À 80 km de Paris, en Haute-Normandie,
un manoir du 16e siècle et son corps de ferme classé MH

Situation

La propriété domine la campagne d'une petite commune de l'Eure d'environ 300 habitants. Les petits commerces de proximité se situent dans le premier bourg à deux kilomètres.
La première ville avec gare SNCF est à 15 km. La capitale se rejoint par les nationales 14 et 15 en 75km.

Description

L'accès se fait par la route principale du village. On pénètre dans une vaste cour carrée. Le manoir se situe sur la gauche et surplombe des dépendances importantes, en face, sur sa gauche et sa droite.
La campagne s'étend sur l'arrière de ces bâtiments.
Les dépendances sont constituées de cinq vastes bâtiments en pierre à usage agricole, sur deux étages, anciennement écuries, étable, bergerie, pressoir, charreterie. Une partie pourrait être
restaurée à usage d'habitation. Le terrain, divisé en jardins d'agrément et prés pour animaux, est d'une contenance d’environ 4 ha. Un potager clos de mur, se situe sur l'arrière du Manoir.

Le Manoir

Daté de 1542, ce manoir seigneurial a été construit pendant la seconde moitié du règne de François 1er dans le troisième tiers du 16èS, et sera classé Monument Historique en 1933. L'église qui jouxtait le manoir a été vendue puis démolie en 1886.
Le logis en pierre calcaire fossilifère, est percé de baies encadrées de pierre de Vernon. De plan
rectangulaire, il est flanqué aux extrémités de sa façade ouest, de deux tours. L'une, coiffée d'une
toiture en poivrière a été arasée et n'atteint que le premier étage. L'autre, plus modeste, est en
encorbellement, et coiffée identiquement. Le toit est recouvert d'ardoise.
Fenêtres à meneaux, frontons, losanges, couronnes, fines moulures, petits créneaux, écussons; autant d'éléments qui décorent la façade, prouvent son origine et racontent l'histoire du lieu.
Les remaniements n'ont fort heureusement pas touché aux pilastres qui encadrent toutes les baies. Ils reposent au sol sur de petits socles et sont ornés de losanges ou de couronnes.
La porte principale est précédée de quelques marches. Elles est en arc surbaissé, surmontée d'un
fronton triangulaire au-dessus duquel sont percés deux petits oculi .
L'effort décoratif du constructeur se manifeste depuis l'ordonnance régulière des pilastres, coupés par un bandeau à mi-hauteur de la façade, jusqu'aux denticules et aux fines moulures de l'encorbellement de la tourelle.
On le retrouve encore dans le sommet de la cheminée, orné de petits créneaux et dans le rampant à crochets de l'un des pignons.
Étonnantes caves voûtées en berceaux et en croisée d'ogive, ponctuées de puissants piliers sont la preuve d'une construction antérieure à cet endroit.
Les intérieurs, également très intéressants, ont été l'objet d'aménagements dans leur partie sud, qui a défaut d'avoir respecté l'esprit du lieu, lui ont apporté un confort certain, en lui conservant cependant de nombreux éléments de décor.
Le vestibule auquel donne accès la porte principale a conservé l'essentiel de sa décoration. On y voit des arcatures en plein cintre soutenues par des chapiteaux. Une de ses portes est ornée des armoiries, probablement celles du propriétaire qui a fait édifier la demeure.
Une partie reste à aménager, qui recèle également des éléments remarquables. L’ensemble représente environ 500m2 dont 200m2 restaurés et habitables.


Rez-de-chaussée
Une entrée au sol en pierre de Vernon avec banc de garde, une réception avec cheminée et sol en pierre, un bureau dans une tourelle.
Les pièces de réception sont surmontées de plafonds ornés de poutraisons. Un escalier à vis, surmonté d'un bas relief d'origine, resté dans son jus, à l'accès condamné mène aux caves du 13èS.
Un salon avec cheminée suspendue et avec pour ces deux pièces un sol en tomettes, une vaste cuisine au sol carrelé, avec accès extérieur sur la partie arrière du manoir, une laverie, une salle de douche et des toilettes.
Premier étage
Cinq chambres dont une avec cheminée, une salle de bains, une pièce palière, un cabinet de toilettes. Les sols sont recouverts de parquet en chêne.
La partie entièrement à restaurer
comporte une grande salle sur deux niveaux, un grenier entièrement à restaurer et un escalier à berceau rampant. Des travées voûtées en croisées d'ogive, dont des clefs présentent un écusson dans un médaillon. Des niches à coquilles encadrent deux petites fenêtres qui éclairent l'escalier.

Deuxième étage
Entièrement à restaurer. Surface d'environ 200 m2 .
L'autre partie du manoir sur deux niveaux, d'une surface d'environ 300m2 est aussi entièrement à restaurer.
Sous-sol
De beaux éléments restés dans leur jus.

Les dépendances

Vastes dépendances de chaque côté de la cour d'honneur d'une surface d'environ 1500M2.
Une partie ancien logis pourrait être restauré en habitation.

Ce que nous en pensons

Depuis longtemps devenu logis de ferme, le manoir reste un élément important du patrimoine régional. Son importance architecturale et la surface développée par l'ensemble, ouvrent la possibilité à de nombreux projets. Projet ambitieux certes, mais compte tenu qu'une partie est habitable, seul le temps restera «maître d'oeuvre».

780 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barème d'Honoraires

Barème d'honoraires
au 1er Avril 2017

Ventes d'immeubles

À Paris et en Ile-de-France
Prix de vente au-delà de 600 000 euros       5% TTC*
Prix de vente de 400 000 à 600 000 euros   6% TTC*
Prix de vente de 200 000 À 400 000 euros   7% TTC*
Prix de vente jusqu'à 200 000 euros             9% TTC*
Honoraires à la charge du Vendeur

En Province
Prix de vente au-delà de 500 000 euros       6% TTC*
Prix de vente jusqu'à 500 000 euros   30 000 Euros TTC* (forfait)
Honoraires à la charge du Vendeur

Expertise

Avis de valeur argumenté : 1 800 Euros TTC*
Expertise à partir de 2 400 Euros TTC*
Les tarifs des expertises sont communiqués sur devis personnalisé établi sur la base d’un taux horaire moyen de 120 Euros TTC*

   

*TTC : TVA incluse au taux de 20 %

Référence 957503

Surface cadastrale 2 ha 24 a
Surface du bâtiment principal environ 600 m2
Surface des dépendances 1500 m2

Responsable régional
Haute-normandie

Marie Merien       +33 1 42 84 80 85


contacter

Mes favoris

Partager

envoyer à un ami Pinterest twitter Facebook Google Plus

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.


E-carte

Envoyer


En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. OK En savoir plus