manoirs à vendre - vienne - poitou-charentes

Près de Poitiers, sur un domaine de bois et de prairies de 48 ha,
un logis du 17e s., son hameau et ses dépendances

Poitiers, VIENNE poitou-charentes 86000 FR
Poitou-Charentes

Situation

Dans le Poitou, terre d’accueil de grands esprits de la pensée française comme Joachim du Bellay, Rabelais, Ronsard ou encore Descartes. A 20 min de de l'abbaye de Saint-Savin, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, et à 10 min du village médiéval de Chauvigny. La station thermale de La Roche- Posay est à 35 min. Poitiers et sa gare TGV à 20 min. Avec la LGV, il faut 1h10 pour rejoindre Paris et 1h Bordeaux. Par l’A10, la capitale est à 3h. L’aéroport de Poitiers relie Amsterdam, Bruxelles, et Londres. A 13 min un golf de 18 trous et à 20 min un autre de 18 et 9 trous.

Description

Une fois la départementale abandonnée, un rideau boisé s’ouvre et des prés dégagent la perspective pour laisser deviner le domaine. C'est ensuite une allée de marronniers centenaires qui conduit jusqu’à l’entrée du logis. Les murs de clôture sont franchis par une porte cochère et une poterne. Sur la clé de l’arc en plein cintre de la porte est gravée la date de 1702, qui correspond vraisemblablement au déplacement de l’entrée dans la mesure où le logis est daté des 16e et 17e s. Alors un jardin à la française se dévoile avec, à gauche, des marronniers, l’ancien four à pain et le colombier, et à droite le logis. Dans le prolongement de la porte cochère, une autre ouverture fermée d’une grille à double battant s'ouvre sur une allée cavalière. Sur un des côtés du logis, un préau et une orangerie. A l’arrière un «jardin de curé». Une poterne permet d’accéder aux bâtiments techniques.
Depuis le chemin principal, l’accès aux maisons et aux dépendances, créant un hameau, se fait par une allée. Les maisons sont au nombre de trois : deux sont indépendantes avec leur petit jardin et la troisième, plus grande, est composée de deux studios. Un premier bâtiment de dépendances a été séparé en deux. Une partie a été aménagée en salle de concert et l’autre dédiée aux chevaux avec six boxes. Au-dessus des boxes un grenier. Deux granges en enfilade et un grand préau viennent clore le hameau.

Le logis

Sa façade, rythmée par les lucarnes attiques, les cinq fenêtres et la double porte de l’entrée, respire une authenticité qui réside aussi dans la qualité des matériaux. Les deux cheminées renforcent l’équilibre de l’ensemble à peine contrarié par un bâtiment ajouté ultérieurement.


Rez-de-chaussée
L’entrée donne le ton : hauteur sous plafond (3m30), dalles en pierre de Bourgogne et poutres apparentes. A droite, la salle à manger d’apparat avec deux portes, l’une menant à un couloir, l’autre à une pièce transformée en salle à manger familiale. C'est de cette dernière que part l'escalier de bois qui mène au premier étage. Deux marches la séparent de la cuisine. A gauche dans l’entrée, le salon avec ses fenêtres donnant sur le jardin à la française et sur le préau du logis. Chaque pièce est ornée d’une cheminée. Le couloir commande la cuisine aménagée, ouverte à l’ouest, qui donne sur le jardin de curé par quatre marches. Il conduit également à une buanderie, une salle de bain et des toilettes. En suivant le couloir, à l'opposé de la cuisine, le salon de musique aux généreux volumes, crée une autre respiration architecturale. L'accès à la cave se fait à partir de cette pièce où se trouve l'accès à l'escalier de pierre en vis, orné de portraits en haut-relief, menaçants ou accueillants. Dans la pierre ont été ainsi figées les invitations à poursuivre la découverte de la demeure ou à rebrousser chemin. Toutes les portes sont agrémentées d’un terme en imposte aux références stylistiques variées.

Premier étage
L'accès à l'étage se fait d'abord par une tribune qui donne sur le salon de musique et ornée d’une balustrade en bois. Une antichambre dessert deux chambres avec leur cheminée, dont une communique avec une troisième qui elle-même ouvre sur un palier où arrive l’escalier de bois. Du palier un couloir conduit à une salle de bain, des toilettes. L’ensemble de ce niveau est couvert d’un plancher d’époque. La première chambre bénéficie d'une lumière traversante, les deux autres s'ouvrent sur le jardin à la française.

