheminées en briques et percée de lucarnes à croupe débordante sur toute la façade avant.


Rez-de-chaussée
L’entrée avec vestiaire dessert, en face, un salon avec cheminée en pierre de Caen. Il ouvre sur une
salle d’eau, une cuisine et une salle à manger, qui sont dans l’aile droite du Manoir.
A droite de l’entrée, un petit salon qui donne sur un autre salon de musique au sol à damier de marbre gris et blanc d’époque Régence.
Dans l’aile gauche, un bureau avec des boiseries et plafond du 18èmeS. puis une salle de réception avec cheminée. Sols sont en tomettes anciennes terre cuite.

Premier étage
Dans l’aile droite, un escalier 18ème S. part près de la cuisine et dessert un palier, une salle de bains et une grande chambre.Belles hauteurs sous plafond et éclairée par la lumière provenant des fenêtres hautes à cintre.
L’escalier de l’entrée mène à une galerie qui dessert deux chambres et salle de bains.
Dans l’aile gauche, un appartement composé d'un salon, d'un vestibule, de trois chambres et une salle de bains.
Les sols sont en parquet bois massif sous des murs revêtus ou peints et plafonds à solives apparentes.

Combles
L'escalier principal se continue dans les combles. En partie en grenier aménageable et deux chambrettes lumineuses avec une vue sur la vallée par les lucarnes.

Les dépendances ISMH

Les quatre communs dont l'ancien pressoir avec la presse toujours en place sont construits en colombage et brique sur un soubassement en pierre.
Leurs toitures sont en tuiles plates de pays percées de lucarnes.
Ces dépendances sont à usage de lingerie, de garage, d’atelier, local technique pour le chauffage et possèdent chacun un grenier.
Un lavoir du 17ème S. avec toiture en petites tuiles est alimenté par les drainages effectués autour du manoir qui reprennent les eaux pluviales.

Ce que nous en pensons

La cour carrée, les communs en colombage, les pommiers et la vue sur le pays d’Auge composent un très bel ensemble voulu comme un cadre de vie harmonieux et les amateurs de chevaux pourront lui rendre son statut de haras.
Malgré son âge, le manoir est en très bon état et des travaux récents préservent les futurs occupants des mauvaises surprises. La grande surface habitable et la disposition des pièces en font un bel espace de réception même s’il autorise des ambiances plus intimes dans les replis de ses vieilles boiseries. Quant au coquet jardin et aux vastes pelouses, il n’est meilleur observatoire de la fécondité de ces terres enviées.

1 260 000 € Honoraires de négociation inclus
1 200 000 € Honoraires exclus
Honoraires de 5% TTC à la charge de l'acquéreur


Voir le Barème d'Honoraires

Barème d'honoraires
au 1er Avril 2017

Ventes d'immeubles

À Paris et en Ile-de-France
Prix de vente au-delà de 600 000 euros       5% TTC*
Prix de vente de 400 000 à 600 000 euros   6% TTC*
Prix de vente de 200 000 À 400 000 euros   7% TTC*
Prix de vente jusqu'à 200 000 euros             9% TTC*
Honoraires à la charge du Vendeur

En Province
Prix de vente au-delà de 500 000 euros       6% TTC*
Prix de vente jusqu'à 500 000 euros   30 000 Euros TTC* (forfait)
Honoraires à la charge du Vendeur

Expertise

Avis de valeur argumenté : 1 800 Euros TTC*
Expertise à partir de 2 400 Euros TTC*
Les tarifs des expertises sont communiqués sur devis personnalisé établi sur la base d’un taux horaire moyen de 120 Euros TTC*

   

*TTC : TVA incluse au taux de 20 %

Référence 947716

Surface cadastrale 5 ha
Surface du bâtiment principal 534 m2
Surface des dépendances 700 m2

 

 Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Responsable régional
Haute-normandie

Marie Merien       +33 1 42 84 80 85


contacter

Mes favoris

Partager

envoyer à un ami Pinterest twitter Facebook Google Plus

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.


E-carte

Envoyer


En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. OK En savoir plus