A flanc de colline, au cœur de la campagne de l'Anjou,
manoir et ses dépendances avec jardin et domaine forestier de 50 ha.

Situation

Proche d'un petit village, dans une campagne bocagère vallonnée. A proximité de belles forêts domaniales et d'un golf. A moins d'une dizaine de kilomètres de deux petites cités de caractère disposant de tous les commerces et services. A une vingtaine de minutes environ de l'accès autoroutier A11 qui relie Paris en 2 h 30.

Description

Une longue allée d'accès traverse deux parcelles boisées, passe près du pignon est du manoir et dessert une cour encadrée sur trois côtés par les dépendances et ouverte sur la forêt. Au nord, une grange et un grand préau, au sud l'ancienne ferme, à l'ouest une grange, une ancienne étable et divers petits bâtiments, le dernier étant un colombier. Un garage et une écurie sont accolés au pignon est du manoir. L'accès à la demeure se fait à partir d'une porte piétonne située entre son pignon est et l'ancienne étable. Celle-ci donne sur un jardin en terrasse le long duquel se déploient la façade sud et l'entrée principale du manoir. Le jardin surplombe une prairie qui descend en pente douce vers un ruisseau et se prolonge par une charmille et une allée de tilleuls qui mènent au domaine forestier.

Le manoir

Le bâtiment est en pierre et moellons enduits à la chaux. Il comprend un rez-de chaussée, un premier étage et un second étage sous combles coiffé d'un toit d'ardoise à deux pentes. Il est surmonté d'un clocheton ouvert avec une cloche et une flèche ornée d'un croissant de lune prenant assise au centre du faîtage. Deux petites avancées carrées à toit plat sont disposées de chaque côté de sa façade sud. Les encadrements des ouvertures, les chaînages d'angles et les corniches sont en pierre de tuffeau. La porte d'entrée est encadrée par deux pilastres qui soutiennent un entablement.


Rez-de-chaussée
Le vestibule dessert le salon, la salle à manger, des toilettes et l'escalier en pierre en vis qui conduit aux deux étages. Son sol est en carreaux de terre cuite sous un plafond à la française. Le salon a un sol en carreaux de ciment, une cheminée en marbre et un mur en boiserie rehaussé de pilastres. Cette pièce donne accès à un petit salon au sol en carreaux de terre cuite sous des poutres apparentes, ainsi qu'à un petit bureau. Les deux dernières pièces ont une porte donnant directement sur le jardin. La salle à manger, avec son sol en carreaux de terre cuite et sa cheminée en pierre de tuffeau sous un plafond à la française, dessert la cuisine et un garage qui abrite la chaufferie.
Premier étage
Un couloir dessert cinq chambres, deux salles de bain avec toilettes et une petite pièce. L'une des chambres commande l'accès à une sixième pièce. Tout ce niveau est parqueté à l'anglaise ; deux chambres ont une cheminée.
Deuxième étage
Il se compose d'un grand grenier et d'une pièce. Le sol est en carreaux de terre cuite sur tout ce niveau.

Les dépendances

Elles sont situées autour de la cour et à l'arrière du manoir. Au nord, une ancienne étable est prolongée par un grand préau. Au sud se dresse l'ancienne ferme qui constitue aujourd'hui un logement d'environ 100 m². A l'ouest se trouvent une grange, une ancienne étable et plusieurs petits bâtiments dont un colombier coiffé d'un toit en pavillon. S'y ajoutent deux autres colombiers situés à proximité du manoir et également coiffés d'un toit en pavillon.

Le jardin

Il s'échelonne en terrasse devant le manoir et est délimité d'un côté par les dépendances, de l'autre par un muret construit en surplomb d'une prairie qui descend vers un ruisseau. Un parterre ovale en pelouse est entouré d'allées dont l'une dessert une loggia ainsi que de haies de buis taillées en topiaire. Cette partie se prolonge par une charmille et une allée de tilleuls enchâssées dans des buis également taillés en topiaire. A l’extrémité de cette allée, un petit portail ouvre sur le domaine forestier et un vieux chemin creux conduit au ruisseau.

Le domaine forestier

Il s'étend sur 47 ha et un plan de gestion a été établi en 2014. L'ensemble est essentiellement planté de pins laricio, pins maritimes, chênes rouvres, chênes rouges d'Amérique, châtaigniers, noyers communs et peupliers en futaie régulière, ainsi que de châtaigniers en taillis.

Ce que nous en pensons

La propriété, pétrie de lumière et de verdure, compose un cadre de vie privilégié en rapport étroit avec la nature. Sitôt qu'il franchit la longue allée d'accès, le visiteur est saisi par l’esthétique du jardin, son bel ordonnancement en pleine harmonie avec le paysage environnant, l’authenticité des dépendances et l'ambiance préservée du manoir, délicate combinaison qui semble ralentir la course du temps. Il n'empêche, les années passent et des travaux de restauration sont à prévoir. Ce ne serait que justice pour ce vibrant témoin du patrimoine angevin qui ne demande qu'à voir ravivée son intime élégance.

742 000 €
Les prix indiqués incluent nos honoraires de négociation.

Référence 648014

Surface cadastrale 50 ha 62 a 63 ca
Surface du bâtiment principal 250 m2
Surface des dépendances 350 m2

 

 Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Responsable régional
Anjou

Sylvain James       +33 1 42 84 80 85


contacter

Mes favoris

Partager

envoyer à un ami Pinterest twitter Facebook Google Plus

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.


E-carte


Envoyer


En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. OK En savoir plus