Deuxième étage
L’escalier de pierre tournoie jusqu’au second étage où le grenier a été aménagé en vaste pièce de détente, révélant la charpente du 16e s. et éclairé par trois lucarnes attiques. Dans cet ample espace peuvent être créer des chambres et des salles de bain.

L'orangerie

C’est à une renaissance contemporaine que nous convie l'orangerie, aménagée dans une ancienne grange. Avec la volonté de se soustraire temporairement au passé pour mieux explorer le présent dans son traitement décoratif, elle ouvre sur une terrasse, un large pré et l’orée du bois. Des commodités ont été installées (cuisine et toilettes) pour le confort des contemplatifs et des esprits libres.

Le hameau

Constitué de trois maisons, de la salle de concert, des boxes, des granges et du préau.
Les maisons ont toutes été restaurées en préservant les éléments d'époque. Deux d'entre elles, indépendantes, jouissent de leur propre jardin. La troisième se divise en deux studios. Les quatre logements sont actuellement proposés en location saisonnière. Limités à 10 par an, les mariages ajoutés aux locations saisonnières génèrent un revenu compris entre 50 et 60 000 €.

Les dépendances

La salle de concert a été aménagée pour recevoir un nombreux public et permettre au talent des artistes de s'épanouir sur une estrade.
A côté, les six boxes, avec un espace douche.
Les granges en enfilade permettent de stocker tout le matériel pour l'entretien de cette vaste propriété.
Enfin le préau accueille les voitures ou autres mécaniques.

Le colombier

Cet édifice architectural atteste que la demeure était une maison noble. A l’extérieur il est enduit, ceint d’un cordon saillant architecturé pour repousser les prédateurs. La toiture est couverte de tuiles plates et en forme d’écailles, inspirant également la couverture en ardoise du lanternon. Vaste, il possède deux niveaux : une salle basse voûtée et pavée de moellons et le pigeonnier en partie supérieure.

Le domaine forestier

Chênes, marronniers, charmes viennent peupler le domaine forestier de 48 ha. Des allées cavalières le structurent et permettent d'y pratiquer l'attelage.
Le domaine peut être utilisé en territoire de chasse pour le petit gibier ou être associé à ceux des voisins immédiats pour constituer ainsi une chasse de près de 350 ha dédiée au gros gibier. L'acquéreur aura toute la liberté d'exploiter ce domaine comme il le souhaite car aucun contrat ne le lie à ses voisins.

Ce que nous en pensons

Ce n’est pas ici que la querelle des Anciens et des Modernes reprendra tant l’esprit est à la conciliation et à l'ouverture. Le passé respecté garde son pouvoir d'attraction au contact de propositions plus récentes. Les restaurations ont su donner une cohérence à la succession des époques. La propriété conviendra à des amateurs de musique avec sa salle de concert et ses logements pour des résidences d'artistes. Un accueil d'hôtes ou une activité équestre y trouverait toutes les installations nécessaires.

1 155 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barême d'Honoraires

Barème d'honoraires
au 1er Avril 2017

Ventes d'immeubles

À Paris et en Ile-de-France
Prix de vente au-delà de 600 000 euros       5% TTC*
Prix de vente de 400 000 à 600 000 euros   6% TTC*
Prix de vente de 200 000 À 400 000 euros   7% TTC*
Prix de vente jusqu'à 200 000 euros             9% TTC*
Honoraires à la charge du Vendeur

En Province
Prix de vente au-delà de 500 000 euros       6% TTC*
Prix de vente jusqu'à 500 000 euros   30 000 Euros TTC* (forfait)
Honoraires à la charge du Vendeur

Expertise

Avis de valeur argumenté : 1 800 Euros TTC*
Expertise à partir de 2 400 Euros TTC*
Les tarifs des expertises sont communiqués sur devis personnalisé établi sur la base d’un taux horaire moyen de 120 Euros TTC*

   

*TTC : TVA incluse au taux de 20 %

Référence 477707

Surface cadastrale 47 ha 90 a 70 ca
Surface du bâtiment principal 650 m2
Surface des dépendances 1050 m2

 

 Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Responsable régional
Vienne

Jérôme Broun       +33 1 42 84 80 85


contacter

Mes favoris

Partager

envoyer à un ami Pinterest twitter Facebook Google Plus

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.


E-carte

Envoyer


En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. OK En savoir plus