Nous recherchons
pour notre clientèle française et internationale :

Bretagne

Une maison bourgeoise ou de Maître, idéalement en ville, avec un jardin si possible clos de murs. Proximité des commerces et d'une gare TGV. Tous travaux acceptés, même de gros oeuvre. La proximité de la mer serait un plus.

Budget: environ 800 000 €
Saint Pol de Léon centre ou dans un rayon de 5 km maximum. Pour un projet de rapprochement familial. Une maison, 4 chambres minimum, avec peu de travaux. Un peu de terrain serait apprécié.

Budget: environ 500 000 €
Au nord de l'Ille-et-Vilaine, proche de la baie du Mont-Saint-Michel, une résidence secondaire au calme destinée à devenir résidence principale d'un couple. Un manoir ou une maison de maître à la campagne avec un terrain de 2 hectares ou plus. Étang ou cours d'eau apprécié. Commerces et service de proximité souhaités à moins de 15 km. Projet de chambres d'hôtes et maison de famille pour recevoir enfants et petits enfants. Travaux possibles.

Budget: environ 950 000 €
Finistère nord : secteur Tréflez, Sibiril, Cléder, Plouescat. Une maison de maître, une ancienne ferme à rénover ou plusieurs corps de bâtiments sur un même terrain. 300 m² habitables, dépendance, proche de la mer.

Budget: environ 700 000 €
Finistère Nord : manoir, château ou ruine à rénover. Travaux de gros oeuvre acceptés, pas trop de rénovations récentes. 1 hectare de terrain minimum. Budget global rénovations comprises.

Budget: environ 1 200 000 €
Baie de Morlaix, un château ou manoir, ayant vue sur la baie de Morlaix. Pas d'époque privilégiée, l'emplacement étant le critère déterminant. Travaux possibles.

Budget: environ 1 500 000 €
Un manoir même en ruine mais idéalement d'époque médiévale. L'authenticité du lieu sera un critère prépondérant. Projet familial de restauration dans les règles de l'art. Budget en fonction des travaux.

Budget: environ 500 000 €
Baie de Morlaix, un château ou manoir, ayant vue sur la baie de Morlaix. Pas d'époque privilégiée, l'emplacement étant le critère déterminant. Travaux possibles.

Budget: environ 1 500 000 €
Un petit pied à terre de caractère sur la côte de granit rose. Il peut s'agir d'une ancienne maison de pêcheur, d'une maison fin 19ème ou début 20ème, d'un bien industriel (ancien entrepôt, ancienne usine, autre) ou d'un espace atypique. Le plus proche de la mer possible. Une toute petite surface peut suffire, mais les grandes surfaces sont aussi étudiées.

Budget: environ 800 000 €
Une ancienne ferme de caractère, avec le plus de terres libres possible, idéalement des bois et un point d'eau (puits, ruisseau, source). Idéalement sans nuisance et isolée. Tout travaux possibles même de gros oeuvre. Des ruines seraient également étudiées, si les autres critères sont validés.

Budget: environ 1 200 000 €
Aux alentours de Plougasnou, Locquirec et Guimaëc. Un manoir ou un ancien corps de ferme à rénover présentant un potentiel d'aménagement. Des dépendances, remises ou possibilité d'en installer. Un terrain de quelques hectares si possible avec accès à la mer.

Budget: environ 1 500 000 €
En centre-ville de Rennes, proche du collège et lycée Saint-Vincent, pour un couple de parisiens avec 2 enfants, une maison de caractère de type hôtel particulier avec éléments anciens (boiseries, parquets, cheminées,…). Surface habitable de 200m² environ. Travaux possibles.

Budget: environ 1 000 000 €
Une forêt en Bretagne, avec idéalement un ruisseau ou une source. La présence d'un petit bâti, même en ruine, serait un plus. Toute surface sera étudiée, de moins d'un hectares à plusieurs dizaines d'hectares. Budget en conséquence.

Budget: environ 700 000 €
Entre Taulé et Morlaix. Une propriété agricole de plus ou moins 10 hectares de terres et de bois, avec un bâti type manoir ou longère.

Budget: environ 700 000 €

Midi-Pyrénées

Pour un couple de suisses, une maison de maitre d'environ 300 à 400 m2. 5 à 6 chambres, l'ensemble sur un beau terrain.

Budget: environ 3 000 000 €

Languedoc-Roussillon

Pour un architecte lyonnais, un édifice religieux (quel que soit son état) ou ruines avec vaste foncier, dans le Gard ou l'Hérault.

Budget: environ 500 000 €
Aveyron, Lot, Haute-Loire, Ardèche ou Lozère. Un propriété agricole d'environ 200ha d'un seul tenant avec un bâtiment de caractère (ferme, mas, buron)

Budget: environ 2 000 000 €
Pour un citoyen britannique ayant une solide expérience dans la création de gîtes, une propriété (spacieuse, avec des éléments anciens, dépendances si possible et à max 30 min. d'un aéroport) avec un potentiel de création de chambres d'hôtes et gîtes dans le sud-est ou le sud-ouest (Nîmes, Minervois, Toulouse ou Bordeaux).

Budget: environ 1 200 000 €
Uzès ou proches alentours, pour une famille de l'Ouest parisien avec 3 enfants et 5 petits-enfants, une propriété suffisamment vaste pour constituer une maison de famille avec environ 10ha, sans vis-à-vis tout en restant proche de services.

Budget: environ 3 000 000 €

Aquitaine

Pour une famille Haut-Vienoise, en Limousin, un château de famille à restaurer, resté authentique, avec de beaux éléments d’architecture et des dépendances. Situation isolée idéalement, avec terrain protecteur de plusieurs hectares pour y placer des chevaux. Une belle vue serait un plus. Un point d’eau et/ou une source également. Pas de condition suspensive de financement.

Budget: environ 600 000 €
Pour un « retour aux sources », en lisière de village. une maison dans le secteur de Sarlat (maximum 30 minutes), restée authentique mais avec du confort. Surface de 200-250 m2. Une cave. Jardin arboré, avec une belle vue. Pas de condition suspensive de financement.

Budget: environ 600 000 €

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus