Dans les collines du pittoresque village de Nonza,
une maison toute simple posée comme une vigie
Nonza, Haute-Corse Corse FR

paroles de propriétaires

Pourquoi vous êtes vous installé dans cette région, en ce lieu et pas ailleurs ?

Comme pour Sanfrancescu dont je suis également propriétaire, cette petite maison de pierres a été un coup de foudre. Sa situation unique sur le Monte Stello avec sa plage de galets noirs en contrebas témoigne à sa manière de la beauté de cette région à la richesse naturelle et architecturale exceptionnelle dont je ne peux plus me passer aujourd’hui.

Qu'offrez vous aux personnes qui viennent séjourner chez vous ?

Il serait bien difficile de leur cacher cet écran géant sur la Méditerranée et cette vue imprenable sur le mythique désert des Agriates. Le spectacle incessant de la mer qui se renouvelle sans cesse et ce silence si rare font de cette source d’inspiration rêvée pour le peintre ou l’écrivain, une escale propice au repos et à la rêverie pour tous, sans exception.

Quelles sont les particularités architecturales
de votre édifice ?

Dotées de superbes terrasses avec vue sur la mer que vient abriter un pin parasol classé, cette maison en pierre de schiste, la fameuse serpentine corse, et toit de lauze ne dépareille pas dans son environnement.

Vos bonnes adresses alentour, en dehors des sentiers battus ?

Elles sont ici nombreuses à l’instar de La Tour Paoline construite en 1760 à un kilomètre de là, de l'iconique église classée Santa Ghjulia ou de l'éco-musée du Cédrat. Nonza sert de point de départ à quatre sentiers de randonnée à travers le maquis et les montagnes avec à la clef la possibilité de se baigner dans les rivières ou sous les cascades.

Quelle est son histoire ?

La Casa Nonza, que j’ai entrepris de restaurer en 2011, est une ancienne ânerie du 18ème siècle et l’une des plus anciennes maisons du village.

Ce que nous en pensons

Avec ses deux étages noyés dans la verdure et ouverts sur la mer au loin, cette petite maison aux volets bleus que l’on croirait sculptée dans la roche pourrait résumer à elle seule cette Corse sauvage et authentique. On y retrouve tout ce qui fait déjà le charme du couvent de SanFrancescu d’Oletta sur lequel veille également l’artiste peintre et créatrice de parfums Candida Romero. Mais au-delà de l’élégance et de la simplicité commune à ces lieux, il se dégage ici un sentiment d’exclusivité aussi unique que recherché. On se demande bien ce qui pourrait venir troubler les inévitables et longs tête-à-tête avec la mer desquels il est bien difficile de se détacher après avoir pris possession de ce refuge ô combien inspirant.

Tarif

entre 2100 € et 2500 € / semaine

Réf 668831

Ouverture du 01 janvier au 31 décembre

Capacité d'accueil

7 2 2 2 2

Avec cent trente mètres carrés sur trois niveaux, la maison offre classiquement au rez-de-chaussée un séjour avec un divan transformable en lit double et une grande cuisine avec accès à deux grandes terrasses ombragées de deux cents mètres carrés chacune avec très belle vue sur la mer et les montagnes. À l'étage supérieur, une chambre avec deux lits d'une personne se partage une douche à italienne et des toilettes séparées avec une autre chambre équipée d’un grand lit en cent soixante. Au deuxième et dernier étage, une chambre avec un grand lit de cent soixante équipée d'une douche à l'italienne et de toilettes séparées s’ouvre sur un très joli balcon d'où l'on peut prendre son petit déjeuner en regardant la mer et les magnifiques couchers de soleil.

Équipements et services
  • Lit bébé
  • TV par satellite
  • Climatisation
  • Four micro-ondes
  • Lecteur DVD
  • Barbecue
  • Internet WIFI
  • Service de ménage quotidien sur demande
  • Lave-vaiselle
  • Lave-linge
  • Chauffage
  • Service de ménage hebdomadaire

Langues parlées

Anglais

Partager

envoyer à un ami Pinterest twitter Facebook Google Plus

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. OK En savoir plus