Aux portes de la Savoie,
une maison-forte du 16ème siècle sur 13 hectares
Chambéry, SAVOIE rhones-alpes 73000 FR

Situation

La maison vit naitre un illustre homme de théâtre qui plus tard écrivait : « Ma vocation théâtrale est faite de ces imaginations qui ont peuplé mon enfance. Elle s'est construite en dehors de moi. Je la dois, à mon vieil oncle, à la nature des paysages, à mille choses étrangères au théâtre. » Aussi, plusieurs de ses élèves, non moins illustres témoignèrent de son attachement au lieu, à sa ruralité. Rien d'étonnant à cela. Dès les premiers pas sur l'esplanade enherbée, quelque chose d'indicible apaise et inspire.
À égale distance de Lyon, Genève et Grenoble (une centaine de kilomètres). Chambéry est à vingt cinq kilomètres ; l'aéroport International St-Exupéry, à une heure ; la gare la plus proche à vingt minutes.
À moins d'une lieue, tous les services et commerces ainsi que beaucoup de producteurs locaux.

Description

À l'entrée, le grand portail ouvre sur une cour. D'un côté, le bâtiment agricole est tout de suite accessible. De l'autre côté, une arcade dévoile le côté nord de la maison-forte et, dans son prolongement, l'épais mur ouest du bâti encadre l'espace jusqu'au deuxième portail. Celui-ci franchi, l'esplanade accueille et invite à la traverser. Tel un aimant, la vue nous porte, d'abord vers le lointain. Le plateau prend alors toute sa dimension. De part et d'autre, puis en contrebas, l'œil se promène sur les pâturages de la propriété. La vigne et les arbres fruitiers en ponctuent la surface et les bois sertissent l'ensemble. Le paysage, à la fois sauvage et domestiqué, éveille un sentiment de liberté. De retour en arrière, la maison et ses tours se tiennent là de manière cohérente : tout l'ensemble fait figure de gardien du site.
Il devient évident de penser que le comédien y aura trouvé sa voie et une voix pour déclamer des mots.

La maison-forte

Une maison-forte en Savoie/Dauphiné possédait généralement une ou plusieurs tours et pouvait être entourée de palissades ou de fossés. Une définition plus restrictive serait celle du « logis fortifié à la campagne », s'agissant d'un lieu de résidence seigneuriale.
Ici, la maison-forte date du 16ème siècle et trois tours d'enceinte subsistent. Sur deux niveaux, le logis d'environ 150 m² est habitable en l'état. Au rez-de-jardin, un couloir distribue une salle à manger, une cuisine, un salon et une salle de bain ; à l'étage, cinq chambres.
La partie inhabitée de huit pièces est à rénover dans sa totalité pour une surface de 300 m². Des éléments architecturaux singuliers de l'époque sont présents : un escalier hélicoïdal en pierre dans la tour nord, une voûte, du fer forgé et des meurtrières. Les toitures de la maison et des tours, charpente comprise, ont été refaites récemment, excepté la toiture du logis actuel encore en état. Les ouvertures, essentiellement sur les côtés est et sud, ouvrent une perspective sur la propriété et bien au-delà.
Attenantes à la maison, à divers endroits, de petites dépendances conservent chacune leur fonction : celui d'un four à pain, d'une ancienne forge ou d'un "bouèdet à caïons", étable à cochon en patois savoyard. La dégustation du vin de la propriété se fait dans la cave de la maison, côté cour. Trois puits ont été creusés et existent toujours.


Bâtiment de ferme
Coté ouest, le bâtiment agricole fut reconstruit entre deux tours dans les années 70 après un incendie. La structure est métallique et les murs sont en blocs d'aggloméré béton. La surface au sol est de 770 m². Il est en bon état et comprend une étable et une remise.
Terres agricoles
D'une superficie de plus de treize hectares, à l'est, au sud et à l'ouest des bâtiments, les terrains forment un tènement unique. Une bonne partie est en pâturage et les prés sont actuellement en fermage. Ils sont ceints d'un bois essentiellement côté sud-ouest où coule une source.
Traversant le terrain d'est en ouest, des vignes d'Aligoté ont été plantées et produisent un vin très agréable. Plusieurs essences d'arbres fruitiers ont également été plantées : noisetiers, cerisiers, pommiers et poiriers. Elle est aussi la plantation de noyers la plus importante puisqu'elle compte environ quatre-vingts arbres.

Ce que nous en pensons

Bien que la maison-forte soit imposante, l'ensemble du bâti est harmonieux et cohérent, discret dans le paysage, faisant corps avec lui. L'environnement est un véritable écrin pour ce joyau un peu abimé par le temps et qui n'attend qu'à briller à nouveau. Des travaux sont à prévoir pour redonner à la maison-forte l'éclat qu'elle mérite. La propriété présente une somme de possibilités d'exploitation et conviendrait en particulier à des personnes soucieuses de valeurs essentielles, primordiales, tel que le calme, la nature, le terroir. La réponse est ici.

1 350 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barème d'Honoraires

Référence 114688

Surface cadastrale 13 ha
Nombre de chambres 5
Surface du bâtiment principal 450 m2
Surface des dépendances 770 m2

Voir le Diagnostic de Performance Energétique

Responsable régional
Savoie & Nord Isère


Annie Berthet +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest twitter Facebook

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus