manoir à vendre près de saumur saumurois

En Anjou, aux abords d'un village et dans un parc de 2.6 ha,
un logis seigneurial dont l'origine remonte au 12ème s.
Saumur, MAINE-ET-LOIRE pays-de-loire 49400 FR

Situation

Le logis est à la lisière d'un village proche des bords de la Loire, à moins de 30 min de la ville de Saumur et à moins de trois quarts d'heure de celle d'Angers. Le village dispose de tous les commerces et services dont une gare sur la ligne entre les deux villes. Par le TGV, Angers est à moins d'une heure trente de Paris (une dizaine d'allers-retours par jour). L'accès à l'autoroute A 85 n'est pas éloigné.

Description

La rue d'accès, bordée sur un côté de peupliers, longe le parc et conduit à un premier portail d'entrée qui s'ouvre sur la cour des garages dans laquelle se trouve un second portail. Ce second portail donne accès à la maison de gardien, au manoir et aux dépendances. Les différents bâtiments s'ordonnent autour d'un jardin de buis et de pelouse qui fait face au manoir. Ils sont situés au milieu d'un parc qui s'étend sur plus de 2.6 ha.

Le manoir

D'abord église puis forteresse, le bâtiment actuel garde la trace de ses anciennes fonctions. En forme de U, il est composé d'un corps central et de deux ailes qui lui sont perpendiculaires et se font face. Le corps central, sur deux niveaux, a été construit sur les ruines de l'ancienne église dont le choeur le domine toujours. L'aile ouest, flanquée d'une tour d'angle, correspond à la partie autrefois fortifiée. Elle s'élève sur trois niveaux. L'aile est, plus tardive, ne comporte qu'un rez-de-chaussée. Ces bâtiments ont été édifiés pour partie en moellons de pierre recouverts d'un enduit à la chaux et pour partie en pierre de tuffeau. Leurs toitures d'ardoise sont à deux pans. Les encadrements des ouvertures, dont quelques unes sont à meneaux, et certaines chaines d'angle sont en pierre de tuffeau.


Rez-de-chaussée
Le hall d'entrée, placé au milieu du corps central, distribue le salon, la petite salle à manger et contient un escalier en bois qui mène à l'étage. Dans le salon, plafond à la française et sol en marbre à cabochons. Dans la petite salle à manger, plafond à la française et cheminée en pierre de tuffeau. Le salon et la petite salle à manger ont un accès direct sur le parc. Du salon part un couloir qui conduit à trois chambres, à des toilettes et à un placard dressing. Une chambre dispose d'une salle de bain avec toilettes et chacune des deux autres d'une salle d'eau. Dans le couloir et dans une chambre, des portes-fenêtres ouvrent sur le jardin. De la petite salle à manger part un dégagement qui conduit à la cuisine, à un débarras et à la grande salle à manger. Dans ces deux pièces, plafond à la française et cheminée en pierre de tuffeau dont une monumentale. La grande salle à manger, avec une hauteur sous plafond de 4.2 m, ouvre sur le parc et est aussi accessible depuis la tour située à l'angle du corps central et de l'aile droite. Cette tour abrite un escalier de pierre en vis.

Premier étage
L'escalier du hall d'entrée débouche sur une grande pièce d'une hauteur sous faitage de 6.4 m. Cette pièce, dont une partie est en mezzanine, correspond à la nef et au chœur de l'ancienne église. Ce dernier, en voûte d'ogive bombée à huit quartiers avec des branches d'ogive en relief carré, est éclairé par des fenêtres gothiques dont le remplage est constitué de deux arcs brisés surmontés d'un trèfle. Un arc de tuffeau en plein cintre sépare la nef du chœur. Poutres de charpente apparentes au plafond et carreaux de terre cuite au sol. Sous la mezzanine, et accessible depuis le palier de l'escalier, une chambre avec une salle de bain et des toilettes. Plafond à la française, carreaux de terre cuite au sol et vestiges d'une cheminée en tuffeau. Cette chambre se prolonge par un dégagement qui dessert une chambre avec une salle d'eau et des toilettes et communique avec l'escalier de la tour. Dans cette chambre, un plafond à la française, des carreaux de terre cuite et une cheminée monumentale en pierre de tuffeau.
Deuxième étage
L' escalier de la tour mène d'abord à une suite constituée d'un dégagement distribuant des toilettes, d'une première chambre avec une salle de bain et un dressing et d'une seconde chambre avec une salle de bain et un espace bureau. Cheminée en pierre de tuffeau dans une des deux chambres.
Troisième étage
L'escalier de la tour mène ensuite à une salle des gardes circulaire accessible par un petit escalier latéral. Dans cette pièce, une cheminée en pierre de tuffeau, des coussièges également en tuffeau et des carreaux de terre cuite au sol. L'escalier de la tour mène enfin à deux greniers.

Les dépendances

Elles sont constituées :
- D'un garage pouvant abriter 3 véhicules (surface de 43 m2 avec une hauteur sous faitage de 6.3 m).
- D'une maison de gardien avec une salle de séjour disposant d'une cheminée en pierre de tuffeau et d'une mezzanine. Cette maison n'a aujourd'hui qu'un point d'eau (surface de 30.7 m2 avec une hauteur sous faitage de 6.2 m).
- De deux granges, toutes les deux à usage de remise (pour une surface d'environ 180 m2).

Le parc

Autour du manoir et de ses dépendances, de vastes prairies en pelouse plantées d'arbres aux essences variées et une ancienne roseraie. Cette dernière, située près du mur du chœur de l'ancienne église, est entourée d'une haie taillée. Près des garages, un mail de tilleuls fait suite à la cour d'entrée. Entre le manoir et ses dépendances, un jardin de buis en broderie avec un bassin. Ce jardin se prolonge par une pelouse bordée de rosiers entourés de buis en topiaire et se termine, en perspective, par un hémicycle planté de charmes taillés et de tilleuls.

Ce que nous en pensons

Tout est ici imprégné d'histoire. D'abord, celle du Val de Loire et de ses vieux villages pleins de charme, classés au Patrimoine mondial de l'humanité par l'Unesco. Celle du manoir aussi, dont les murs sont encore fortement marqués par un passé à la fois militaire et religieux. Traces que l'on retrouve tout autant dans la construction que dans les salles aux volumes souvent impressionnants. Bien des éléments architecturaux sont comme une signature, une estampille. La propriété est habitable tout de suite. Une famille y trouvera son bonheur et des hôtes s'y sentiraient bien aussi.

1 219 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barême d'Honoraires

Référence 591308

Surface cadastrale 2 ha 61 a 50 ca
Surface du bâtiment principal 430 m2
Surface des dépendances 250 m2

Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Responsable régional
Anjou


Denis Trassard       +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest twitter Facebook

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. OK En savoir plus