En plein cœur du Gard, non loin d’Uzès,
une tour millénaire et contemporaine

Montaren-et-Saint-Médiers, Gard Languedoc-Roussillon FR
Location saisonnière, Languedoc-Roussillon

paroles de propriétaires

Pourquoi vous êtes vous installé dans cette région, en ce lieu et pas ailleurs ?

L’Uzège est une terre familiale pour l’un d’entre nous. Même si nous n’y sommes pas nés, elle revêt un caractère tout particulier, puisque nous l’avons aussi choisie lorsque nous nous sommes lancés dans la restauration de la tour sarrazine de Montaren, un des plus anciens édifices de la région. Ce « pays d'Uzès » est resté très authentique, moins galvaudé que ses voisins sur l’autre rive du Rhône. Le charme de ses vallées au milieu de la garrigue à perte de vue, associé à un patrimoine bâti tout à fait exceptionnel – Pont-du-Gard, cité ducale d'Uzès – concilient histoire et nature, à moins d'une heure de la mer et de la montagne, tout en restant proche des grands axes de communication permettant de rejoindre les grandes capitales européennes.

Qu'offrez vous aux personnes qui viennent séjourner chez vous ?

Nous proposons deux chambres d’hôtes qui permettent de vivre une expérience singulière en séjournant dans une tour millénaire. La maison De Joyeuse, reconstruction contemporaine à l'ouest de la tour, est ouverte à la location à la semaine. En juillet et en août, il est également possible de louer la totalité de la tour et ses annexes à la semaine. Nos hôtes ont accès à la bibliothèque, ainsi qu’au jardin et au couloir de nage. Parmi les surprises qui leur sont réservées, la visite de la tour avec apéritif sur la terrasse sommitale est une des plus appréciées !

Quelles sont les particularités architecturales
de votre édifice ?

La tour sarrazine de Montaren est une tour rectangulaire d'une grande simplicité. Ses façades témoignent des évolutions apportées au cours des siècles avec, par exemple, la présence de meurtrières au nord datant du 12e siècle, de corbeaux ayant vraisemblablement soutenu des latrines au 15e siècle, ou encore l’aménagement de la tour-escalier un siècle plus tard.

Vos bonnes adresses alentour, en dehors des sentiers battus ?

Sur place, dans le village, « La Table 2 Julien » offre une cuisine d’un raffinement et d’une créativité exceptionnels tout en restant très abordable. Uzès, qui se trouve à quatre kilomètres, est une ville entièrement classée et son Jardin Médiéval – situé au pied de la tour du Roi d’où l’on peut jouir d’une vue à 360°, et de celle de l’Évêque dont les anciennes prisons se visitent –, est probablement le meilleur lieu pour comprendre et ressentir la ville, en dehors des terrasses animées et des sentiers touristiques. Les Concluses ou les gorges du Gardon où fut tourné le célèbre film de Clouzot « Le Salaire de la peur », raviront les passionnés de nature et de sports : canoë, canyoning, via ferata... Enfin, les marchés – le mercredi et le samedi à Uzès, le mardi et le vendredi à Saint-Quentin-la-Poterie, le dimanche à Montaren – permettent de découvrir le pays d’Uzès à travers ses spécialités : la truffe en janvier, les pélardons, les miels de garrigue et de bruyère, les olives et les tapenades... sans oublier les vins de quelques excellents producteurs indépendants dont nous ne livrons le nom qu’à nos hôtes !

Quelle est son histoire ?

