Dans le Vexin, au nord-est de Paris,
un élégant château de style Louis XIII imprégné du souvenir d’une grande musicienne
Montgeroult, Val-d'Oise Île-de-France FR

paroles de propriétaires

Pourquoi vous êtes vous installé dans cette région, en ce lieu et pas ailleurs ?

Le château de Montgeroult appartient à la même famille depuis 1830, date à laquelle le baron de Bray en fit l’acquisition. Mon mari hérita de la propriété en 1987, au décès de sa mère.

Qu'offrez vous aux personnes qui viennent séjourner chez vous ?

Aux côtés des écuries de La Roche-Guyon, les communs, répartis dans l'orangerie et les stalles, constituent l'un des remarquables exemples de dépendances de château dans le Vexin valdoisien. Dans le cadre d’une réception, nous assurons l'exclusivité du lieu et nous nous proposons d’accompagner l'organisation et le choix des prestataires. Nous offrons également la possibilité de venir la veille de la réception pour la décoration et l'installation.

Quelles sont les particularités architecturales
de votre édifice ?

Le château est un modèle de l'architecture Louis XIII édifié en pierre de taille entre 1609 et 1640. Il fut agrandi au 18e siècle d'un pavillon au toit brisé qui ferme la cour d'honneur sur le côté droit. Également ajoutée au 18e siècle, l'aile des communs qui borde l'avant-cour n'a rien à envier au château lui-même tant elle constitue un modèle d'élégance et de réussite esthétique, aussi bien par ses proportions que par ses décors : un toit brisé couvert d’ardoises, un faux avant-corps se prolongeant par une lucarne attique avec fronton et des lucarnes alternant leurs silhouettes classicisantes. L’intérieur des communs offre une belle salle lumineuse en enfilade avec une salle qui abrite encore quelques jolies stalles de chevaux rappelant l’installation d’un haras à la fin du 19e siècle.

Vos bonnes adresses alentour, en dehors des sentiers battus ?

À trois kilomètres se trouve le golf d'Ableiges. Les amateurs de randonnée apprécieront la Chaussée Jules César, ancienne voie romaine qui reliait Lutèce (Paris) à Rotomagus (Rouen) et à Juliobona (Lillebonne). Pour les fins gourmets, nous recommandons l'Auberge de la Gare à Montgeroult qui est à proximité. L'auberge du Cheval Blanc à Pontoise et le Rohan à Vigny sont également de bonnes adresses. L'atelier de Marguerite, fleuriste à Pontoise, est d’une grande créativité. Le Studio Mosha, photographe et vidéaste, pourra capturer vos plus beaux souvenirs.

Quelle est son histoire ?

Le château de Montgeroult a été bâti pour le seigneur Jean de Donon dans la première moitié du 17e siècle puis agrandi au 18e pour Louis Chevalier, président du Parlement de Paris, qui ajouta une aile et construisit les communs. Il fut la demeure de la célèbre musicienne et compositrice Hélène de Nervo qui épousa André Gautier, marquis de Montgeroult, qui avait hérité de la seigneurie de Montgeroult quelques années auparavant. En 1792, le marquis et la marquise de Montgeroult vendent le château à Charles Joseph de Scorailles qui y vécut avec son épouse jusqu'en 1814. Jean-Louis Truffaut, Meunier et Maire de Pontoise en font alors l'acquisition et y entreposent leurs farines. Il est ensuite vendu au baron Albert de Bray, en 1830, et n'a plus quitté la famille. Le château a subi de nombreux dommages pendant l'occupation allemande lors de la Deuxième Guerre mondiale. De nombreux travaux de restauration on été engagés depuis des années grâce à l’aide de l’État. Le château et le parc sont protégés au titre des Monuments Historiques depuis 1996.

Ce que nous en pensons

Entre l’église paroissiale et le village, en bordure du parc régional du Vexin, l’enclave du château Montgeroult témoigne avec raffinement du savoir-vivre des 17e et 18e siècles. Les longs communs disposés en L comme les salons à double exposition offrent aujourd’hui toute leur élégance à l’organisation de somptueuses réceptions. Mais l’ensemble prend une tout autre dimension lorsque l’on se souvient qu’une grande musicienne en fit le lieu d’inspiration de son œuvre. Compositeur et pianiste de grand talent, Hélène de Nervo, marquise de Montgeroult, suscita l’admiration dans les salons de l’époque, notamment celui de madame de Staël. Dans ses Souvenirs, Élisabeth Vigée Le Brun dit à son sujet qu’elle « faisait parler les touches ». À l’image de sa musique – reconnue comme une œuvre de transition entre le classicisme et le romantisme –, le château où elle vécut jusqu’à la Révolution, s’offre désormais comme un trait d’union entre deux époques.

Tarif

Nous consulter

Réf 866715

Ouverture du 20 avril au 15 octobre

Capacité d'accueil

200 2

L'orangerie dispose d'une vue sur le château et peut accueillir tout type de réception jusqu'à deux cents personnes. Le cocktail peut être servi dans les salons du château ou dans sa cour d'honneur, en option. Une tente peut être rajoutée dans le prolongement de l'orangerie si besoin.

Équipements et services
  • Parking
  • Parc
  • Jardin

Langues parlées

Anglais

Partager

envoyer à un ami Pinterest twitter Facebook Google Plus

Autres activités de ce lieu

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. OK En savoir plus