mas à vendre gard

Au cœur de la garrigue gardoise,
un mas du 16ème siècle
Uzès, GARD languedoc-roussillon 30700 FR

Situation

Dans le Triangle d'Or du Gard, entre les vallées de la Cèze et du Gardon, campé sur un large plateau de 3.800 hectares de garrigue classés Natura 2000, bénéficiant d'une vue imprenable sur les monts des Cévennes, de l'Ardèche et sur la vallée du Rhône, le mas est situé à cinq minutes d'un village avec tous commerces (épicerie, supérette, boucherie, presse, etc.) Uzès est à vingt minutes, Avignon (gare TGV), Nîmes (aéroport, gare TGV) et les grands axes de circulation autoroutiers se trouvent à moins d'une heure.

Description

En pénétrant par un chemin forestier dans le massif composé de chênes verts à perte de vue, le mas apparaît au milieu d'une clairière. Ancienne verrerie dès le 17ème siècle, refuge pour les camisards et haut lieu de résistance, le mas veille aujourd'hui sur une immense étendue de garrigue.
Composé de plusieurs bâtiments en enfilade, le mas a été construit dos au mistral, bordant au sud une longue cour qui se prolonge jusqu'au couchant. L'entrée principale, à l'est, est percée d'une arcade ouvrant sur la cour. Face au mas principal, un mazet marque l'angle sud-est du clos qui se prolonge en terrasse ceinte d'un muret de pierre sèche jusqu'à un large bassin contemporain dont la ligne d'eau à débordement marque la frontière ouest de la propriété surplombant la canopée.
Les deux premiers corps du mas sont composés de deux niveaux sur rez-de-chaussée. Ils ont été construits au début du 16ème siècle tandis que le dernier corps sur un seul niveau témoigne d'un aménagement plus récent ayant servi à l'activité de verrerie. Les façades du mas vieux et du mazet sont encore partiellement couvertes d'anciens enduits à la chaux, laissant transparaître un appareil composé de petits calcaires de surface. Un dispositif de récupération d'eau engravé dans les façades alimente une ancienne citerne bâtie sous la cour.
Le mas vieux est percé de baies de différentes tailles sans préoccupation de symétrie. Les ouvertures plus nombreuses au sud comportent une large arcade de plein pied dont la clé porte la date de 1542. Un escalier extérieur permet d'accéder au premier niveau du bâtiment jouxtant l'entrée de la cour. L'ancien mas est surmonté d'une toiture à trois pans dont le pignon ouest surplombe une petite terrasse au niveau du couvert suivant à deux pans, suivi de l'ancienne fabrique de verre à un pan unique. Toutes les couvertures sont composées de tuile canal ancienne.

Le mas vieux

La partie la plus ancienne du mas est composée de deux bâtiments. Le premier se développe sur trois niveaux ; le second, sur deux. Le rez-de-chaussée présente une succession de pièces à voûte d'arête en pierre, tandis que les étages disposent de plafonds entièrement recouverts de parefeuilles en terre cuite, qu'on retrouve également sur l'ensemble des rampants sous les combles. Les sols anciens ont été admirablement conservés, tandis que les murs aux enduits rustiques sont sobrement chaulés de blanc. Plusieurs cheminées en état de fonctionnement sont réparties dans les pièces de réception au rez-de-chaussée et au premier étage.


Rez-de-chaussée
Les pièces du rez-de-chaussée du vieux mas sont composées pour une part, d'une chambre avec salle d'eau et local technique et, d'autre part d'une longue pièce composée de trois voûtes successives aménagées en salle à manger et cuisine ouverte. Les deux volumes de ce niveau ne sont pas communiquant en suite et sont accessibles soit depuis la cour, soit par le niveau supérieur.
Premier étage
On accède au premier niveau, soit par deux escaliers intérieurs de part et d'autre de l'ancien mas, soit par un escalier extérieur en façade sud débouchant directement sur un vaste séjour sur double hauteur, prolongé d'une seconde cuisine ouverte. Quelques marches accèdent plus bas à la suite du niveau avec, d'une part, deux chambres partageant une salle d'eau et, d'autre part, une dernière chambre orientée au couchant avec sa salle d'eau. Un couloir longeant la façade sud dessert les chambres et aboutit à l'escalier rejoignant les réception du rez-de-chaussée.
Combles
Depuis le séjour à double hauteur du mas vieux, un escalier permet d'accéder à une mezzanine desservant un cabinet de toilette et une vaste chambre sous les combles. Bien éclairée, celle-ci dispose d'un accès à une terrasse surplombant les toits.
Bâtiment de dépendances
Dans le prolongement du mas vieux, l'ancienne verrerie accueille aujourd'hui une suite de quatre chambres à coucher et trois salles d'eau desservies par un long couloir longeant la façade nord. Aménagées de plain-pied sous plafond rampant, les pièces de ce bâtiment sont éclairées par des baies symétriquement disposées au sud et au nord.
Four à pain
L'enceinte est du mas contient un four à pain en état de fonctionnement.
Prairies
Le mas est entouré au nord et à l'est de prairies plantées de chênes verts et d'oliviers.
La piscine
La cour se termine sur un bassin contemporain, à débordement, marquant la frontière entre l'enceinte du mas et la garrigue environnante. Un terrain de boules et plusieurs installations (salles d'eau, douche, cuisine d'été et locaux techniques) sont aménagés à proximité.

Le mazet

Face au mas vieux et formant l'angle sud-est du mas, un mazet composé de deux corps distincts, l'un sur deux niveaux avec couvert à deux pans et le second sur un niveau, couvert à pan unique versant sur cour. Le premier corps est composé d'une pièce avec cheminée au rez-de-chaussée surmontée d'une pièce de taille identique sous les combles accessible par une échelle. Le second corps est aménagé en cuisine et salle d'eau en suite.

Ce que nous en pensons

« Il en coûte trop cher pour briller dans le monde. Combien je vais aimer ma retraite profonde ! Pour vivre heureux, vivons caché. » Ces vers du moraliste Jean-Pierre Claris de Florian (1755-1794) pourraient traduire mieux que tout autre le calme et la paix qui se dégagent de ces lieux, véritable refuge au milieu d'un désert vert, à la fois protégé des nuisances contemporaines et proche des plus beaux villages du Gard Provençal (Lussan, La Roque sur Cèze, Uzès). Les innombrables sentiers au départ du mas font dire qu'il existe ici un nouveau chemin pour chaque jour de la vie. Une restauration discrète et respectueuse a permis de conserver nombres d'éléments d'origine, simples mais précieux témoins de la vie d'un mas situé sur le plus vaste plateau du futur Parc Naturel Régional des Garrigues.

1 050 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barême d'Honoraires

Référence 290350

Surface cadastrale 6332 m2
Surface du bâtiment principal 478 m2
Surface des dépendances 15 m2

Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Responsable régional
Uzès et Sa Région


Ménélik Plojoux       +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest twitter Facebook

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. OK En savoir plus