Dans un hameau du nord de la Charente,
maison noble des 15ème et 17èmes siècles, restauration remarquable

Situation

À vingt-cinq kms de Ruffec où une gare TGV propose une liaison directe avec Paris et à quinze minutes de deux intéressants villages touristiques. Angoulême, Limoges et Poitiers sont à une heure. Niché dans un petit ensemble de maisons et bâtiments d'une grande qualité architecturale, tous restaurés, le logis est situé sur le flanc nord d’une petite vallée, orienté au sud, découvrant une vue sur une campagne arrosée de petites rivières et parsemée de champs, prairies et bois de feuillus. Il semblerait que le monde n'ait jamais vu si belle campagne, sans le moindre désagrément. Les plages de La Rochelle sont à deux heures et des sites d'architecture romane d'intérêt majeur sont à proximité.

Description

Un petit chemin serpente à travers le hameau, passant devant une ancienne chapelle du 15ème siècle et conduisant finalement à la porte d'entrée. À gauche, le logis tout en longueur, devant une terrasse. En face, une grande terrasse avec un jardin d'inspiration médiévale, très bien entretenu et un petit bâtiment du 15ème siècle à son extrémité qui sert de maison de jardin. Puis à droite, une vue magnifique sur une verte vallée. La façade sud comprend des éléments datant principalement du 17ème siècle, à l'exception d'une petite section à l'extrémité ouest qui date du 19ème siècle. Celle-ci est un ajout et un bon exemple d'authentique architecture rurale en Poitou. La partie principale du logis est d'origine noble, clairement illustrée par des fenêtres à meneaux et une bonne symétrie générale de l’ensemble. Une tour carrée est accrochée à l’ange nord-est comme une proue de bateau. Le petit bâtiment au coin de la terrasse fut relié au logis jusqu’aux années 1950. Le linteau de sa porte est orné d’un blason. L'heureuse configuration du hameau est organisée de telle sorte que le logis domine les maisons voisines et procure une réelle intimité. Le jardin situé autour du logis est l’objet de toutes les attentions des propriétaires. D’inspiration médiévale, il comporte des carrés en chêne et d'autres plantés d'essences caractéristiques de l’époque ; il est encadré par des fruitiers et une petite vigne.

Le logis

En forme de quadrilatère, il est essentiellement exposé au sud-est, le bâtiment dominant une vallée. Le logis est de ceux qu'on construisit durant le 15ème siècle et il fut transformé au milieu du 17ème siècle afin de le rendre plus confortable. Bien ordonnancées, de larges ouvertures ont été créées sur la façade sud et un escalier rampe-sur-rampe au centre du bâtiment. C’était une « maison noble », un arrière-fief d’une baronnie, autrefois rattachée à la province du Poitou. Ses actuels propriétaires l’ont trouvée en état de ruine avancé et, malgré l’état de ruine et surtout, malgré la végétation envahissante, ils ont su trouvé de nombreux vestiges anciens et ils en sont tombé follement amoureux.
En quelques années, avec le concours d’entreprises qualifiées, tous les extérieurs ont été revus et refaits à neuf lorsque c’était nécessaire : toitures, cheminées, huisseries… L’intérieur n’a pas été laissé pour compte : planchers et parquets ont été refaits à neuf, vraiment à l’ancienne. Isolation, électricité et plomberie et ont été entièrement refaites ainsi que le chauffage central et des enduits au chanvre-chaux …
Les éléments d’époque ont été préservés : cheminées en pierre, sols dallé en pierre de Bourgogne ou carrelés de terre cuite, escalier en pierre « à l'italienne », un fourneau, un potager. La porte extérieure principale comporte toujours une rosace quadrilobe garnie d’une fleur double aux pétales réguliers, en son centre. Sur les côtés, deux modillons ornés en bout d’une volute et une branche de feuillage. La surface habitable est de l’ordre de 472 m².


Rez-de-chaussée
Entrée centrale avec départ de l’escalier « à l’italienne’ » et parterre constitué d'un dallage en cœur de demoiselles. A droite en entrant (côté est) : grand salon puis bibliothèque et dans le pavillon d’angle des toilettes. A gauche en entrant (côté ouest) : grande salle à manger, cuisine, office/ lingerie à l’arrière, des toilettes et adjacent, un cellier. A côté de la cuisine, un préau servant de garage et, au pied de quelques marches, un four à pain en bon état. Petit patio. Le rez-de-chaussée est chauffé par le sol.
Entresol
Côté est, une vaste chambre de 54 m² avec cheminée, belle salle de bain avec douche et toilettes. Dans une pièce adjacente, à l'angle sud-est. Au nord-est, dans la tour, un autre vestiaire. Le plancher en chêne clair cloué est superbe, comme partout.
Premier étage
Quelques marches de plus côté ouest, une deuxième chambre est dotée d’une salle de douche et toilettes attenantes ainsi que d'un vestiaire. Une troisième chambre est accessible par un escalier près de la cuisine. Elle est mansardée et équipée d’une salle de douche, toilettes et vestiaire. Le premier et deuxième étage sont chauffés par des radiateurs en fonte.
Deuxième étage
Une belle chambre occupe la partie est de cet étage. Elle profite d’un éclairage transversal avec des cousièges dans les embrasures de chaque fenêtre. Une salle de douche est logée dans le pavillon d’angle.

Ce que nous en pensons

Ceux qui sont à la recherche d'un lieu entièrement préservé pour se détendre, écrire, ou faire de la peinture, un lieu d'air pur, sous un ciel clair, ou encore d'une vallée d'émeraude enherbée à contempler, seront comblés par cette propriété. Une maison superbement restaurée sans réparations à accomplir et enfin, un jardin peut-être de surface modeste mais d'un caractère résolument séduisant. Un lieu immédiatement habitable où l'on peut déposer ses valises sans le moindre souci.

Prix : nous consulter

Référence 211070

Surface cadastrale 1250 m2
Surface du bâtiment principal 472 m2
Surface des dépendances 20 m2

 

 Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Responsable régional
Vienne

Henry Lewis       +33 1 42 84 80 85


contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest twitter Facebook Google Plus

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.


E-carte


Envoyer


En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. OK En savoir plus