Dans les côtes d’Armor, face au Cap Fréhel,
un vaillant château fort en communion avec la mer
Plévenon, Côtes-d'Armor Bretagne FR

Visite guidée de la propriété

Les visites guidées du château ont lieu tous les jours en saison du 1er avril au 30 septembre. Hors saison, du 1er octobre au 31 mars, elles se font uniquement en après-midi les samedis, dimanches, jours fériés et durant les vacances scolaires. Les tarifs vont de 3,70€ pour un enfant à 5,70€ pour un adulte (tarif réduit 4,70€).

Autre

Les Médiévales de Fort-La-Latte ont lieu tous les ans en août ainsi qu’en juillet tous les deux ans. Le tarif en juillet est de 9€ pour tous. En août, il va de 9€ pour les enfants à 14€ pour les adultes.

Les journées européennes du patrimoine

du 15-09-2018 au 16-09-2018

paroles de propriétaires

Pourquoi vous êtes vous installé dans cette région, en ce lieu et pas ailleurs ?

Tout simplement parce que nous sommes bretons et que nous avons reçu notre château en héritage.

Qu'offrez vous aux personnes qui viennent séjourner chez vous ?

Nous n’offrons pas de possibilité de séjourner mais nous permettons la visite d’un château classé Monument Historique depuis 1925 sur un site lui-même classé et bénéficiant d’un environnement typique de la côte bretonne, composé de landes et de bruyères. Elle est l’occasion de comprendre ce qui fait un château fort, de sa fonction militaire à sa fonction résidentielle en passant par sa fonction politique ou économique. Une à deux fois par an, en juillet à destination des enfants et en août pour le plus grand nombre, nous y organisons deux à trois jours de réjouissances baptisées « Les Médiévales », des spectacles et des animations qui apportent un éclairage supplémentaire sur la vie de l’époque.

Quelles sont les particularités architecturales
de votre édifice ?

Malgré d’inévitables remaniements successifs au cours des siècles, le château fort a conservé ses éléments architecturaux du 14ème siècle. Qu’il traduise un souci ornemental ou un souci défensif, le château devait avant tout flatter le goût du constructeur. Au-delà des incontournables comme les hautes murailles crénelées, les mâchicoulis, herse et assommoir habituels, on y trouve des arcs brisés dit en tiers point aux portes des deux pont-levis comme du donjon dominant l’ensemble. Sur ce dernier, les symboles des Évangélistes et de la chrétienté ont été sculptés à même la maçonnerie. Remarquablement conservés, l’ange de Saint Mathieu à l’ouest, le lion de Saint Marc au sud, l’aigle de Saint Jean à l’est, le bœuf de Saint Luc au Nord continuent d’y indiquer les points cardinaux. Parmi les ornements, on peut également citer une décoration trilobée ou en trèfle stylisé sur les linteaux du chemin de ronde du donjon et des corbeaux à triple ressaut soutenant le parapet de ce même chemin.

Vos bonnes adresses alentour, en dehors des sentiers battus ?

Comme nous ne pouvons recevoir au château, nous recommandons à ceux qui souhaitent séjourner non loin, de prendre leurs quartiers à la « Maison Bellevue ». Nous tenons également à leur disposition quelques bonnes tables comme celles du « Relais St Aubin » à Erquy ou de « La fermette » à Matignon. À deux pas du fort, près du village de la Latte (La Ville Horieux), nous avons enfin d’excellents producteurs de fromages de chèvre. Ils sont nombreux à se démener pour donner le meilleur de leurs produits.

Quelle est son histoire ?

Les châteaux forts sont remaniés ou bâtis lors de guerres. Le château de la Roche Goyon n'a pas échappé à la règle. Il a été construit lors de la Guerre de Succession de Bretagne (1342-1364) par Etienne Goyon pour défendre le Duc de Bretagne. Les Goyon, comme tous les grands seigneurs avaient une stratégie des alliances favorables à l'agrandissement de leur territoire et de leur zone d'influence. Au 15ème siècle se scellera une belle alliance, la branche ainée des Goyon s'illustrera en Normandie tout en continuant à s'intéresser au berceau familial. Le château prendra le nom du village voisin, il deviendra alors château de La Latte puis Fort-La-Latte sous Louis XIV. C’est à cette époque, entre 1690 et 1715, qu’il sera transformé en fort de défense côtière. Au service du pouvoir, qu’il soit ducal, royal, révolutionnaire, impérial ou républicain, le Fort-La-latte n’aura eu de cesse de servir militairement, jusqu'en 1890, date de son déclassement militaire. Vendu par les Domaines en 1892, il passera alors en mains privées. Depuis 1931, il appartient à note famille.

Ce que nous en pensons

Spectaculaire, imposant, majestueux, les qualificatifs ne manquent pas à la vue d’un des châteaux les plus célèbres de Bretagne. Disposant d’une situation exceptionnelle avec la mer en guise de douves et la Côte d’Émeraude pour arrière-plan, l’ancien château fort de la Roche Goyon dit Fort-la-Latte offre une occasion unique de se replonger dans l’histoire. Adouci par ses châtelets, ses jardins taillés et sa chapelle enchâssés entre sa barbacane et son donjon, il n’est pas qu’un symbole des guerres et des conquêtes qui ont agité la région, il se pose aussi comme un bel exemple de l’art de vivre en Bretagne.

Plus d'informations

Réf 945311

Ouverture du 1 janvier au 31 décembre

Partager

envoyer à un ami Pinterest twitter Facebook Google Plus

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. OK En savoir plus