Doyenne du village de Montaren, la tour dite « sarrazine » ne doit vraisemblablement son nom qu’au romantisme du 19e siècle faisant ainsi référence aux édifices en pierre construits par les Maures dans notre région au 8e siècle. L’étude archéologique réalisée en 2013 permet de la dater du 12e siècle. On en trouve la mention dès le 13 siècle, probablement en tant que castrum, structure médiévale où l’espace est partagé d’un côté en une zone seigneuriale, et de l'autre en un bourg dédié aux habitants. Elle faisait alors partie du premier château fort de Montaren dont elle est aujourd’hui l’unique vestige. Sa fonction militaire n’est cependant pas clairement attestée puisqu’en lieu et place d’archères, elle ne dispose que de « jours » qui permettent d’éclairer les étages. Moult fois remaniée au fil des siècles, elle a appartenu consécutivement à plusieurs seigneurs de Montaren, dont les Toulouze, les seigneurs de Foissac ou les Joyeuse, qui l’aménagent chacun en fonction de leurs possessions voisines. Ce n’est qu’à partir du 16e siècle qu’elle devient véritablement un lieu d’habitation comme en témoignent les éléments de confort qui y apparaissent : tour-escalier, cheminées, latrines… Selon un texte du 14e siècle, ce donjon fut occupé en alternance par les co-seigneurs du lieu, avec une autre tour qui se trouvait initialement à l’emplacement du château actuel construit au 17e siècle. Ces deux édifices furent d’ailleurs, à la fin du 19e siècle, la propriété d'une même famille, les Puget, qui les a fortement restructurés dans un même esprit romantique, modifiant ainsi profondément l’organisation du centre ancien.

Ce que nous en pensons

Lumières éclatantes et douceur des ombres, pierres taillées et tendres feuillages, vue dominante et logis calfeutrés, chaleur du sud et fraîcheur d’une eau d’ardoise, murs médiévaux et structures contemporaines : la tour sarrazine de Montaren, implantée sur les terres du plus vieux duché de France, est tout en contrastes. De ses ruptures structurelles et temporelles naissent un singulier apaisement souligné par une forme de dépouillement esthétique renouvelé. Ce lieu pourrait presque nous faire renoncer à parcourir le pays d’Uzès, dont pourtant les attraits historiques et naturels sont tels qu’on le désigne comme le « triangle d’or » du Gard. Il a été récompensé lors du concours 2017 de l'association "Maisons Paysannes de France - Architecture et patrimoine" dont l'agence Patrice Besse est jury et partenaire.

Tarif

Nous consulter

Réf 872460

Ouverture du 30 mars au 30 octobre

Capacité d'accueil

12 4 4 5

La tour dispose de deux pièces par étage, à l'exception du deuxième étage où il n'y en a qu'une. Ainsi, au rez-de-chaussée se trouvent une cuisine et une salle à manger, au premier une chambre avec salle d'eau et une bibliothèque, au deuxième une chambre avec salle de bains et au troisième une chambre, une salle d'eau, un bureau et une petite terrasse couverte. Enfin, au dernier niveau, se trouve la terrasse sommitale. La maison annexe (accessible soit par une entrée distincte au nord, soit par une passerelle entre la chambre du premier étage de la tour et la cuisine de la maison) se développe sur deux niveaux plus une mezzanine et une terrasse au milieu des toits. Le premier niveau comprend un living et une cuisine ouverte avec un coin repas et le deuxième, une vaste chambre à coucher et une salle d’eau. Le rez-de-chaussée de l’annexe a un usage commun à la tour et à la maison avec une salle à manger extérieure équipée d’un grill et une salle d’eau.

Équipements et services
  • Cuisine équipée
  • Lit bébé
  • Service de ménage quotidien sur demande
  • Lave-vaiselle
  • Cheminée
  • Coffre-fort
  • Barbecue
  • Service de ménage hebdomadaire
  • Piscine 11x2.5m
  • Internet WIFI
  • Cuisine extérieure
  • Lave-linge
  • Lecteur DVD
  • Chauffage
  • Animaux acceptés

Langues parlées

Anglais - Allemand - Espagnol

Partager

envoyer à un ami Pinterest twitter Facebook Google Plus

Ajouter à mes favoris


E-carte

Envoyer


En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. OK En savoir plus