En lisière d'un village médiéval,
une maison avec un petit jardin et vue mer
Nice, ALPES-MARITIMES paca 06000 FR

Situation

À quarante minutes de l'aéroport de Nice, la cité d'Auribeau-sur-Siagne est réputée pour son cœur médiéval. Les ruelles piétonnières du 13ème siècle serpentent autour de la place centrale, invitant à la promenade entre les maisons qui ont pris place le long des anciens remparts. Le lieu est bien fréquenté par un tourisme de qualité, et compte de bonnes adresses de restaurant.
La cité se situe à seulement quelques kilomètres de Cannes, Mougins et Grasse.

Description

Partant de la place de l'église, en plein centre-ville, une petite ruelle descend lentement côté est de la butte. Les maisons s'alignent le long de l'ancien rempart et ont l'avantage, sur ce versant, d'ouvrir une perspective allant de la vallée de la Siagne jusqu'à la mer.
En face de la maison, de l'autre côté de la ruelle, se situe un jardin bien exposé au soleil et constitué de trois restanques. Sur la première a été aménagé un espace d'agrément intégrant une cuisine extérieure et une terrasse.
Plus bas, deux plateaux supplémentaires laissent imaginer des projets de jardin potager voire de piscine.

La maison

Bâtie en pierre de taille et bois de charpente, les différents volumes, datant d'époques différentes, viennent s'emboîter, tantôt en enfilade, tantôt reliés par des escaliers. Il s'agit donc d'une maison composite, de plusieurs pièces réhabilitées et réaménagées en un ensemble certes biscornu et pourtant cohérent. Les pièces les plus éloignées de l'entrée sont en partie construites à même les anciens remparts.
Les murs y sont épais et solides, les pierres d'époque sont là, simplement jointoyées d'un ciment moderne. Ils se franchissent par des portes cintrées à l'appareil apparent. Les sols et escaliers sont couverts de tomette, les nez-de-marche étant en bois. Au plafond, de solides poutres soutiennent les étages.


Rez-de-chaussée
Une porte de bois, cintrée, sous un arc de pierre et coiffée d'un lampadaire, ouvre directement dans l'espace salle à manger avec une grande cuisine ouverte. Celle-ci occupe tout le rez-de-chaussée et prend place le long d'une grande fenêtre horizontale donnant sur la ruelle, le mur de la terrasse, et les collines. Au fond se dessine un escalier qui dessert l'ensemble de la maison.
Premier étage
De part et d'autre d'un petit vestibule, deux chambres dont les vues, par-dessus le mur de la ruelle sont dégagées : sur les collines, la vallée et la mer. Elles se partagent une salle de bain. Vers l'arrière, semblant s'enfoncer à l'intérieur des remparts, une petite pièce avec de nombreux rangements intégrés et d'une hauteur surprenante, forme un sas vers une salle de séjour, d'une douce pénombre, et éclairée par une porte vitrée ouvrant sur un escalier extérieur qui descend vers la rue. Une petite pièce aveugle accueillerait volontiers une cave à vin. L'endroit est très agréable en période chaude car les remparts retiennent la fraîcheur. Passé la porte vitrée, derrière une porte coulissante et sous un gros linteau de bois, un escalier droit éclairé par une fenêtre haute.
Demi-étage
Au fond de la salle de séjour, desservie par un escalier, une chambre, avec salle de bain indépendante. Un corridor avec grand rangement donne sur l'extérieur, rejoignant une autre ruelle du centre-ville. Cette partie peut être ainsi parfaitement indépendante du reste de la maison.
Le jardin
Situé en face de la maison, de l'autre côté de la ruelle. Un épais mur entoure celui-ci, bien à l'abri des regards. L'accès se fait par une épaisse porte en bois et, deux petites marches plus bas, une terrasse avec cuisine extérieure et vue dégagée sur les collines et la mer. En contrebas, deux autres restanques attendent d'être aménagées (potager, piscine, etc.).

Ce que nous en pensons

Une maison à la fois simple et biscornue dans un environnement des plus agréables.
Des volumes variés datant d'époques différentes et autrefois indépendants, aujourd'hui réunis en une maison spacieuse, font le charme indicible du lieu.
Son orientation lui confère une magnifique vue sur les collines environnantes, la Siagne qui coule au travers de grandes forêts de la vallée, et au loin, la mer.
La présence d'un jardin indépendant, avec sa terrasse et cuisine d'été en fait un lieu de séjour à deux faces, tel une tête de Janus, rassemblant les avantages d'une vie citadine dans un quartier historique, et la jouissance d'un rare espace extérieur.

460 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barème d'Honoraires

Référence 965687

Surface cadastrale 261 m2
Surface du bâtiment principal 164 m2

Responsable régional
De Cannes à Menton


Emmanuel Honold       +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest twitter Facebook

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services.
En savoir plus