En Bretagne occidentale, dans la vallée du Léguer, à 25 min des plages,
un domaine naturel de 91 ha, dont 76 libres et d'un seul tenant
Guingamp, COTES-D'ARMOR bretagne 22200 FR

Situation

Le domaine se trouve dans la bordure septentrionale de la Bretagne et la partie occidentale des Côtes-d'Armor, entre Côte de Granit rose et monts d'Arrée, au sein de la vallée du Léguer. Labellisée « Site Rivières Sauvages » en 2017, longue de près de 60 km depuis le plateau granitique du Trégor jusqu'à la baie de Lannion, la rivière, à poissons migrateurs de première catégorie, est notamment incontournable pour la pêche à la mouche et pour la randonnée.
Moins de 20 min suffisent pour rejoindre les gares TGV de Guingamp ou de Plouaret-Trégor. Tous les services et les commerces du quotidien sont à moins de 10 min. À 15 min, une curiosité locale, « la plage de Trégrom », permet de se baigner dans la rivière sauvage du Léguer.

Description

Depuis une route départementale, un chemin communal carrossable conduit au domaine. D'un côté et de l'autre, s'étendent les prairies et les bois de la propriété, libres d'occupation.
Environ 500 m plus loin apparaît la partie bâtie, aujourd'hui à l'abandon. Elle est composée d'une longère typiquement bretonne, d'environ 45 m de long sur 6 m de large, dont la partie la plus ancienne remonterait au 18e s. À l'arrière de la construction traditionnelle à réhabiliter, un chalet en bois et sa terrasse couverte constituent un petit lieu de vie habitable, à l'aménagement moderne.
Environ 2,5 ha autour sont entourés d'un haut grillage. Fermé par un portail métallique, ils donnent sur le chemin bitumé. Les 76 ha libres de toute occupation alternent entre prairies et bois, de part et d'autre du chemin. Celui-ci continue sur 1,3 km environ, jusqu'à finir en impasse, à l'orée de la forêt domaniale. Les quelques kilomètres carrés environnants, constitués de bois et de terres agricoles sous bail, comptent six lots de parcelles qui s'inscrivent également dans la propriété, portant sa surface à 91 ha.

Le territoire naturel d'un seul tenant

D'une forme globalement rectangulaire, les prairies, en jachère depuis de nombreuses années, alternent avec des bois plutôt jeunes, sur une étendue de 76 ha. Les surfaces enherbées représentent environ 33 ha et les bois environ 43 ha. La propriété est entourée par une vaste forêt domaniale, qui forme un enclos naturel supplémentaire alentour. Une parcelle longe les berges d'une rivière large et poissonneuse. Plusieurs sources créent de petits rus affluents dans les bois, qui sont autant d'abreuvoirs pour les animaux sauvages.

La longère à restaurer

Ancienne maison d'habitation d'une ferme trégorroise traditionnelle, elle est inoccupée depuis de nombreuses années, quoique raccordée à l'électricité, à l'eau et au réseau téléphonique. D'un côté et de l'autre se distinguent un ancien cellier puis la maison d'habitation, avec ses deux cheminées, une étable et un garage, dans lequel un tracteur et sa faucheuse sont stationnés.
L'ensemble est en moellon de granit et pierre de taille aux encadrements des portes. Les charpentes et couvertures sont toujours en place, mais en mauvais état, et les menuiseries dégradées. Certains murs de pierre ont souffert des dommages du temps. L'ensemble est cadastré en dur et pourra offrir une surface habitable totale d'environ 150 m² au sol, avec un hypothétique étage sous combles.

Le chalet

Caché par la longère, il n'est pas visible du chemin. À ossature bois, avec une partie habitable et une surface équivalente en terrasse couverte, il présente en façade, orientée au sud, une porte d'entrée et une baie vitrée, qui donnent sur la terrasse. En pignon, une baie ouvre sur une chambre et, à l'arrière, trois autres éclairent une pièce à vivre, une salle de bains et des toilettes. Elles sont équipées de volets roulants. L'habitation est raccordée à l'eau et l'électricité. Un plan de travail avec un évier délimite un espace cuisine ouvert. Le tout est chauffé par des convecteurs électriques.

Les parcelles isolées

Au sud du territoire de chasse, essaimées dans la campagne et s'étendant sur 15 ha de surface environ, elles font également partie de la propriété. La partie agricole du terrain est sous bail. À ce jour, les exploitants en place n'ont pas notifié leur intention d'acheter les parcelles louées, sur lesquelles ils sont prioritaires. Quant à elles, les parcelles de bois, éparses, sont libres.

Ce que nous en pensons

De l'eau à volonté, des terres à travailler, une faune et une flore en abondance, pour cultiver l'idéal d'une vie en complète autonomie. Loin des vicissitudes du monde moderne, l'ensemble permet à qui le recherche un retour à l'essentiel, dans un lieu isolé, à l'abri des regards. Si les parcelles isolées ne s'avéraient pas utiles, elles pourraient être revendues pour financer la réhabilitation de la longère. L'ensemble conviendra tout autant à un territoire de chasse, à la bécasse notamment, qu'à une retraite ou un refuge sylvestre.

Vente en exclusivité

590 800 € Honoraires de négociation inclus
550 000 € Honoraires exclus
7.42% TTC à la charge de l'acquéreur


Voir le Barème d'Honoraires

Référence 202054

Surface cadastrale 90 ha 96 a 71 ca
Surface du bâtiment principal 153 m2
Nombre de chambres 1
Surface des dépendances 45 m2
dont aménagées 45 m2

Conseiller
Côte de Granit Rose - Trégor

Jérôme Masson +33 1 42 84 80 85

contacter

Partager

envoyer à un ami Pinterest linkedin Facebook

NB: Les informations mentionnées ci-dessus résultent de notre visite sur place, mais également des informations reçues du propriétaire actuel de ce bien. Elles n’ont vocation ni à l’exhaustivité, ni à une stricte exactitude notamment quant aux surfaces relevées ou aux époques de construction. A ce titre, elles ne sauraient engager notre responsabilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus