À Marseille, au cœur du Roucas-Blanc,
une villa du 19ème siècle et ses spectaculaires jardins et rocailles dominant la corniche

Marseille, Bouches-du-Rhône Provence-Alpes-Côte d'Azur FR
Chambres d'hôtes, Provence-Alpes-Côte d'Azur

paroles de propriétaires

Pourquoi vous êtes vous installé dans cette région, en ce lieu et pas ailleurs ?

Nos parents sont nés à Marseille et y ont toujours vécu. Ils sont devenus propriétaires de la Villa Santa Lucia en 1984 et avaient à cœur de protéger cet endroit qu’ils aimaient beaucoup. Notre père a ainsi entrepris les démarches nécessaires pour son inscription au titre des monuments historiques. Il y a peu nous avons hérité de cette demeure et aujourd’hui nous souhaitons mettre en valeur ce site protégé à travers différents projets en accord avec nos valeurs.

Qu'offrez vous aux personnes qui viennent séjourner chez vous ?

Le quartier du Roucas Blanc, face à la mer, avec ses montées, ses descentes et ses nombreux escaliers est préservé de la circulation et est l’un des quartiers les plus atypiques de Marseille. Une chambre d’hôte et sa terrasse privée de 28 m2 avec vue imprenable sur la mer. La visite guidée d’un magnifique jardin présentant un ensemble d’architectures et de décors en rocailles, plantés d’une végétation luxuriante. Les hôtes sont invités à goûter aux fruits de saison. La Villa Santa Lucia offre une vue extraordinaire sur la mer et les ciels flamboyants de fins d’après-midi sont incomparables. Nous nous engageons à limiter notre impact sur l’environnement : site alimenté en électricité 100 % renouvelable, utilisation de produits ménagers biologiques, mise en place du tri sélectif, compost…

Quelles sont les particularités architecturales
de votre édifice ?

Construite au-dessus de la Corniche à Marseille, et située au cœur du Roucas-Blanc, la Villa Santa Lucia est une propriété datant du 19e siècle. Construite en pierres blanches et s’élevant sur deux niveaux, sa façade principale, face à la mer, est percée d’une vingtaine de fenêtres et ornée de belles ferronneries sur les trois balcons et la petite terrasse du premier étage. Au rez-de-chaussée, la vaste terrasse qui s’étend sur toute la largeur de la propriété, dominant ainsi l’ensemble du jardin, est bordée de balustres de pierre. Un bel escalier en colimaçon, en fonte ajourée, travaillée dans le style de Gustave Eiffel permet l’accès à la petite terrasse du premier étage. La demeure est adossée au rocher et son vaste jardin présente un ensemble d’architectures et de décors en rocailles remarquables du 19e siècle : fabriques, grottes avec bassins, escaliers, passages sous arcades, cascades... Ce « vaste théâtre » de rocailles déployé sur sept niveaux et réalisé par Gaspard Gardini, est particulièrement représentatif de l’art des rocailleurs marseillais de l’époque 1900. Le jardin est d’autant plus remarquable qu’il est composé d’une suite de terrasses sur plusieurs niveaux descendant vers la mer. Bénéficiant d’un microclimat exceptionnel de par son exposition abritée et la proximité de la mer, il présente une collection de végétaux méditerranéens et subtropicaux rassemblant de nombreuses espèces et essences rares. Un véritable jardin botanique qui comprend une belle collection d’agrumes dans des poteries d’Anduze, des rosiers et jasmins de collection, des cyprès florentins, des agavacées dans les poches de rocailles, des palmiers, une bambouseraie, de majestueux pins centenaires… ainsi qu’un vaste jardin potager en bas de la propriété.

Vos bonnes adresses alentour, en dehors des sentiers battus ?

Les amoureux de la nature iront randonner dans la calanque de Marseilleveyre et déjeuneront au restaurant « Chez le Belge » à quarante-cinq minutes de marche. Ceux qui aiment les endroits pleins de charme se rendront au port de la Madrague de Montredon. Le restaurant « Au bord de l’eau » propose des spécialités de poisson à la plancha et d’excellentes pizzas. Notre coup de cœur : une randonnée à la Sainte-Baume jusqu’à la Grotte de sainte Marie-Madeleine, suivi d’un déjeuner au restaurant « Lou Pèbre d’Aï » au Plan d’Aups. Sincère déclaration d'amour aux arts, aux artistes et au territoire, « MP2018, Quel Amour ! » est le nouveau rendez-vous festif et culturel de l’année 2018 à Marseille.

