En Champagne, sur un parc de presque 5ha,
un château, une chapelle et des dépendances
Chaumont, AUBE champagne-ardennes 52000 FR

Situation

A 2h de Paris, à la limite des trois départements de l'Aube, de la Haute-Marne et de la Bourgogne.
Au détour des routes de la région, très touristique du fait de la proximité de Colombey-les-Deux-Eglises et de l'incontournable abbaye de Clairvaux, la vue s'ouvre sur de larges et superbes panoramas où se mêlent terres d'élevage, domaines agricoles et sommets boisés, étangs, lacs et monuments anciens témoins de la riche histoire locale.
A proximité d'une vaste et belle forêt séculaire qui abrite de nombreuses sources et sentiers pleins de charme où le brame du cerf résonne en écho.

Description

Du monumental portail ajouré en fer forgé n'apparait pas l'ensemble imposant des bâtiments qui la composent.
Une admirable chapelle se présente en prémisses, dressée comme un cierge dont la lueur bénirait la sérénité des lieux.
Puis se présente le château, vaste vaisseau blanc posé sur la prairie qui masque sept constructions dont une grange cistercienne.

Le château

C'est un édifice de vaste dimension en L sur deux niveaux sous combles construit en moellons sous un enduit blanc. La couverture est récente en un matériau innovant qui imite l'ardoise. Les nombreuses baies qui s'alignent en symétrie sur les façades sont encadrées de pierres de taille. Au centre du bâtiment, s'élève une tourelle carrée qui porte une horloge.


Rez-de-chaussée
Il est généreusement ouvert sur les extérieurs par quatre entrées sur deux façades, mais le véritable hall d'honneur, excentré à gauche, s'ouvre sur le parc par une porte-fenêtre. Carrelé d'un damier noir et blanc, il se prolonge par un corridor et distribue à droite, l'aile droite formant la longue façade d'arrivée côté parc et l'aile en retour d'équerre. Elle comprend un double salon qui s'oriente vers une autre partie du parc, il est paré d'un parquet en chêne posé à l'anglaise, un plafond en plâtre décoré de moulures avec une rosace centrale et une cheminée en marbre surmontée d'un trumeau à décor floral doré. Un petit salon à sa suite comprend une niche encadrée par deux colonnes ioniques en marbre feint, au sol, des carreaux de ciment. Viennent ensuite cinq pièces à restaurer dont l'ancienne orangerie et le four à pain accessibles depuis l'extérieur, et deux autres dont les portes sont surmontées de décors en plâtre représentant notamment la chasse et la culture. Les parquets sont en chêne posés en échelle. L'aile droite, directement accessible depuis la cour comprend la chaufferie qui précède la cuisine. Aménagée simplement, dans un esprit campagne, elle a conservé ses grandes dalles en pierre patinées, un passe-plat vers la salle à manger ainsi que sa vaste cheminée. Elle rejoint d'un côté un petit couloir qui mène à deux pièces de réserve et de l'autre, le corridor qui prolonge le hall d'honneur côté parc. La salle à manger, précédée d'un petit bureau, possède un parquet en chêne posé à l'anglaise, des boiseries d'appui, une cheminée en pierre et un élégant plafond à la française ouvragé. Elle communique avec une entrée à l'extrémité du bâtiment côté parc qui rejoint le petit couloir à côté de la cuisine ainsi qu'une pièce de stockage pour le mobilier de jardin. Il existe trois caves de 18, 20 et 22m2.
Premier étage
L'escalier principal du 19ème siècle, qui prend naissance depuis le corridor est en chêne avec une rampe en fer forgé. Il est secondé par deux escaliers de service des 17ème et 19ème siècles. Cet étage comprend 12 chambres, avec cheminées en marbre pour la plupart, sur un parquet en chêne. Il existe actuellement deux salles de douche avec toilettes ainsi qu'une salle de bain avec une cheminée en pierre surmontée d'un trumeau. Quatre pièces restent à aménager. L'ensemble est réparti en un joyeux labyrinthe avec des dénivelés de quelques marches. Un grenier couvre l'ensemble de ce niveau.

Les dépendances

Accolée au château, une ancienne maison sur deux niveaux est à restaurer entièrement. La chapelle est de style néo-gothique avec des vitraux signés d'un maître verrier rémois. Richement ouvragée, elle porte la date de 1864. Il y a la possibilité d'acquérir un ensemble de bâtiments qui se trouvent à l'arrière du château sur 12ha de bois. Il se compose d'une bergerie en brique d'environ 170m2, d'une étable d'environ 120m2, d'une ancienne forge en mauvais état d'environ 330m2, d'un bâtiment avec des ouvertures en arcade d'environ 140m2 dont la toiture est récente, tout comme celle de l'ancienne maison de gardien sur deux niveaux de 140m2 environ, un pigeonnier carré et enfin, une monumentale grange cistercienne à restaurer entièrement sur environ 760m2.

Ce que nous en pensons

Le château, savamment orchestré tout au long de son dédale de pièces, suscite une délicieuse émotion par la simplicité qui en émane dans un environnement qui assure une réelle qualité de vie.
Un ensemble capable de nourrir les projets les plus ambitieux avec la possibilité d'acquérir douze hectares de bois supplémentaires ainsi que plusieurs bâtiments à restaurer.

660 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barème d'Honoraires

Référence 425457

Surface cadastrale 4 ha 79 a 15 ca
Surface du bâtiment principal 917 m2
Nombre de chambres 12
Surface des dépendances 1789 m2

Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Conseiller
Nord & Ouest Marne et Est de l'Aube


Florence Fornara +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest linkedin Facebook

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus