Au nord d’Agen, une chapelle romane
et son hameau bordés de champs et de vergers

Laugnac, Lot-et-Garonne Aquitaine FR
Chambres d'hôtes, Aquitaine

paroles de propriétaires

Pourquoi vous êtes vous installé dans cette région, en ce lieu et pas ailleurs ?

Mon mari est originaire de la région que je connais bien aussi. En l'y rejoignant en 2000 nous avons commencé à chercher une maison. Sur un panneau, au fond d'une agence agenaise, j’ai remarqué une vieille photo avec le commentaire : « bâtiment rare ». L'agent immobilier n'avait pas osé nous avouer qu’il s’agissait d’une chapelle de peur de nous heurter. Nous l’avons visitée dès le lendemain et ce fut un coup de foudre pour les lieux et pour la famille des propriétaires. La chapelle, transformée en remise agricole, était inscrite à la liste supplémentaire des monuments historiques mais menaçait de tomber en ruine. Quatre ans de procédure auront été nécessaires pour obtenir un permis de construire. Après un an de travaux en famille et avec des amis – mon mari est charpentier – nous avons pu y passer notre première nuit le 24 décembre 2005. Par la suite, l'opportunité d'acquérir la ferme voisine nous a replongés dans les travaux pour quelques années encore et nous avons ouvert le Roussel et sa chapelle à nos hôtes en 2011.

Qu'offrez vous aux personnes qui viennent séjourner chez vous ?

Le Roussel est situé sur les coteaux qui séparent le Lot de la Garonne. Les amateurs de randonnées et les pèlerins apprécient les sentiers alentour. Les bastides et les châteaux environnants sont aussi des lieux d'excursion appréciables, mais rares sont les endroits aussi propices à la méditation et à l'inspiration que le Roussel. La vue dégagée, le calme, le silence, la lumière du matin jusqu'au coucher du soleil, font vivre en dehors du temps. L'acoustique de la voûte peut séduire un musicien ou un chanteur. Et j'ouvre volontiers mon atelier de peinture aux amateurs. Nos hôtes peuvent également profiter de la grande piscine du domaine.

Quelles sont les particularités architecturales
de votre édifice ?

Le Roussel est habité depuis l'Antiquité comme en témoigne les fondations de la villa gallo-romaine visibles du ciel dans l'axe de la chapelle qui fut bâtie au 12e siècle et dont la nef, effondrée au 17e, fut reconstruite avec les pierres des ruines de la villa. La chapelle est composée d'un porche que nous avons transformé en cuisine, pièce de vie, d'une nef, d'un chœur et d'une abside. Les chapiteaux du chœur ont été martelés pendant les guerres de religion mais certains éléments sont encore lisibles. Nous avons reconstruit une tribune en l'agrandissant pour y faire tenir une chambre et sa salle de bains. La chapelle ne fut jamais une paroisse, et quelques maisons dont il ne reste que trois bâtiments remplacèrent la villa. Nous avons aménagé le grand gîte « Aireauterre » dans la grange qui peut accueillir cinq personnes et qui dispose de sa propre terrasse.

Vos bonnes adresses alentour, en dehors des sentiers battus ?

Le propriétaire passionné du château féodal de Madaillan, à quatre kilomètres, guide les visiteurs à travers une visite, érudite mais très vivante, des lieux et de l'histoire du pays. À la même distance, l'artiste plasticienne hollandaise Astrid Tielemans, installée depuis 1978 dans un atelier extraordinaire, propose aux adultes et aux enfants des ateliers d'art plastique qui exaltent la créativité... Pour une promenade sur le canal latéral de la Garonne, la location d'une péniche sans permis spécial est possible. Tous les villages alentour, et notamment celui de Prayssas, proposent des marchés nocturnes.

Quelle est son histoire ?

Le Roussel fut l'une de ces nombreuses villas gallo-romaines du Lot-et-Garonne comme celles de Castelculier et Séviac dont on peut encore admirer les vestiges. La chapelle fut construite à l'endroit où se trouve généralement l'autel des dieux Lares dans une villa et sa pierre d'autel en provient très probablement. Les qualités du lieu, à flanc de coteau, incitèrent ses habitants à y revenir après les invasions de la fin de l'Empire romain et à y rester jusqu'à nos jours. La chapelle fut plusieurs fois sauvée de la ruine in extremis !

Ce que nous en pensons

Blanchies sous le soleil et coiffées de tuiles canal, les pierres antiques de ce hameau dialoguent avec la pleine nature. Rien ne fait obstacle au regard qui jamais ne se lasse de contempler les collines agenaises, parsemées de bois, de vergers et de cultures céréalières. À l’intérieur, une décoration simple et délicate invite naturellement au calme et au repos. Mais le plus bel attrait de ce lieu provient de l’ancienne chapelle romane dont l’aménagement respecte avec élégance toute la sobriété. De sa nef soigneusement restaurée se dégage une atmosphère à la fois intime et majestueuse. Artiste, esthète ou rêveur, chacun pourra s’y retirer en toute quiétude avant de goûter aux plaisirs de l'eau ou de s’aventurer aux heures les moins chaudes sur les chemins alentour.

Tarif

entre 95 € et 110 € / nuit

Réf 650241

Ouverture du 1 janvier au 31 décembre

Capacité d'accueil

8 3 3

Deux chambres avec leurs salle de bains et toilettes attenantes sont situées dans le bâtiment "Aireauterre". L'une avec trois lits d'une personne, l'autre avec deux lits pouvant se réunir pour n'en faire qu'un. Dans la chapelle, une chambre, avec salle de bains et toilettes, est équipée d'un lit en 140 cm de large.

Équipements et services
  • Piscine 12mx6m
  • Internet WIFI
  • Lit bébé

Langues parlées

Anglais - Italien

Partager

envoyer à un ami Pinterest twitter Facebook Google Plus

Ajouter à mes favoris

Autres activités de ce lieu

Gîte



E-carte

Envoyer


En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. OK En savoir plus