A moins de deux heures de Paris, sur 56 ha,
un manoir du 18e s. et ses écuries
Bourges, CHER centre-val-de-loire 18000 FR

Situation

La propriété est aux abords d'une ville d'eau traversée par le canal du Berry, entourée d'une forêt domaniale à la frontière entre la Sologne et le Berry, desservie par trois autoroutes, l'A20, l'A71 et l'A85, qui la mettent à moins de deux heures de Paris. Une gare permet de rallier la capitale aussi par le train.

Description

Une allée bordée d'arbres, se détachant d'une petite route, conduit au logis situé face à un bassin d'agrément et près d'un espace de stationnement des véhicules. L'ensemble des bâtiments est entouré d'une palissade à cause de la présence de chevaux qui broutent l'herbe paisiblement. Deux entrées dans le logis sont possibles. La principale exige de franchir d'abord un portail en fer forgé. Une seconde, protégée par un auvent, se fait directement dans la cuisine. Non loin se trouve la chapelle. Tout autour se déploie un domaine de 56 ha dont 35 de bois et 20 de jardin et prairies.
Le manoir est flanqué de deux tours, celle d'un pigeonnier et celle d'un escalier de bois desservant les deux étages. Les impératifs de sécurité de l'époque des Guerres de religion ont abouti à ce que toutes les ouvertures soient sur une cour entourée de murs de l'autre côté desquels la cour du logis abrite des jardins de buis et rosiers.
Les écuries réunissent 17 boxes. Les installations équestres comprennent aussi un manège couvert, une carrière, un hangar et un logement pour le personnel. Une petite habitation est excentrée juste à côté.

Le manoir

Deux accès, l'un par la cuisine et le second par une ouverture en fer forgé à double battant. La cour intérieure est décorée de buis avec un sol pavé sur une bonne largeur en partant de l'édifice : l'ambiance, intime et sereine, est celle d'un hôtel particulier.
L'édifice est bâti sur caves et s'élève sur trois niveaux, une tour abritant l'escalier de bois en vis. Les façades sont percées de lucarnes passantes à encadrement de pierre et de larges fenêtres. Les bâtiments de la cour voisine, face au manoir, ont quant à eux été construits en grande partie au 19e s.
La demeure est entièrement coiffée d'une charpente en chêne qui porte un toit d'ardoise. Elle affiche une bonne tenue générale et ses éléments architecturaux sont bien conservés.


Rez-de-chaussée
La porte d'entrée principale s'ouvre côté cour intérieure. Ce niveau abrite les pièces de réception dont chacune arbore une superbe cheminée. Toutes sont éclairées par de larges ouvertures, leur sol est dallé de carreaux de terre cuite, les portes sont parfaitement conservées et entretenues, les placards sont vastes et les ferronneries et ferrures sont d'origine. Un petit escalier de chêne en vis mène aux étages supérieurs.

Premier étage
Il compte trois chambres d'un bon niveau de confort, dont une avec salle de bains et toilettes.
Deuxième étage
Ce niveau est également occupé par deux chambres avec salles de bains et toilettes.

Le logement de gardien

Il est situé juste à l'entrée de la propriété.

La second logis

Il dispose d'une première entrée indépendante du manoir et d'une seconde à travers des grilles d'une belle hauteur en fer forgé sur le parking. Un couloir conduit vers les chambres et la salle de douches, puis vers une salle de réception lumineuse et vers la cuisine. Les combles sont aménageables.

Les écuries

Elles comprennent 16 boxes et 1 boxe pour poulinière. Manège couvert. La disposition des installations - boxes, remise, sellerie, dépôts de grains, foin, paille et cours de préparation -, est fonctionnelle. Les prés et carrières sont à quelques pas. La carrière en sable équestre est praticable toute l'année, ses dimensions permettant de travailler confortablement à l'obstacle sur des lignes.

Ce que nous en pensons

Grâce à la position dominante des bâtiments, la vue plonge sur la vallée et les bois. Tout est fait pour les chevaux dans le vaste domaine. Les installations accueilleraient aussi bien une école d'équitation que les montures de cavaliers qui seraient simplement hébergés dans le manoir, le logis et la maison de gardien avec les dizaines d'hectares du domaine pour multiplier les promenades. La construction de l'habitation principale remonte au 16e s. Ici le grand air, l'exercice physique, la contemplation de la nature ont une profondeur historique.

1 260 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barême d'Honoraires

Référence 880689

Surface cadastrale 56 ha 17 a 67 ca
Surface du bâtiment principal 300 m2

Responsable régional
Sancerrois et Champagne Berrichonne


Nelly Parisot       +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest twitter Facebook Google Plus

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. OK En savoir plus