manoirs à vendre - meuse - lorraine

A 45 minutes du Luxembourg,
un élégant manoir avec vue dominante sur les pâturages

Metz, MEUSE lorraine 57000 FR
Lorraine

Situation

A 3h30 de Paris par l'autoroute A4 et 2h30 de Bruxelles. Metz est à 1h, Luxembourg et son aéroport international à seulement 45 minutes.
Vieille terre de contact entre l'Europe germanique et l'Europe latine, le haut pays lorrain fut longuement disputé. Le roi de France y fera installer par Vauban, pour consolider sa frontière, un glacis de citadelles et garnisons, ancêtre de la ligne Maginot, qui marquera ainsi durablement le paysage verdoyant et bosselé.
Jadis très prospère grâce aux industries du cuir et du drap, le village conserve un nombre peu courant de maisons à façade des 16ème et 17ème s.

Description

Une haie de tilleuls et une grille élevée séparent la propriété d'une petite rue peu fréquentée et au voisinage discret.
L'ensemble date probablement en partie de la Renaissance.
Bâtie sur l'enceinte et les fortifications de 1270 de l'ancien château du village, détruit par Louis XIV, la propriété se compose d'un manoir précédé d'une écurie côté cour, d'une grange et d'un bûcher à l'arrière.
Le jardin, en contrebas, aménagé en terrasses, tire avantage de ce qui a subsisté de l'architecture militaire, avec ses courtines et chemins de ronde, sa tour d'angle et son chenil. L'ensemble est admirablement mis en scène, taillé et fleuri tel un jardin romantique et bénéficie d'une protection ISMH pour ses éléments maçonnés.

LE MANOIR

Plusieurs époques jalonnent l'histoire de la construction de cet édifice. Bâti en pierre locale de couleur jaune-ocre, sur deux niveaux au-dessus de caves et avec des greniers sous une couverture d'ardoises et tuiles en excellent état.
Côté vallée, à l'angle de la terrasse, une tour carrée à pans coupés sur trois niveaux troue le ciel d'un toit pyramidal dont la pente des versants s'adoucit vers le bas. A l'autre extrémité de cette façade, un pavillon rectangulaire, édifié au 19ème s., en pierre meulière et briques, vient rappeler un motif de tour avec une idée de symétrie. Dans sa toiture : une lucarne ouvragée en zinc.
Un balcon au garde-corps en fer forgé chantourné s'appuie sur trois consoles de pierre. A l'arrière du bâtiment, un ensemble de dépendances crée une petite cour intérieure avec terrasse pavée et paysagère pour les petits-déjeuners d'été.


Rez-de-chaussée
L'entrée principale s'effectue côté cour par une imposante porte en chêne avec heurtoir. Le chambranle mouluré d'époque Renaissance est surmonté par un blason et gravé en son linteau d'une inscription en allemand, marque du passage de l'empereur Guillaume II en ces lieux.
Une seconde porte, vitrée de petits carreaux, ouvre sur un long couloir central, au plancher de chêne, qui traverse le bâtiment et distribue toutes les pièces du rez-de-chaussée.
Deux pièces se font face côté cour : à gauche, un salon de télévision de 20 m2 avec bibliothèque et cheminée en marbre. La présence de vitraux aux fenêtres crée une ambiance intime et feutrée. A droite, le grand salon et ses 62 m2, contraste avec le premier par sa luminosité. Il est le résultat de l'intégration de la tour d'angle, ce qui lui donne une double exposition sur la vallée. Il a son accès direct depuis la terrasse. Sa cheminée en pierre du 17ème s. est surmontée d'un trumeau représentant une scène de chasse, activité très prisée dans la région. Le sol est un plancher de chêne.
Il communique par une petite porte en chêne patinée, comme un passage secret, avec la salle à manger. Celle-ci allie sobriété et élégance avec ses lambris de chêne assortis au plancher. Une porte-fenêtre donne sur le balcon d'où la vallée s'offre à la vue.
En face, dans le couloir, un escalier en chêne à rampe de fer forgé mène aux étages et précède la cuisine et son office. Pièce maîtresse de toute bonne maison de famille, la cuisine satisfait toutes les exigences : 23 m2, sol en tomettes octogonales, pierre à eau, faïences murales anciennes, pompe à eau et buffet deux-corps.
L'office est habillé de grands placards et permet l'accès aux caves voûtées ainsi qu'à la cour intérieure.
Au fond du couloir, les toilettes et une petite chambre dite "de bonne" avec un lavabo et une douche sont précédées d'un bureau qui a conservé sa grande cheminée en pierre sur un plancher de chêne à lames larges et tomettes.
Premier étage
L'escalier débouche sur un couloir en L qui distribue huit chambres (de 20 à 43 m2) avec salle de bain et toilettes privatives.
Leur décor est élégant, elles sont spacieuses et lumineuses, sur plancher. Les cheminées, de marbre pour la plupart (18ème ou 19ème s.), sont toutes différentes. L'une d'elles, monumentale, en pierre, Renaissance, décore une pièce dont les vitraux représentent les blasons du Luxembourg et du duché de Bar. Le plafond à la française est décoré de croix de Lorraine et de fleurs de lys.
Une autre chambre est d'esprit plus romantique avec ses toiles de Jouy et son lit à baldaquin. Une troisième, particulièrement lumineuse, placée dans la tour, jouit d'une double exposition et d'une vue dont il doit être difficile de se lasser sur la campagne environnante. Partout, le souci du détail et du confort s'est notamment manifesté par l'emploi de matériaux de qualité.
Deuxième étage
Ce niveau, d'environ 172 m2, comprend une grande salle de jeux lumineuse sous fenêtres de toit, des pièces de stockage et des greniers.