Quelle est son histoire ?

Le terrain a été acquis en 1860 par monsieur et madame Pierre Stanislas Baron, qui y firent édifier la maison entre 1861 et 1867. Elle ne comprenait alors qu’un étage sur rez-de-chaussée et pas de dépendance. Le jardin était planté de pins et d’arbres fruitiers. Des modifications furent apportées à l’immeuble entre 1887 et 1904, par la famille Mullot avec l’élévation d’un étage supplémentaire. Les jardins, quant à eux, comprenaient déjà avant 1872 une petite partie des rocailles ainsi que la serre vitrée. La famille Mullot a commandé la plupart des ouvrages réalisés en rocaille, dont les plus ornementaux et grotesques qui sont datés de 1892 et signés par Gaspard Gardini. La décoration de la maison de maître a été revue partiellement entre 1922 et 1930 par les décorateurs David Frères sur commande de Madame John Kahn, propriétaire à cette époque. Les dernières modifications significatives du bâti datent des années 1950-1970, à savoir la construction de la piscine dans le jardin et d’un garage fermé en toiture. En 1979, le jardin a été réaménagé partiellement par le célèbre paysagiste Tobie Loup de Viane (1934-1986) à la demande de son nouveau propriétaire Monsieur Roubaud. Dès 1984, notre père, passionné de botanique, n’eut de cesse d’enrichir la palette de végétaux. Au fil des ans, des collections extraordinaires de plantes méditerranéennes, subtropicales et exotiques ont ainsi été plantées. Les collections les plus significatives du jardin sont aujourd’hui les arbres remarquables (oliviers, pins parasol, cyprès de Florence, magnolias…), la collection de palmiers, le jardin de senteurs et la collection d’agrumes en plein air et enfin les exotiques parfaitement acclimatées, avec un bel assortiment de succulentes. Le jardin, devenu un véritable conservatoire végétal dans son écrin de rocailles, rend ainsi un bel hommage à l’œuvre du maître Gardini. Notre père a également mis en œuvre un programme de restauration des terrasses et de leurs rocailles. Depuis 2016, nous continuons l’œuvre de notre père en préservant la villa et son jardin et partageons désormais l’histoire de ce lieu avec le public lors de visites. Notre souhait est de le faire rayonner. La propriété a porté successivement les noms suivants : « Maison Blanche », « La Meunière », dans les années 1920-1930, « Villa Santa Lucia », après la Deuxième Guerre mondiale, gravé sur le portillon traverse de la Napoule.

Ce que nous en pensons

Heureux ceux qui profiteront de l'unique chambre d’hôtes de la Villa Santa Lucia , prolongée d’une terrasse ouverte sur la mer et la bien nommée « anse du Prophète », ils vivront là des heures délicieuses. Depuis le 19ème siècle, chaque génération y a déposé son lot de rêves que de savants paysagiste, rocailleur, architecte et décorateur ont su magistralement interpréter. D’une terrasse à l’autre, à l’ombre d’une collection de pins parasols ou de palmiers, sous les voûtes fraîches d’un théâtre de rocailles, au bord des bassins d’eau claire, partout le génie de l’homme répond à celui de la nature. Bien plus qu’une villa de bord de mer, ce lieu est un monde en soi.

Tarif

entre 150 € et 170 € / nuit

Réf 823833

Ouverture du 1 janvier au 31 décembre

Capacité d'accueil

4 2 2

La chambre d’hôte et sa terrasse privée de 28 m2 avec vue sur la mer se situent au premier étage de la propriété. La chambre est équipée d’un lit double, d’un bureau, d’une salle de bains avec baignoire et douche ainsi que de toilettes séparées. Une chambre d'appoint adjacente avec lit double et salle de bains est disponible en complément si besoin. Le petit déjeuner bio avec confiture maison aux agrumes du jardin, peut être servi sur la terrasse dès le printemps.

Équipements et services
  • Internet WIFI
  • Climatisation
  • Service de ménage quotidien sur demande

Langues parlées

Anglais

Partager

envoyer à un ami Pinterest twitter Facebook Google Plus

Ajouter à mes favoris


E-carte

Envoyer


En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. OK En savoir plus