LES ECURIES

Le bâtiment est accolé au manoir avec lequel il communique tout en possédant une entrée indépendante sous la forme d'une double porte charretière. L'accès se fait aussi par la sellerie qui reste fonctionnelle tandis que les autres pièces servent maintenant aux réceptions. Le plafond est haut. Les attelages ont roulé sur les dalles de pierre. Deux stalles et box à poulinière en chêne ont été mis en scène pour être transformés en salons occasionnels.

LES DEPENDANCES

Elles se composent de communs sur deux niveaux en pierre à l'arrière du manoir avec des garages au rez-de-chaussée accessibles directement depuis une autre rue perpendiculaire, ainsi que d'un bûcher et d'une buanderie pour une surface totale d'environ 200m2.

LE CHENIL ET LA TOUR D'ANGLE

Ces deux édifices se trouvent dans le jardin.
Le chenil en briques rouges, éclairé par des fenêtres en demi-lune, est d'un intérêt architectural certain.
La tour d'angle ISMH, carrée, est en pierre locale, elle a perdu sa vocation défensive : les amateurs de dîners aux chandelles au coin de sa cheminée de pierre le regrettent-ils ?

Ce que nous en pensons

Les vestiges de l'ancien château dans le jardin témoignent de la longue histoire des lieux. La pierre blonde habille les façades animées par de grandes baies. Les tours sont assez dissemblables pour éviter la monotonie, assez identiques pour conférer sa noblesse à l'ensemble. De la terrasse, à chaque fenêtre, et du balcon la tentation est forte de laisser son regard se perdre sur le spectacle des pâturages, des bois, du doux vallonnement de la campagne. Le manoir appartient à la même lignée depuis le 18ème s., propriété de famille par excellence. Il suffira de se laisser inspirer par lui, de l'écouter, de se laisser guider avec confiance, il sait faire...

850 000 € Honoraires de négociation inclus
802 000 € Honoraires exclus
Honoraires de 5.99% TTC à la charge de l'acquéreur


Voir le Barême d'Honoraires

Barème d'honoraires
au 1er Avril 2017

Ventes d'immeubles

À Paris et en Ile-de-France
Prix de vente au-delà de 600 000 euros       5% TTC*
Prix de vente de 400 000 à 600 000 euros   6% TTC*
Prix de vente de 200 000 À 400 000 euros   7% TTC*
Prix de vente jusqu'à 200 000 euros             9% TTC*
Honoraires à la charge du Vendeur

En Province
Prix de vente au-delà de 500 000 euros       6% TTC*
Prix de vente jusqu'à 500 000 euros   30 000 Euros TTC* (forfait)
Honoraires à la charge du Vendeur

Expertise

Avis de valeur argumenté : 1 800 Euros TTC*
Expertise à partir de 2 400 Euros TTC*
Les tarifs des expertises sont communiqués sur devis personnalisé établi sur la base d’un taux horaire moyen de 120 Euros TTC*

   

*TTC : TVA incluse au taux de 20 %

Référence 229383

Surface cadastrale 7050 m2
Surface du bâtiment principal 672 m2
Surface des dépendances 240 m2

 

 Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Responsable régional
Aube, Marne

Florence Fornara       +33 1 42 84 80 85


contacter

Mes favoris

Partager

envoyer à un ami Pinterest twitter Facebook Google Plus

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.


E-carte

Envoyer


En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. OK En savoir plus